FLASHS

Cyclosport

L'Azur et Or : Raphaël Verini enchaîne les succès

Publié le 17/09/2020 11:32

Après la Lucien Aimar, Raphaël Verini (Sanary) s'offre un nouveau succès sur les routes de l'Azur et Or. Direction Die ce week-end pour un nouveau beau week-end de cyclosport.

Bienvenu à Hyères. Aujourd'hui 13 Septembre est une journée à laquelle les participants à l'Azur et Or se souviendront demain, et peut-être plus encore. Hier, aujourd'hui, demain tous ceux qui aimaient aiment et aimeront le vélo, ils ont eu l'occasion de lui prouver tout leur amour sur les 135km du parcours qui sillonnent les routes de Maures. Les Maures une nouvelles fois théâtre de la pièce intitulée "petite reine". Acte 1 scène 2, on tourne.

A 9 heures ce matin sur la ligne de départ les gosiers des coureurs sont déjà secs, sous leur masque étouffant. Le soleil est à son zénith et "chaleur" sera le maitre mot du jour. Une chaleur qui se fait de plus en plus pesante au fil des Kilomètres et met à mal bon nombre d'organismes. Pour éviter la surchauffe, monter tranquillement en température, les organisateurs choisissent de faire un départ fictif, avant tout pour des raisons de sécurité dans ce milieu urbain.

Parcours de l'édition 2020Parcours de l'édition 2020 | © Azur et Or

Une fois le drapeau baissé, la course reprend ou plutôt prend ses droits et beaucoup se sentent le devoir d'attaquer. Le peloton s'étire et quelques coureurs parviennent à en sortir avant les premières difficultés. Ceux qui ont participé à la Lucien Aimar vont voir des souvenirs apparaitre. Et si certains souvenirs laissent des cicatrices, certaines cicatrices nous rappellent à nos souvenirs. Les jambes de certains sont encore une plaie ouverte qui peine à cicatriser des efforts de dimanche dernier, mais dur au mal ils soignent le mal par mal. Ce fameux mal justement, celui derrière lequel court tout cycliste qui se respecte pour se faire du bien, a répondu présent à l'appel, plus encore que de coutume, car des cols il y'en avait à la pelle que beaucoup ont d'ailleurs attaqué le couteau entre les dents avant d'être à ramasser à la petite cuillère. La chaleur fait des dégâts, beaucoup à cause d'elle ne se sentent pas dans leur assiette. On a eu droit à une course d'usure sur des routes usantes parfois très usées, au point de provoquer quelques chutes, notamment dans la descente de Notre Dame des Anges où certains virages ont mal tournés. Rien de très grave à signaler mais notons quand même qu'il fallait redoubler de vigilance dans cette descente très piégeuse. 

Raphaël Verini vainqueurRaphaël Verini vainqueur | © Sylvie Rattalino

Celui qui a sur éviter tous ces pièges pour se frayer un chemin vers l'arrivée avant les autres est une fois devient coutume VERINI Raphaël. L'aigle de la Lucien Aimar a une nouvelle fois déployer ses grandes ailes. Il devance LEMAITRE Thomas et MEZURE Tony, deux oiseaux rares eux aussi. Notons également la belle envolée de nos fidèles coureurs du Team Trek vélo 101 POTIER Guillaume et LORTHIOR Paul-Emile qui finissent respectivement 4ème et 5ème. Bravo à eux. Le 3ème mousquetaire lui a rendu les armes au milieu de la bataille et était déjà en pleine réflexion sur le contenu de cet article, réfléchissait aux futures métaphores pour le rendre attrayant. 

Voilà une cyclo de plus en moins ou de moins en plus au calendrier de cette saison, qui s'achève dans la bonne humeur autour d'une paella roborative. Remercions les organisateurs d'avoir eu la volonté de maintenir leur épreuve dans une saison mise à rude épreuve justement. Pour ceux souhaitant encore faire leur preuve, je leur donne rendez-vous à Die le 20 Septembre. Ils auront droit à une jolie partie de manivelles sur les routes de la Drôme et peut-être de sabrer une bouteille de clairette sur le podium. J'irai de nouveau placer mes roues et ma plume au cœur du peloton, ce long ruban multicolore, comme un fil filant vers l'horizon.

Classement scratch Azur et Or : 

  1. Raphael Verini (Sanary) en 3h45’40’’ 
  2. Thomas Lemaitre (St Raphael Triathlon) en 3h45’43’’
  3. Tony Mezure (Team Poggio Solutions VCR) en 3h55’46’’
  4. Guillaume Potier (Trek Vélo 101) en 3h56’37’’ 
  5. Paul-Emile Lorthior (Trek Vélo 101) en 3h56’38’’ 
  6. Idan Rajuan (Vélo Sport hyérois) en 3h58’36’’
  7. Yoann Rivalan (Sanary) en 3h59’58’’
  8. Thomas Trepizur (Vélo Sport Hyérois) en 3h59’58’’
  9. Rémy Gauthier (Vélo Sport Hyérois) en 3h59’58’’
  10. Christophe Richeda (OCCV Draguignan) en 3h59’59’’

Classement femmes :

  1. Barbara Fonseca (CM Aubervilliers 93) en 4h29’17’’
  2. Morgane Toullec (Valberg) en 4h29’19’’
  3. Candice Mizon (Solliès Pont) en 4h56’25’’ 
INSCRIPTION EN LIGNE