FLASHS

Cyclosport

Les Témoins du Cylosport #13 : Nicolas Roux

Publié le 03/01/2019 11:00

Début de l'année 2019, on garde le rythme. Voici notre 1er témoin du Cyclosport de l'année et quel témoin : Nicolas Roux... un coureur emblématique du Cyclosport.

Nicolas, ton actualité, c'est le changement de partenaire technique, pourquoi Trek et plus Canyon ?

 Bonjour à tous, en effet en 2019 je vais découvrir de nouveaux horizons en signant avec Trek comme partenaire vélo. Pour moi c’est un peu un rêve de gosse qui se réalise, car j’ai toujours voulu rouler sur cette marque et la saison prochaine ça sera une réalité. En ce qui concerne Canyon, j’ai passé 5 années fantastiques avec la possibilité de rouler avec les vélos identiques aux pros. Nous arrivions certainement à la fin d’un cycle et les deux parties voulaient changer de direction, donc un départ en bons termes. Je remercie d’ailleurs Canyon pour leur soutien tout au long de ces 5 belles années.

Nicolas roux5Trek | © Nicolas Roux 

Est-ce que la synergie avec Frank Schleck a joué pour séduire Trek ?

 Je ne sais pas si cela a joué, car cela fait un bon moment que l’on discutait d’une relation avec Trek France sans jamais pouvoir conclure. Cette dernière sera la bonne et j’ai hâte de commencer à travailler avec eux et de rouler avec ces vélos de rêves.

 Vous envisagez de créer des passerelles comme pour développer des stages avec FS ? Programme 2019 ?

 Il est vrai que l’on a des projets avec Frank pour créer des évènements et stages lors de la saison 2019, c’est un réel plaisir de pouvoir faire cela avec lui. Il est d’autant plus facile de travailler ensemble, que l’on a les mêmes partenaires avec Mavic et Trek. Le programme est en cours d’élaboration et sera dévoilé en début de saison. Pour le moment secret défense !!!  Juste une info, il y aura une date vers le mont Chauve

 Si on revient sur 2018, quel serait ton Top 5 de tes meilleurs moments de vélo ?

 Si je devais faire un retour sur images de mon année 2018 avec ses meilleurs moments, sans hésiter, la date du 21 juillet serait retenue avec le Tour du Mont-Blanc, moment magique avec une arrivée aux Saisies en compagnie de mes proches avec le record à la clef. Ensuite, l’étape du Tour avec un départ à domicile et un parcours sur mes routes d’entrainements et l’arrivée au Grand Bo dans une ambiance fabuleuse après être passé dans des lieux remplis d’histoire.

Nicolas rouxTour du Mont-Blanc| © Nicolas Roux

La Schleck GranFondo est LA surprise de l’année, une X-périence incroyable. Une organisation digne des plus grandes cyclos, un parcours superbe, un gros « Event » avec comme chef d’orchestre Mr. Schleck, vivement l’année prochaine. L’explore Corsica pour son hébergement atypique et la convivialité de l’événement, la beauté des paysages tout au long de l’épreuve et le retour sur le bateau avec la soirée qui permet de bien discuter avec les participants.

L’Ardéchoise, pour la diversité des concurrents lors de cette épreuve Cyclo, avec un département voué à la cause du vélo. Cela reste toujours une journée fabuleuse avec des parcours tous plus beaux les uns que les autres et qui est l’image même du cyclosport.

 Et depuis que tu fais du vélo ?

 Ça fait presque 30 ans que je roule sur les routes de France et de Navarre, il y a eu tellement de très bons moments, presque que ça d’ailleurs, c’est un peu la raison pour laquelle je prends toujours autant de plaisir de faire du vélo. J’ai débuté le vélo par la piste, sur le vélodrome de Genève, ça été des sensations fabuleuses, lors de cette période j’ai eu la chance de côtoyer l’un des meilleurs sprinteurs au monde lors des championnats de France à Bordeaux. Pendant une semaine j’ai partagé la même chambre que Patrice Sulpice, une expérience énorme avec un apprentissage du haut niveau.

Ensuite sur Route, j’ai participé à de nombreuses coupes du monde Espoirs et de grandes courses Italiennes ou j’ai croisé le chemin de grands noms du cyclisme comme Ivan Basso, Bettini et tant d’autres. Puis j’ai rejoint le team Scott pour le VTT ou j’ai passé de très bons moments au côté de Alexis Vuillermoz, Stephane Tempier et François Bailly-Maitre ou j’ai pu progresser grâce à leurs conseils, une période riche en découverte et tellement différente après plusieurs années sur route. Et enfin mon ultime transition avec le cyclosport et les épreuves et défis Ultra, c’est là que la passion du sport prend tout son sens avec le dépassement de soi et le partage de mon expérience avec des passionnés comme moi !!!  Un plaisir et une passion qui ne m’ont plus quitté et qui sont l’essence même du sport.

L'Explore Corsica n'aura plus lieu, qu'est-ce que ça t’inspire ?

 Pour moi l’Explore Corsica est un concept très intéressant, une cyclo de plusieurs jours avec comme lieu d’hébergement un bateau qui nous suit au gré des étapes et que les participants rejoignent chaque soir. C’est une logistique très facile et très agréable pour les concurrents, en revanche cela représente un coût très élevé pour les organisateurs qui semble-t-il n’arrive pas à rentabiliser cet évènement.

 A l'inverse, une nouvelle cyclo à Châtel, le 14 juillet, espère 2000 participants, même question ?

 C’est une très bonne chose de voir une nouvelle épreuve cyclo dans le chablais ou les parcours se prêtent à merveille à la pratique du vélo en montagne. Le parcours est bien tracé et passe sur les routes magnifiques des portes du soleil avec un passage inédit en Suisse. Sur le papier l’organisation a l’air d’avoir de gros moyens et sera du niveau de celle du Tour du Chablais (épreuve FFC) qui passe sur les mêmes routes. J’espère pouvoir participer à cette première édition mais je pense qu’il sera difficile d’avoir 2000 participants dès la première épreuve.

 Que retiens-tu de cette saison cyclo 2018 ?

 Ce que je retiens de cette saison, c’est une belle année cyclos avec du beau temps, de bonnes conditions pour rouler et la découverte d’épreuves cyclo d’un gros niveau d’organisation tel que la Schleck Grandfondo et puis bien sur le plaisir de pouvoir faire la connaissance de nouvelles personnes ayant la même passion.

Nicolas roux3Nicolas roux | © Nicolas Roux

 L'an passé, tu tirais une sonnette d'alarme sur l'avenir du cyclosport, quel est ton sentiment cette année ?

 J’ai l’impression qu’il y a une prise de conscience sur les dangers du cyclosport, cependant, en une année la situation n’a pas beaucoup évoluée, il y a toujours des comportements à risques lors des épreuves et la charte Eco n’est pas vraiment respectée. Il faut continuer à sensibiliser les participants et faire encore des efforts autrement, il sera de plus en plus difficile d’avoir des autorisations pour organiser ce type d’épreuve.

 F Ostian parlait beaucoup du dopage, pas assez contrecarré, quel est ton avis là-dessus ?

 Avec Fred nous avons la même vision du cyclisme et du cyclosport, le problème est partout et à tous les étages. Après, comme je l’avais déjà dit, faut-il mettre des moyens pour contrecarrer les tricheurs sur des épreuves ou l’on gagne des paniers garnis ?? Ma recommandation serait de contrôler le cyclosport d’une manière aléatoire mais de tout mettre en œuvre pour protéger les jeunes de toutes ces dérives.

 Pour 2019, quel sera ton programme cyclo ? autres (Gravel, etc. …)

 Pour 2019, mon programme ne va pas beaucoup évoluer, je vais retourner sur les mêmes épreuves avec une ou deux épreuves à l’étranger. Il y aura aussi des dates avec des évènements de mes partenaires comme des rides Mavic.

 Crois-tu (en dehors du discours marques) que le Gravel va prendre en France ?

 Le Gravel est en plein essor et il vrai qu’il est moins dangereux de rouler sur des chemins que sur la route... Malgré tout cela dépend des régions et du relief, par exemple vers chez mo (Megève), la pratique est compliquée en raison du relief.

 Y-a-t-il encore une cyclo, un col, un défi à vélo que tu aimerais faire ? si oui lequel et quand ?

 Il y a tellement de choses à faire encore dans le monde avec un vélo, que je n’aurais jamais fini d’avoir des défis dans le coin de la tête. J’aimerais bien par exemple aller monter le col le plus haut du monde le « Khardung La » situé en Inde. Mais oui, sinon plus près de chez nous j’ai un petit projet pour 2019 que je suis en train de mettre en place, je vous en parlerai quand il sera sur le point de voir le jour.

Groupama picto-jan19

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
dimanche 03 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
DSO
Sportour déc-janv19