FLASHS

Cyclosport

Retour sur La Côte d'Orienne

Publié le 17/05/2019 09:00

Au cœur de la Bourgogne et à travers les paysages sublimes que celle-ci offre, ce samedi 11 Mai, la Côte d'Orienne était au programme du calendrier cyclosportif 2019. Avec deux parcours de 110 km et 160 km au menu.

C’est au stade Dijon métropole de Saint Apollinaire que le rendez-vous était donné ce samedi 11 mai. Une habitude maintenant pour les dirigeants et bénévoles de l’ASPTT Dijon. En ce jour on se félicite des 40 signaleurs et autres bénévoles présents.

La cote d'orienne-4 © Asptt Dijon Cyclisme/Lucie. G

Les nombreux acteurs du club semblent connaitre les rouages qui conduisent au bon déroulement d’une telle manifestation. En effet, ce club organise de multiples opérations pour financer au mieux son école de vélo dont il est fier de porter. « Ensuite les meilleurs jeunes rejoignent souvent le SCO Dijon, c’est comme ça, mais on souhaite maintenir une belle équipe de passionnés et de jeunes apprentis cyclistes ».

La cote d'orienne-5© Asptt Dijon Cyclisme/Lucie. G

L’épreuve cyclosportive n’en est pas à son coup d’essai, pourtant on note que le nombre de participants peine à décoller. Difficile de trouver une explication catégorique : le choix du samedi est évoqué, la concurrence d’autres épreuves le dimanche... 

Cette année la Côte d’Orienne a été retenue comme support de qualification pour les championnats de France FFC masterseries (de la région Est). Nouvelle règle qui a peut-être contribué à augmenter le nombre de préinscrits d’environ 40 coureurs par rapport à l’année dernière. Mais la mauvaise météo annoncée a sans doute faussé la donne comme souvent. Et le jour J la barre des 200 coureurs n’a pas été franchie. Avec la participation financière à reverser à la FFC pour chaque inscription, l’opportunité n’a pas été très bénéfique. Cela dit, en ce printemps capricieux beaucoup d’organisations ont souffert d’un engouement fébrile.

La cote d'orienne-3 © Asptt Dijon Cyclisme/Lucie. G

D’ailleurs côté course, la journée a marqué les esprits et surtout les corps. Parti au sec le peloton s’est d’abord engouffré dans un vent fort. La pluie s’est ensuite invitée sans que l’air ne faiblisse. Après un départ nerveux, certainement dû au fait que les concurrents des deux parcours étaient réunis, une bordure a vu 6 hommes s’en aller progressivement.

Les 2 parcours se sont séparés et la tempête a redoublée. Chaque relief est devenu une montagne pour certain. Les 162 km de l’épreuve reine ont dû paraître interminables pour tous ces courageux rescapés. Le choix de raccourcir le grand circuit aurait sûrement été apprécié. Le parcours reste de toute beauté, vallonné à souhait  et traversant de magnifiques villages. Une invitation à revenir les voir moins désertiques…

La cote d'orienne-6© Asptt Dijon Cyclisme/Lucie. G

Les hommes de têtes très organisés ont creusé un écart sans cesse croissant pour dépasser les 10 minutes. La victoire allait se jouer dans la dernière difficulté où un duo composé du jeune Dijonnais Joffrey Degueurce et du vétéran de La Toussuire William Turnes s’en est allé jouer le sprint. L’avantage sans surprise au benjamin (qui est aussi pistard pro) et qui signe une victoire à domicile. Le podium est complété par le non moins méritant Cédric Haas. Sur le petit parcours Pierre Carlet s’impose devant Benjamin Hoppe suivi de Félix Lhenry.

Tout était réuni au stade, pour bichonner les coureurs transi de froid. Douches, vestiaires, bar, salle chauffée pour reprendre quelques forces. Un repas complet avec des ingrédients réparateurs comme une terrine, viande à la moutarde (évidemment), pomme de terre farcis, tarte aux pommes a été englouti par tous ces yeux quelque peu marqués…

 Une remise des prix entamé par les podiums au général des 2 parcours avec un séjour en chalet pension complète pour tous les vainqueurs, également podium  pour chaque catégorie. Enfin une tombola richement dotée est venue clôturer un ensemble de qualité, en toute simplicité et bien sympathique.

La cote d'orienne-2

© Asptt Dijon Cyclisme/Lucie. G

Preuve en est lorsque je demande si un message de l’organisation serait à passer : « Vraiment remercier les coureurs qui ont fait le déplacement. Notre satisfaction première est le plaisir des cyclistes… »

Classement général Parcours 110 km :

1 CARLET Pierre (PAU VELO) en 2h56'00"
2. HOPPE Benjamin (AC LYON VAISE) en 2h58'46"
3. LHENRY Felix (WISHOME) en 2h58'53"
4. VERRIEN David en 2h58'53"
5. MURCIANO Alexandre (USTM-RTM CYCLISME) en 2h58'54"
6. JANNIN Se?bastien en 2h58'54"
7. VICHOT Frederic (CYCLOSPORT VESOUL) en 2h58'55"
8. BAYETTE Ge?rald en 2h58'56"
9. CECICE Johan (St Raphaël TRI) en 2h58'56"
10. KERNIN Pierre-Yves (TRI DOLE) en 2h58'56"

118. JACQUE Mickael (CYCLO RANDO PORTUSIEN) en 4h33'57"

Classement général Parcours 160 km :

1. DEGUEURCE Joffrey (JD RACING CYCLING) en 4h29'51"
2. TURNES William (SAINT MICHEL CYCLO) en 4h29'53"
3. HAAS Cedric (ASPTT MULHOUSE) en 4h33'00"
4. PLANTUREUX Mickael (AVCAIX EN PROVENCE) en 4h33'08"
5. ROSE Christophe (OCCV DRAGUIGNAN) en 4h46'26"
6. FRICKER Daniel (VCS ALTKIRCH) en 4h46'28"                                                                                                             7. SCHURTZ Nicolas (ASN DOUANES) en 4h46'30"                                                                                                       8. DROZ.VINCENT Jean Baptiste (ASN DOUANES) en 4h47'39"
9. QUINTANE Mathieu (ASN DOUANES) en 4h48'42"
10. BUSSOD Alexandre (AMC BESANCON) en 4h51'14"

43. BEAURAIN Franck en 6h51'01"

Sport 101 Facebook V4

KTM