FLASHS

Cyclosport

Romain Bardet : " une évolution sur plusieurs années "

Publié le 15/11/2018 21:06

Mardi dernier, après être allé à la rencontre de cyclistes amateurs, lors de la présentation de Cantal Destination, Romain Bardet a répondu aux questions de nos journalistes en herbe Anouk et Amélie.

nullAnouk et Amélie avec Romain Bardet mardi dernier | © Vélo 101

Anouk : Est-ce que ça te fait plaisir que le Tour de France 2019 passe dans le Cantal ? 

Oui je suis très content de faire du vélo sur des routes que je connais bien, des routes d’entraînement, des routes qui m’ont vu grandir. Ca sera vraiment des dates importantes pour moi.

Amélie : J’aurais voulu savoir quel est ton col préféré dans les Alpes…

Mon col préféré dans les Alpes est un col que le Tour de France va redécouvrir : le col de l’Iseran, en plus nous descendrons le versant que je préfère. C’est un col mythique, très haut en altitude et que je prends beaucoup de plaisir à grimper.

Romain, tu vas labeliser des circuits dans le Cantal qui sont à dominante familiale. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

L’idée est de rendre accessible le sport cycliste au plus grand nombre à travers des itinéraires balisés et de pouvoir concilier pratique sportive et tourisme dans un cadre qui est très propice à la pratique du vélo.

Combien de parcours seront proposés ?

Nous voulons créer des parcours chaque année et les diversifier au fil de temps afin de passer par tous les  points d’intérêts du Cantal et surtout les routes d’entraînement qui m’ont vu grandir ou évoluer, que ce soit sur les courses en tant que junior ou plus jeunes dans ma famille, du côté de Murat. Il y a vraiment une volonté d’évolution sur plusieurs années avec des circuits entre quatre-vingt et cent kilomètres à destination des coursiers, de familles, du vélo traditionnel au vélo à assistance électrique.  

Il y aura également des formules d’assistance mécanique ou d’hébergement …

L’idée est de pourvoir répondre aux besoins et à la pratique de tous, des coureurs avertis à ceux qui se mettent au vélo. C’est vraiment une offre de séjour global et d’expérience qu’on va proposer ici dans le Cantal.

En ce moment c’est la période de coupure. Comment cette période s’organise de ton côté ?

Je ne fais pas de sport du tout, je fais beaucoup de sport pendant onze mois dans l’année; un mois sans sport est donc le minimum pour essayer de retrouver de la fraicheur. Je profite de la famille, de mes proches, des plaisirs de la vie… 

On sait que tu es un grand amateur de vin : quel est le vin que tu aimerais déguster et tu que tu n’as pas encore goûté ? 

Il y en a tellement ! Il y a bien sûr quelques pépites bourguignonnes, certaines que j’ai pu m’offrir, d’autres pas encore. Le vin, pour moi, ne se résume pas aux étiquettes, c’est avant tout le plaisir, la rencontre des vignerons, partager la dégustation entre amis. C’est ce qui m’anime dans cette passion-là.

Romain, entre un titre de champion de France et un Liège-Bastogne-Liège, que choisis-tu? 

Aucun débat, franchement le Championnat de France c'est pour moi, sans intérêt. Une course entre les Français, ça n'a rien à voir avec un Liège-Bastogne-Liège. 

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19