FLASHS

Tests de matériel

Test de Tour de France 2013 sur Xbox 360

Publié le 31/07/2013 10:26

Dans leur troisième opus, les développeurs Cyanide ont répondu aux attentes des "gamers". Désormais l'utilisateur devient un acteur de premier ordre.

Le Mont Ventoux presque aussi vrai que natureLe Mont Ventoux presque aussi vrai que nature | © CyanideDepuis plus d'une décennie, les studios Cyanide et Focus Home développent le jeu référence pour les aficionados de cyclisme : Pro Cycling Manager sur PC. Cependant, une nouvelle version est apparue en 2011 sur PlayStation 3 et Xbox 360. Baptisée sobrement Tour de France, elle se base logiquement sur le troisième événement sportif planétaire. Cette cuvée 2013 répond-elle aux attentes des joueurs ? Nous nous sommes mis devant un autre écran pour le vérifier !

Tout d'abord, débutons par les nouveautés apportées. Force est de constater l'effort réalisé pour étayer une expérience de jeu plutôt restreinte auparavant. En effet, pour éviter de jouer avec les sempiternelles équipes de premier ordre (Sky, Movistar, etc.), une série de défis propre à chaque formation est disponible. Évidemment, les challenges varient suivant le niveau global. Par exemple, vous devrez finir dans le Top 15 avec Peter Velits (Omega Pharma-Quick Step) et emmener Jurgen Van Den Broeck (Lotto-Belisol) dans les cinq premiers. Quatre classes composent ces défis : bronze, argent, or et platine. Point de récompense par contre, hormis une jauge placée dans le menu d'accueil. Elle permet de constater l'avancée de la partie. Le joueur débloque ainsi des étoiles se référant aux rôles d'un cycliste (équipier, leader) Les menus ont aussi été remaniés ; ils paraissent plus lisibles et seront d'une grande aide pour les non-initiés. Ces derniers peuvent bénéficier d'un tutoriel détaillé, appelé "école de cyclisme", qui leur permettra de mieux comprendre les rouages du jeu, telles que les techniques afin d'économiser de l'énergie avant l'emballage final.

Les créateurs du jeu ont passablement modifié la partie gameplay. Les descentes demandent désormais un sens de la trajectoire millimétré. On se croirait presque dans une MotoGP ! Ne frôlez pas les bas-côtés, sous peine de chute. Pour y remédier, une trajectoire dynamique est disponible, elle vire au rouge lorsque vous vous montrez trop optimiste ! Votre coureur peut glaner de précieuses secondes dans ces instants de course, ce qui permet d'avoir un large éventail de tactiques.

Cependant, le changement le plus remarquable se révèle être la possibilité de parcourir l'intégralité des étapes. Souvenez-vous des éditions précédentes, le joueur ne pouvait disputer que des sections bien délimitées, reproduites à l'échelle ½. Or, pour ce troisième opus, les développeurs ont jeté aux oubliettes ce système pour privilégier un Tour de France plus flexible ! Dans ce sens, il se rapproche des anciennes versions PlayStation Portable, un portage fort apprécié à son époque. Si le temps vous manque, vous pouvez désormais accélérer la partie pour ne jouer que l'ascension finale ou le dernier sprint. Par contre, les passionnés peuvent disputer l'intégralité du parcours ou les meilleurs moments selon leurs désirs. L'effet produit sur l'acheteur est considérable : il a désormais l'impression de contrôler complètement son épreuve, car il peut reprendre le cours de la partie à tout moment !

Sur les quais de Paris, le Louvres et le circuit des Champs-Elysées sont en vue, Chris Froome est bien en jauneSur les quais de Paris, le Louvres et le circuit des Champs-Elysées sont en vue, Chris Froome est bien en jaune | © CyanideCette liberté se reflète enfin dans le choix des coureurs à utiliser, car l'on peut intervertir de cycliste à volonté, via les commandes de la manette. Attention à ne pas se sentir déboussolé par les multiples réglages offerts : les braquets, l'oreillette, le changement de joueur, l'avancée de la partie, les classements généraux, etc. Le  tout est de se familiariser au fil de l'expérience !

Comme de coutume, les fameux "Chris Vroome" et autres fantaisies nominatives sont de la partie. Mention spéciale toutefois à la formation BMC Racing Team, rebaptisée COM et vêtue de blanc et de noir ! L'éditeur de noms vous permet heureusement de rétablir la vraisemblance. Les graphismes sont peu ou prou identiques à l'an passé ; saluons néanmoins l'effort réalisé pour la montée du Mont Ventoux ainsi que l'arrivée finale sur les Champs-Elysées.

Ainsi, les développeurs Cyanide ont bel et bien répondu aux attentes des "gamers" en leur offrant une large palette de réglages en course, mais aussi dès les menus. Alors que durant deux ans, l'utilisateur subissait la course, il en devient désormais un acteur de premier ordre. La durée de vie est rallongée grâce aux dizaines de défis, ce qui est un bon point. Le seul bémol est l'absence d'autres compétitions. "Tour de France 2013" est donc un jeu événementiel, saupoudré de quelques packs payants comme le Critérium International (en vente sur le Xbox Live ou le PlayStation Store pour 3 euros).

Plus d'infos sur Tour de France 2013 sur www.cycling-manager.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : testvelo101@velo101.com.

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE