FLASHS

Tests de matériel

Test du compteur Wahoo Elemnt Roam

Publié le 20/11/2019 07:00

Ultra simple d'utilisation, un très bon niveau de cartographie, retrouvez le test du compteur Wahoo Elemnt Roam qui pourrait devenir votre fidèle compagnon d'entraînement.

Wahoo Fitness est l’entreprise de technologie montante, spécialisée dans le home trainer d’intérieur, les compteurs de vélo et les capteurs de puissance. Durant un mois notre testeur a utilisé le compteur Wahoo Elemnt Roam, nouveau produit sorti en Mai 2019. 

Le paquetage du Wahoo Elemnt RoamLe paquetage du Wahoo Elemnt Roam | © Vélo 101

Ultra simple d’utilisation 

Habitué aux compteurs Garmin, c’est novice que notre testeur a découvert ce Elemnt Roam et la prise en main a été très simple. Il est équipé de 3 boutons sous l’écran dont l’utilité est de faire défiler les pages de données et de valider une action, deux boutons sur le côté droit qui permettent de naviguer dans les menus et de « zoomer » / « dezoomer », et un bouton sur le côté gauche pour allumer et éteindre le compteur. 

Il est nécessaire de télécharger l’application mobile « Elemnt » afin de configurer le compteur. Le couplage avec l’application est très simple, il suffit d’allumer le compteur et un QR code va s’afficher, il faudra le scanner avec l’application mobile et le tour est joué. Il est possible de relier vos plateformes d’entraînement comme Strava ou TrainingPeaks, entre-autres, à l’application Elemnt. De ce fait, une fois votre séance terminée la synchronisation se fait automatiquement via Bluetooth. 

4 champs de données sur le Wahoo4 champs de données sur le Wahoo | © Vélo 101

Une particularité du Wahoo Elemnt Road est que vous pouvez n'enregistrer qu’un seul profil vélo, ce n’est pas possible d’avoir des profils route – home-trainer – course, par exemple. Il est donc nécessaire de créer ou modifier les pages d’entraînement préétablies, via l’application Elemnt. Vous pouvez mettre 11 données maximum par page (puissance, fréquence cardiaque, vitesse, distance, durée, ascension, cadence, calorie…) puis avec les boutons de droite on peut zoomer et dezoomer en fonction du nombre de données que l’on souhaite afficher. Sur le côté gauche et au-dessus de l’écran il y a des LED qu’il est possible d’activer pour indiquer une zone de fréquence cardiaque cible à respecter, de vitesse, de puissance… Ou encore si vous entrez un entraînement par intervalle les LED peuvent s’allumer à chaque début d’intervalle. 

Ce compteur est bien évidemment compatible avec les capteurs de puissance ANT+, ceux de fréquence cardiaque… ainsi qu’avec les home-trainers connectés. 

Wahoo ne propose pas de site internet pour l’analyse des entraînements, uniquement sur l’application mobile, ce qui pourrait être un axe d’amélioration car il est plus facile d’analyser une séance sur un ordinateur. 

Wahoo et la cartographie 

L'écran de navigationL'écran de navigation | © Vélo 101

Une grande qualité de ce compteur est la cartographie, une page est dédiée à cela. Wahoo permet d’installer la carte de n’importe quel pays du monde, que ce soit la France évidemment, l’Italie, le Danemark ou encore la Grèce, entre-autres… en fonction de l’espace libre dans la mémoire du compteur. La mémoire totale est de 4 Go et la carte de la France est de 918Mo par exemple. Il n’est pas possible de créer son parcours sur l’application Elemnt, notre testeur utilisait Strava pour créer l’itinéraire et si les deux applications sont couplées entre-elles, les parcours créés sur Strava se retrouvent automatiquement dans la liste à envoyer sur le compteur.

Un parcours enregistréUn parcours enregistré | © Vélo 101

Ensuite il suffit de vous laisser guider, vous pouvez utiliser la fonction de zoom selon vos besoins, bien utile dans les descentes sinueuses pour voir les virages. Le compteur vous indique à combien de mètres vous êtes du changement de direction. L’écran étant lumineux, la cartographie est de très bonne qualité, notre testeur ne s’est pas perdu une seule fois. 

Si malheureusement vous êtes perdu vous pouvez utiliser la navigation libre sur la carte. Il suffit de positionner un pointeur à l’endroit où vous souhaitez aller et le compteur va calculer l’itinéraire à suivre. 

La prise micro-USB pour le rechargerLa prise micro-USB pour le recharger | © Vélo 101

Aucun « bug » ne s’est manifesté durant ce gros mois de test, les principales fonctions attendues avec un compteur de vélo sont présentes et selon notre testeur la grande qualité est la navigation, un écran lumineux et un format « passe partout », ni trop gros, ni trop petit. Les points à améliorer seraient de pouvoir mettre plusieurs profils et d’avoir un site internet Wahoo Elemnt pour permettre l’analyse des séances. 

Ce compteur est livré avec un support déporté, un support classique et le câble de charge micro-USB. Il est vendu à 349,99 euros. 

Vous trouverez plus d’informations sur www.wahoofitness.comet pour toute question vous pouvez nous contacter par mail : testvelo101@velo101.com

BIKE SHOW EVENTS