FLASHS

Pros

Bilan 2019 — Le top 5 des révélations

Publié le 05/12/2019 12:35

Nous voilà en Décembre alors retrouvez notre bilan de la saison avec pour commencer le top 5 des révélations avec Tadej Pogacar, Mike Teunissen, Nans Peters, Giulio Ciccone ou encore Valentin Madouas.

N°1 – Tadej Pogacar (UAE Emirates) 

nullVictoire sur la Vuelta @ Photo Gomez Sport 

On le connaissait des jeunes catégories avec notamment sa victoire sur le Tour de l’Avenir en 2018, pour sa première année chez les professionnels le Slovène Tadej Pogacar a frappé un grand coup. Il annonce la couleur dès Février en remportant le général et une étape du Tour d’Algarve. Ensuite en Mai il s’empare du Tour de Californie mais le plus épatant reste son Tour d’Espagne. A seulement 21 ans il a levé les bras à trois reprises, termine 3ème du général à moins de 3 minutes de Primoz Roglic et s’empare logiquement du classement jeune. De ce fait son équipe a prolongé son contrat jusqu’en 2023. On tient une pépite ici !

N°2 – Mike Teunissen (Jumbo Visma) 

nullMike Teunissen sur le Tour © ASO

Le Néerlandais Mike Teunissen s’est révélé au grand public lors du Tour de France. Alors qu’il effectuait son rôle de poisson pilote, son sprinteur Dylan Groenewegen est victime d’une chute à quelques centaines de mètres de l’arrivée. Bien placé, Mike Teunissen poursuit son effort et "vient claquer" la première étape du Tour, devant Peter Sagan et Caleb Ewan, rien que ça. Il s’empare donc du maillot jaune et remporte le chrono par équipes le lendemain. Sans oublier qu’il a également terminé 7ème de Paris-Roubaix et qu’il a remporté les 4 Jours de Dunkerque et le ZLM Tour. 

N°3 – Nans Peters (AG2R La Mondiale) 

null © Giro Italia 

Discret, le Rhône-Alpin de 25 ans ne fait pas de bruit mais avance petit à petit. Equipier de luxe et au tempérament d’attaquant, Nans Peters a réalisé de belles choses cette année. L’Italie lui convient bien, déjà 5ème du Trofeo Laigueglia en Février, il a fait parler son profil d’attaquant pour aller remporter la 17ème étape du Giro, en solitaire. Il a par la suite enchainé les bonnes performances avec la 3ème place sur le Test Event à Tokyo, un top 10 au Grand-Prix de Montréal et deux podiums sur les classiques de fin de saison, Paris-Chauny et le Gran Piemonte, encore une fois en Italie. 

N°4 – Giulio Ciccone (Trek Segafredo) 

null © Giro Italia

Lui aussi c’est un coureur qui sait ce qu’il veut et qui gravi les échelons petit à petit. Victorieux sur une étape du Tour du Haut Var en début de saison, il s’est illustré à l’image de Nans Peters sur le Giro en s’offrant une étape et le maillot de meilleur grimpeur. Rebelote sur le Tour de France, souvent dans les échappées il est venu prendre la 2ème place à la Planche des Belles Filles. Coureur de courses à étapes, l’Italien Giulio Ciccone n’a pas fini de faire parler de lui. 

N°5 – Valentin Madouas (Groupama FDJ) 

null © Giro Italia

Le Breton Valentin Madouas est le seul coureur de notre top 5 qui n’a pas levé les bras, mais attendez... A seulement 23 ans les places d’honneur ne manquent pas, il est passé à deux reprises tout proche de la victoire sur la Classic de l’Ardèche et la Drome Classic (deux fois second) en début d'année, et compte de nombreux tops 10 sur des épreuves World Tour comme Paris-Nice, le Tour du Pays-Basque, ou encore 8ème de l’Amstel Gold Race. Mais c’est surtout sa 13ème place au classement général du Tour d’Italie avec une 7ème, 8ème et 9ème place d’étape qu’il ne faut pas oublier. Retenez son nom !

Par Maëlle Grossetête