FLASHS

Pros

Deux sur deux pour Démare

Publié le 22/08/2018 19:15

Arnaud Démare (Groupama FDJ) s'est illustré, comme la veille, sur la deuxième étape du Tour Poitou-Charentes Nouvelle Aquitaine. Il a emballé le sprint et conforte son maillot de leader

null

Il est le meilleur sprinteur du plateau sur ce Tour Poitou-Charentes Nouvelle Aquitaine, et il l’a encore prouvé ce mercredi. Arnaud Démare (Groupama FDJ) n’a pas d’égal sur cette course de première catégorie. Déjà facile à Cognac, la veille, lors de la première étape qu’il a épinglé, le Picard a écrasé le sprint sur ce second acte, devançant Matteo Maluchelli (Androni Giocattoli Sidermec) de plus d’un vélo. Un écart si important qu’une seconde aurait pu séparer le sprinteur tricolore du reste du peloton. Grâce à ce nouveau succès, Démare conforte encore un peu plus son maillot blanc de leader, avant la troisième étape qui pourrait lui convenir, entre Gençay et Couhé. 

« J’ai été très bien lancé par mes lanceurs, Ramon (Sinkeldam) et Jacopo (Guarnieri) a détaillé le double champion de France à l’issue de la course. Après, j’aime beaucoup ces sprints en faux-plat montant, et je ne voulais pas prendre de risque en lançant assez tôt mais au moins ça a pu bien le faire. » Au final, ça fait deux sur deux pour le tricolore qui ne compte pas s’arrêter là. « Il y a encore une étape à aller chercher, même si ça va être encore plus nerveux qu’aujourd’hui sur 100 kilomètres. On va voir comment ça se passe. On était venu pour une victoire, on en a deux. Donc on va prendre les choses dans l’ordre. Mais oui, on pense à la troisième. »

Deuxième la veille, Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) n’a pas pu se présenter avec le peloton pour jouer des coudes avec Démare dans le final. Le jeune sprinteur italien a été pris dans une cassure au sein du peloton à 40 kilomètres de l’arrivée. Quant à Thomas Boudat (Direct Energie), en qui son équipe place de grands espoirs pour l’emballage final, il n’a pas réussi à titiller son compatriote dans le final. Quatrième la veille, il se classe cinquième ce mercredi et semble légèrement trop court pour aller chercher une étape sur ce Tour Poitou-Charentes. 

Dès le baisser du drapeau, les premiers attaquants de la journée se sont mis en évidence. Adrien Garel (Vital Concept), Matteo Spreafico (Androni Giocattoli Sidermec), Manuel Senni (Bardiani-CSF) , Benat Txoperena  (Euskadi Murias) et Julien Antomarchi (Roubaix-Lille Métropole) ont ouvert la route au peloton durant la majeure partie de la journée. Le Français de Roubaix Lille Métropole est allé prendre des points sur le premier grimpeur de la journée avant de se relever. A quatre, les fuyards n’ont pu regarder le peloton dans les yeux et ont vite abdiqué, alors que plusieurs contres tentaient de revenir sur eux. A 25 kilomètres, les Groupama FDJ ont opéré la jonction. Quelques attaquants ont tenté vaillamment leur chance. Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale) ou Luca Wackermann (Bardiani CSF) ont été tout proche de piéger les formations de sprinteurs mais sous l’impulsion de Guarnieri et Sinkeldam, les deux hommes ont été repris aux 200 mètres. -LL

Classement de la deuxième étape :

1. Arnaud Démare (FRA, Groupama FDJ) en 4h39’20’’
2. Matteo Malucelli (ITA, Androni Giocattoli Sidermec) m.t.
3. Hugo Hofstetter (FRA, Cofidis) m.t.
4. Andrea Vandrame (ITA, Androni Giocattoli Sidermec) m.t.
5. Thomas Boudat (FRA, Direct Energie) m.t.
6. Jonas Van Genechten (BEL, Vital Concept) m.t.
7. Hugo Houle (CAN, Astana) m.t.
8. Michael Gogl (AUT, Trek-Segafredo) m.t.
9. Enrique Sanz (ESP, Euskadi Murias) m.t.
10. Evaldas Siskevicius (LIT, Delko Marseille Provence KTM) m.t.

Classement général à l’issue de la deuxième étape :

1. Arnaud Démare (FRA, Groupama FDJ) en 9h25’49’’
2. Matteo Malucelli (ITA, Androni Giocattoli Sidermec) à 10sec.
3. Hugo Hofstetter (FRA, Cofidis) à 16sec.
4. Evaldas Siskevicius (LIT, Delko Marseille Provence KTM) à 17sec.
5. Hugo Houle (CAN, Astana) à 19sec.
6. Thomas Boudat (FRA, Direct Energie) à 20sec.
7. Jonas Van Genechten (BEL, Vital Concept) m.t.
8. Enrique Sanz (ESP, Euskadi Murias) à 23sec.
9. Gediminas Bagdonas (LIT, AG2R La Mondiale) m.t.
10. Sergei Chernetski (RUS, Astana) m.t.