FLASHS

Pros

Fernando Alonso sauve Euskaltel

Publié le 02/09/2013 19:16

Le double champion du monde de Formule 1, sensible à la disparition de l'équipe la plus ancienne du peloton, a décidé de s'en porter acquéreur. Euskaltel est sauvée !

Gorka Verdugo et Egoi MartinezGorka Verdugo et Egoi Martinez | © SirottiCe n'est pas la première fois que le nom de Fernando Alonso est prononcé au-delà des paddocks de Formule 1. Il y a quatre ans déjà, la presse espagnole avait colporté une rumeur selon laquelle le double champion du monde F1 était prêt à financer une équipe cycliste dont Alberto Contador serait le leader. Et puis plus rien. Le pilote de 32 ans, qui s'adonne au cyclisme l'hiver et partage toujours des sorties d'entraînement avec Contador, a poursuivi sa carrière automobile en demeurant discret quant à ses projets. Jusqu'à ce que l'opportunité de lancer son groupe sportif se présente avec l'annonce du retrait d'Euskaltel-Euskadi.

Conscient de la difficulté actuelle du cyclisme espagnol et sensible à la disparition de l'équipe la plus ancienne du peloton, Fernando Alonso s'est rapproché de ses dirigeants pour entamer d'intenses journées de négociation. Elles viennent d'aboutir sur un accord qui garantit un nouvel avenir pour l'équipe basque. Un accord de principe a été pris entre les deux parties afin d'assurer la continuité de la structure en 2014. Il entrera officiellement en vigueur avec l'acquisition prochaine de la BCPT, la société propriétaire de l'équipe. Il ne s'agit que d'une question de semaines.

C'est donc une grande nouvelle que de voir un champion de classe mondiale comme Fernando Alonso s'investir dans le cyclisme. Considéré comme l'un des dix sportifs les mieux payés de la planète (33 millions d'euros par an, salaire et contrats de sponsoring compris, selon le magazine Sports Illustrated), le pilote de la Scuderia Ferrari se pose en sauveur d'emplois. On ne connaît pas pour l'heure les modalités de l'accord signé entre Fernando Alonso et l'équipe Euskaltel-Euskadi. On sait seulement que le groupe de télécommunications privé Euskaltel, qui était prêt à poursuivre l'aventure à condition qu'un cosponsor le rejoigne en remplacement du gouvernement régional, a mis 7 millions d'euros cette saison dans l'équipe espagnole.

D'ores et déjà Fernando Alonso a fait savoir que les coureurs sous contrat jusqu'en 2014 ou 2015 seront préservés dans le nouveau groupe, ceci dans un souci de continuité. Mais le projet tendra à s'internationaliser dans les années à venir puisque l'intention de son nouveau propriétaire est d'en faire une référence mondiale, tout en défendant une identité propre autour de maître-mots comme le sacrifice, l'évolution et la transparence. Un projet excitant qui part sur les chapeaux de roue !