FLASHS

Pros

Giro #4 : les premières difficultés se présentent

Publié le 08/05/2018 11:15

Pour ses premiers pas en Italie, ce 101ème Giro va s’animer avec une première étape de moyenne montagne. Les leaders et les puncheurs vont pouvoir se mettre en évidence.

Profil 4 etape Tour d'italieProfil 4 etape Tour d'italie | © GiroEntre Catane et Caltagirone en Sicile, le peloton du Giro d’Italie va connaitre les premières difficultés de cette 101ème édition. Au programme des 198 kilomètres de course, ce mardi, les coureurs devront passer le Pietre Calde et le Vizzini, tous deux classés en quatrième catégorie. Si guères de difficultés seront référencées, elles n’en restent pas moins présentes. Ce parcours casse-pattes lors des 100 derniers kilomètres sera un terrain propice aux attaques et à une course de mouvement. Mais c’est surtout la montée finale vers Caltagirone qui sera décisive. Le dernier kilomètre à 8,5% de moyenne pourrait permettre aux meilleurs puncheurs de se mettre en évidence. Rohan Dennis (BMC) devra rester attentif dans les plus forts pourcentages de cette côte qui atteindront les 13%.

Final 4ème étape GiroFinal 4ème étape Giro | © Giro

 

Les prétendants à la victoire d'étape

Ils sont nombreux à avoir le profil pour remporter cette quatrième étape assez accidentée. Celui qui semble le mieux armé, c’est surement Tim Wellens (Lotto Fix All). Le puncheur belge a été impressionnant lors de cette première partie de saison, remportant la Flèche Brabançonne, le Tour d’Andalousie et le Trofeo Serra de Tramuntana. Sa pointe de vitesse dans les sprints pourrait lui permettre d’aller s’envoler vers une deuxième victoire sur le Giro, après celle de 2016 à Roccaraso.

Tim Wellens La Fleche BrabançonneTim Wellens La Fleche Brabançonne | © Sirotti

Après les deux victoires d’étapes d’Elia Viviani en Israël au terme de sprints massifs, les transalpins pourraient de nouveau briller ce mardi. Diego Ulissi (UAE Team Emirates), Gianluca Brambilla (Trek Segafredo), Giovanni Visconti (Bahrain Merida) ou Francesco Gavazzi (Androni Bottecchia) pourront faire valoir leur pointe de vitesse dans le final.

Ce sera aussi l’occasion pour les leaders de se mettre en évidence et de connaitre leurs premières sensations dans cette 101ème édition. Miguel Angel Lopez (Astana), Esteban Chavez (Michelton Scott), Michael Woods (EF Drapac), Thibault Pinot (Groupama FDJ), Tom Dumoulin (Team Sunweb), Christopher Froome (Team Sky) et Fabio Aru (UAE Team Emirates) ne devront pas perdre de temps sur la ligne d’arrivée. Et pourquoi ne pas faire le sprint avec les puncheurs pour aller chercher un premier succès et prendre une option intéressante au général.

Arrivée aux alentours de 17h00. En direct sur L'Equipe 21. 

-Léo Labica