FLASHS

Pros

Interview d'Alexis Vuillermoz : avec confiance et sérénité

Publié le 21/01/2021 14:16

Reconnaissant des 7 années passées chez AG2R La Mondiale, Alexis Vuillermoz avait besoin de nouveaux challenges. Il nous parle de sa préparation et de l'aventure qui l'attend chez Total Direct Energie. Entretien.

Alexis Vuillermoz sous ses nouvelles couleursAlexis Vuillermoz sous ses nouvelles couleurs | © A.Vuillermoz

En plein mois de janvier, dans quel état d’esprit et de forme te trouves-tu ? 

Je suis très heureux de retrouver tout le collectif Total Direct Énergie pour se préparer au mieux. On est dans de très bonnes conditions, avec une météo plus favorable qu’en France. C’est un moment important dans une saison ! 

Es-tu satisfait de ta préparation hivernale pour le moment ? As-tu dû faire face à certains pépins physiques ? 

Pour le moment ma préparation se passe bien, je n’ai pas eu de pépin. Pour le moment tout est sur de bons rails, mais on reste très prudent car avec l’expérience on sait qu’une saison cycliste n’est jamais linéaire. Je l’aborde avec confiance et sérénité comme on dit, et avec l’application nécessaire pour ne pas avoir de problème durant la suite de la préparation. 

Que retiens-tu de ces 7 années passées au sein d’AG2R La Mondiale ? Quel est ton meilleur souvenir ? 

Je retiens beaucoup de très bons souvenirs, c’est une équipe qui m’a apporté beaucoup, qui m’a formé durant mes premières années professionnelles. Je venais du VTT et 2014 était seulement ma deuxième année sur route. J’ai eu la chance d’avoir une équipe très performante, qui a su m’apprendre le métier, j’étais très bien guidé. Le manager et nos partenaires étaient très bienveillants, je pense que c’est une chance dans ce milieu. Ma victoire au Tour de France restera mon plus beau souvenir chez AG2R La Mondiale.  

Alexis Vuillermoz en stageAlexis Vuillermoz en stage | © A.Vuillermoz

Tu rejoins donc la formation Total Direct Énergie pour 2021 et 2022. Qu’est ce qui t’a séduit dans le projet ? 

C’est vrai que j’étais encore en contrat avec AG2R La Mondiale, après 7 années j’en garde une très belle histoire. Je suis très reconnaissant envers l’équipe pour tout ce qu’elle m’a apporté, j’espère avoir aussi apporté ma pierre à l’édifice aux résultats de l’équipe durant ces dernières années. Après c’est comme dans un couple, parfois il y a des petites discordes qui font qu’il est préférable pour le coureur et pour l’équipe peut-être, d’avancer séparément, sans rien regretter bien au contraire. Jean René Bernaudeau était le premier choix dans mon esprit, c’était ma volonté de les rejoindre. C’est une équipe qui a une âme, avec un groupe très soudé et un esprit familial. Il y a de nouveaux coureurs et la mayonnaise a rapidement bien pris, j’ai trouvé ce que je voulais ici, c’est vraiment sympa !   

Quel sera ton rôle au sein de ta nouvelle formation ? Et tes ambitions personnelles ? 

J’aurais un rôle d’électron libre avec la possibilité de m’exprimer sur de belles courses, et également un rôle aux côtés de Pierre Latour, que j’apprécie énormément. Il a de belles qualités pour réussir sur les classements généraux, c’est un très bon coureur et j’aurais à cœur de l’aider au mieux. A titre personnel j’espère renouer avec la victoire, avec les Ardennaises et le Tour de France qui seront ma priorité. 

Es-tu pour ou contre la vaccination contre le Covid ? 

Je pense que c’est un choix qui doit rester personnel. Pour ma part je pense me faire vacciner, pour plusieurs raisons : déjà en tant que sportif on sait que les risques lié au covid d’attraper la maladie sont plus importants que les effets secondaires liés au vaccin. A partir du moment où le bénéfice / risque est largement en faveur du vaccin, je le ferais pour ma carrière. 

Alexis Vuillermoz en stage à AlteaAlexis Vuillermoz en stage à Altea | © A.Fortier

Tu es actuellement en stage avec ta nouvelle équipe. Comment se passe ton intégration ? 

Effectivement nous sommes à Altea, ça se passe très bien, j’ai été bien intégré dans le groupe. Il y avait beaucoup de coureurs que je connaissais dans le peloton, avec qui j’avais des affinités, la transition s’est donc faite en douceur. 

Tu as donc changé de matériel, la transition s’est bien passée ? Tu te sens bien sur ton nouveau vélo ?  

Je suis très content du nouveau vélo Wilier. C’est une marque que je ne connaissais pas très bien, je n’avais jamais essayé par le passé. Par contre j’ai été bluffé par la qualité du vélo, qui est très réactif et léger. Pour un puncheur / grimpeur comme moi c’est un vélo idéal. On a annoncé hier le nouveau Filante SLR, en plus d’être très performant il est vraiment sympa au niveau du style. 

Par Maëlle Grossetête

INSCRIPTION EN LIGNE