FLASHS

Pros

La Lampre rit, Marcato pleure

Publié le 04/08/2010 21:29

Tour de Pologne # 4 - Victoire de Mirco Lorenzetto devant son équipier Grega Bole dans un final marqué par la mésaventure de Marcato.

La formation LampreLa formation Lampre | © Vélo 101

Ce soir Marco Marcato (Vacansoleil) va longtemps se demander à quoi servent les oreillettes. Alors qu'il pensait avoir remporté la plus belle étape de sa carrière, cet Italien de 26 ans a en fait vécu une cruelle désillusion. Mal renseigné – ou plutôt pas renseigné du tout- sur le nombre de tours de circuits restant, Marcato a levé les bras alors qu'il restait encore un tour, soit 6,8 km, à parcourir ! Même s'il a rapidement réalisé son erreur, il était trop tard pour l'Italien, repris par un peloton lancé à ses trousses…Cette mésaventure va évidemment relancer encore un peu le débat sur les oreillettes, car s'il s'avère que ses directeurs sportifs ne lui aient pas indiqué qu'il restait un tour, cela prouve que les coureurs sont désormais totalement tributaires de leurs ordres et indications…On peut aussi critiquer l'instauration systématique des tours de circuits à chaque fin d'étape sur ce Tour de Pologne. Bien que cela donne un petit aspect "critérium" qui plait forcément au public, ce n'est pas forcément le meilleur type d'arrivée pour une course Pro Tour…

Avant cette anecdote toujours regrettable, cette quatrième étape du Tour de Pologne a donné un premier aperçu des forces en présence. En effet, les trois cols de 1ère catégorie empruntés en milieu d'étape ont permis de faire une première sélection puisque c'est un peloton d'une quarantaine d'unités qui s'est présenté à Cieszyn. Mais avant ça, un trio a tenu la dragée haute au peloton. Cameron Meyer (HTC-Columbia) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil) et Dominique Rollin (Cervelo TestTeam) ont en effet composé l'échappée du jour. Un trio devenu duo dès les premières pentes puisque Rollin n'a pu suivre le rythme des deux autres fuyards. Hoogerland, très efficace dans les bosses, s'empare d'ailleurs du maillot de meilleur grimpeur.

Mais à 35 km de l'arrivée le duo ne compte que 2'30" sur un peloton amoindri. Assez pour donner de l'espoir à Hoogerland qui insiste alors que Meyer se laisse reprendre à 25 km du but. Malgré tout, le Néerlandais est repris dans le premier des trois tours de circuit. Hoogerland repris, c'est le moment que choisit son équipier Marcato pour prendre la poudre d'escampette…avec la suite que l'on connaît. Ainsi, comme les trois étapes précédentes, la victoire se joue au sprint. Et c'est la Lampre Farnese-Vini qui fait fort en plaçant Lorenzetto et Bole aux deux premières places de l'étape. Ballan finit troisième. Le classement général est bouleversé puisque les purs sprinteurs n'ont pu suivre les meilleurs dans les cols. Lorenzetto s'empare donc du Maillot Jaune au dépend d'Allan Davis (Astana).


Classement 4ème étape :

1. Mirco Lorenzetto (ITA, Lampre-Farnese Vini) les 177,9 km en 4h07'36"  
2. Grega Bole (SLO, Lampre-Farnese Vini) m.t.
3. Alessandro Ballan (ITA BMC Racing Team) m.t.
4. Simon Geschke (ALL, Skil-Shimano) m.t.
5. Sergey Lagutin (OUZ, Vacansoleil Pro Cycling Team) à 2 sec.
6. Michael Albasini (SUI, HTC-Columbia) m.t.
7. Mathew Hayman (AUS, Team Sky) m.t.
8. Martin Pedersen (DAN, Footon-Servetto) à 4 sec.
9. Pablo Lastras Garcia (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.  
10. Marek Rutkiewicz (POL, Poland BGZ) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Mirco Lorenzetto (ITA, Lampre-Farnese Vini) en 17h00'51"  
2. Grega Bole (SLO, Lampre-Farnese Vini) à 7 sec.
3. Alessandro Ballan (ITA BMC Racing Team) à 8 sec.
4. Kenny De Haes (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 10 sec.  
5. Simon Geschke (ALL, Skil-Shimano) m.t.  
6. Pablo Lastras Garcia (ESP, Caisse d'Epargne) à 11 sec.  
7. Paul Voss (ALL, Team Milram) m.t.
8. Gabriel Rasch (NOR, Cervelo TestTeam) m.t.  
9. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) à 12 sec.  
10. Roy Sentjens (BEL, Team Milram) à 13 sec.

BIKE SHOW EVENTS