FLASHS

Pros

L'actu du 12 avril

Publié le 12/04/2010 15:40

Fabian Cancellara raconte, Sébastien Hinault premier Français à Roubaix, Sanchez demeure le n°1, André Greipel ouvre en Turquie, Ferrier-Bruneau gagne à Orval.

Fabian Cancellara seul devant sur les pavés du NordFabian Cancellara seul devant sur les pavés du Nord | © SirottiFabian Cancellara. Le champion de Suisse a réinventé l'histoire des Paris-Roubaix modernes hier en s'isolant à 50 kilomètres de l'arrivée pour franchir en solitaire et avec une écrasante domination les secteurs pavés les plus difficiles de l'Enfer du Nord. "J'ai lancé une attaque à un temps mort de la course, à un moment où les coureurs du peloton essayaient de récupérer d'une série d'attaques multiples, a raconté Fabian Cancellara (Team Saxo Bank). Quand j'ai réalisé que personne n'était capable de me suivre, j'ai foncé vers la ligne d'arrivée. Sur le moment, je me suis dit que j’étais fou, mais je ne pouvais plus faire marche arrière. Je devais continuer sur ma lancée. Je sais que c'est une victoire historique, d'autant que je rejoins le cercle très fermé des coureurs ayant doublé Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Cette idée a été ma principale source de motivation toute la semaine."

Sébastien Hinault. Le Breton de l'équipe Ag2r La Mondiale a marqué les esprits hier en terminant 9ème de Paris-Roubaix, son attaque à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée ayant notamment servi de tremplin à Fabian Cancellara un peu plus loin. "Je voulais précéder le gros coup de force des costauds, a déclaré Hinault, premier Français sur le vélodrome. Je me sentais très bien, malheureusement j'ai eu une petite fringale à 25 kilomètres de l'arrivée, n'ayant pas réussi à prendre mon deuxième ravitaillement. Je pense que je l'ai payé dans le final. Je pense que je ne pouvais pas espérer beaucoup mieux, je suis content de moi. Quand Cancellara est revenu sur nous à Mons-en-Pévèle, je n'ai même pas essayé de le suivre. Même le groupe Boonen jouait déjà la 2ème place. Ils n'ont jamais vraiment essayé d'aller le chercher car il était plus fort que nous tous. C'est un champion. Il n'y avait pas grand-chose à faire contre lui."

Luis-Leon Sanchez ne lâche presque rien dans le chronoLuis-Leon Sanchez ne lâche presque rien dans le chrono | © Vélo 101Classement mondial. La semaine dernière, l'Espagnol Luis-Leon Sanchez (Caisse d'Epargne) avait fait le choix de s'écarter du calendrier mondial pour profiter du calme du Circuit de la Sarthe. Il n'a donc pas marqué de point au classement mondial, et cela même s'il s'est finalement retrouvé à défendre le Maillot Jaune dans la Sarthe. Numéro un jusqu'au bout, Luis-Leon Sanchez demeure tout de même leader du classement mondial, où il possède 6 points d'avance sur Tom Boonen (Quick Step), 5ème de Paris-Roubaix, et 14 points d'avance sur Joaquin Rodriguez (Team Katusha), 4ème du Tour du Pays Basque. Luis-Leon Sanchez abordera ainsi les classiques ardennaises, ses prochains objectifs, doté du statut de numéro un mondial, au même titre que sa formation Caisse d'Epargne, qui précède le Team Katusha et la Cervélo TestTeam.

Classement mondial au 12 avril 2010 :

1. Luis-Leon Sanchez (ESP, Caisse d'Epargne) 222 pt
2. Tom Boonen (BEL, Quick Step) 216 pt
3. Joaquin Rodriguez (ESP, Team Katusha) 208 pt
4. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) 201 pt
5. Fabian Cancellara (SUI, Team Saxo Bank) 200 pt
6. Philippe Gilbert (BEL, Omega Pharma-Lotto) 130 pt
7. Thor Hushovd (NOR, Cervélo TestTeam) 120 pt
8. André Greipel (ALL, Team HTC-Columbia) 119 pt
9. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 116 pt
10. Maxim Iglinsky (KAZ, Astana) 116 pt

Classement mondial par équipes au 12 avril 2010 :

1. Caisse d'Epargne (ESP) 429 pt
2. Team Katusha (RUS) 342 pt
3. Cervélo TestTeam (SUI) 302 pt
4. Team HTC-Columbia (USA) 289 pt
5. Team Saxo Bank (DAN) 276 pt
6. Omega Pharma-Lotto (BEL) 255 pt
7. Astana (KAZ) 229 pt
8. Quick Step (BEL) 226 pt
9. Liquigas-Doimo (ITA) 210 pt
10. BMC Racing Team (USA) 197 pt

Bob Stapleton, un manager heureux auprès de GreipelBob Stapleton, un manager heureux auprès de Greipel | © SirottiTour de Turquie # 1. L'Allemand André Greipel (Team HTC-Columbia) a ajouté une victoire à son palmarès hier en ouverture du Tour de Turquie, dont l'édition 2010 se disputera sur huit jours jusqu'à dimanche prochain. La première étape se disputait sur la forme d'un contre-la-montre de 5800 mètres dans les rues d'Istanbul. Et c'est donc André Greipel qui l'a emporté, s'avérant le plus rapide dans cet exercice, comme il l'est déjà dans les sprints. Le coureur allemand a précédé de 6 secondes son coéquipier américain Tejay Van Garderen (Team HTC-Columbia), de 9 secondes le Polonais Maciej Bodnar (Liquigas-Doimo), de 10 secondes l'Estonien Rein Taaramae (Cofidis) et de 11 secondes le Tchèque Frantisek Rabon (Team HTC-Columbia). Parmi les Français engagés figure David Moncoutié (Cofidis).

 

Classement 1ère étape :

1. André Greipel (ALL, Team HTC-Columbia) en 8'40"
2. Tejay Van Garderen (USA, Team HTC-Columbia) à 6 sec.
3. Maciej Bodnar (POL, Liquigas-Doimo) à 9 sec.
4. Rein Taaramae (EST, Cofidis) à 10 sec.
5. Frantisek Rabon (TCH, Team HTC-Columbia) à 11 sec.
6. Jan Ghyselinck (BEL, Team HTC-Columbia) à 13 sec.
7. Dominique Cornu (BEL, Skil-Shimano) à 15 sec.
8. Christophe Kern (FRA, Cofidis) m.t.
9. Bert Grabsch (ALL, Team HTC-Columbia) à 16 sec.
10. Tiziano Dall'Antonia (ITA, Liquigas-Doimo) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. André Greipel (ALL, Team HTC-Columbia) en 8'40"
2. Tejay Van Garderen (USA, Team HTC-Columbia) à 6 sec.
3. Maciej Bodnar (POL, Liquigas-Doimo) à 9 sec.
4. Rein Taaramae (EST, Cofidis) à 10 sec.
5. Frantisek Rabon (TCH, Team HTC-Columbia) à 11 sec.
6. Jan Ghyselinck (BEL, Team HTC-Columbia) à 13 sec.
7. Dominique Cornu (BEL, Skil-Shimano) à 15 sec.
8. Christophe Kern (FRA, Cofidis) m.t.
9. Bert Grabsch (ALL, Team HTC-Columbia) à 16 sec.
10. Tiziano Dall'Antonia (ITA, Liquigas-Doimo) m.t.

Ladies Berry Classic's Cher. Festival Vienne-Futuroscope ce dimanche à Orval, où les filles ont fait la démonstration d'un formidable travail d'équipe lors de la troisième manche de la Coupe de France Dames. C'est d'abord Florence Girardet (Vienne-Futuroscope) qui a réalisé 45 kilomètres seule devant. Puis, lorsqu'elle a été reprise par le peloton, un contre a été rondement mené par la championne de France Christel Ferrier-Bruneau (Vienne-Futuroscope). C'est un groupe de huit qui est ainsi passé sur la ligne au moment où a retenti la cloche du dernier tour pour un sprint lancé par Christine Majerus (ESGL 93-GSD Gestion), laquelle s'est fait déborder par Ferrier-Bruneau et Julie Beveridge, les filles de Vienne réalisant un très beau doublé. Christel Ferrier-Bruneau a ainsi conforté son avance au classement général de la Coupe de France Dames. La quatrième manche aura lieu le 2 mai au Trophée des Grimpeurs.

Classement :

1. Christel Ferrier-Bruneau (Vienne-Futuroscope) en 2h42'50"
2. Julie Beveridge (Vienne-Futuroscope) m.t.
3. Christine Majerus (ESGL 93-GSD Gestion) m.t.
4. Sylvie Riedle (UC Bassin Houiller) m.t.
5. Pauline Ferrand-Prévot (Champagne-Ardenne) m.t.
6. Mélanie Bravard (ESGL 93-GSD Gestion) m.t.
7. Eugénie Mermillod (ESGL 93-GSD Gestion) m.t.
8. Audrey Cordon (Vienne-Futuroscope) à 35 sec.
9. Manon Souyris (Midi-Pyrénées) à 3'28"
10. Sandrine Bideau (CSM Puteaux) m.t.

Classement Coupe de France Dames # 3 :

1. Christel Ferrier-Bruneau (Vienne-Futuroscope) 112 pt
2. Christine Majerus (ESGL 93-GSD Gestion) 100 pt
3. Manon Souyris (Midi-Pyrénées) 87 pt
4. Mélanie Bravard (ESGL 93-GSD Gestion) 86 pt
5. Audrey Cordon (Vienne-Futuroscope) 85 pt
6. Sylvie Riedle (UC Bassin Houiller) 85 pt
7. Pauline Ferrand-Prévot (Champagne-Ardenne) 80 pt
8. Sandrine Bideau (CSM Puteaux) 66 pt
9. Julie Beveridge (Vienne-Futuroscope) 64 pt
10. Alexia Muffat (Chambéry Cyclisme Compétition) 63 pt