FLASHS

Pros

TDF #14 : Thibaut Pinot avec la rage

Publié le 20/07/2019 17:50

Thibaut Pinot (Groupama FDJ) remporte la 14ème étape au sommet du Tourmalet. C'est un doublé Français puiqui'il devance le porteur du maillot jaune Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) et Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma).

Le profil de la 14e étape du Tour de France 2019: C'est l'un des rendez-vous de ce Tour de France ! Après le contre la montre de Pau qui a vu la victoire du maillot jaune Julian Alaphilippe, les coureurs sont dans les Pyrénées. Longue de 117 kilomètres, l'étape part de Tarbes pour arriver au sommet du mythique Tourmalet (19km à 7,4%). Une étape courte avec également le col du Soulor (11,9km à 7,7%), classé en première catégorie, en plein milieu du parcours. L'étape devrait être extrêmement spectaculaire et les favoris devraient se découvrir. Après sa démonstration de force d'hier, Julian Alaphilippe sera scruté dans la très haute montagne, tout comme Thibaut Pinot qui retrouve son terrain. 

Profil de la 14ème étape du TdFProfil de la 14ème étape du TdF | © PCS

Il ne faudra pas attendre plus de cinq minutes pour voir les premiers attaquants pointer le bout de leur nez. Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida) qui a bien compris que ça en était fini pour lui et le général, est le premier à lancer les hostilités. Il sort en costaud avec un certain Peter Sagan (Bora) et passe la côte de Labatmale en tête puis se relève pour attendre le groupe de poursuivants composé de 15 coureurs. Ils sont alors 17 en échappée : Guillaume Martin (Wanty-Gobert), Sergio Henao (UAE), Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), Ilnur Zakarin (Katusha), Luis leon Sanchez (Astana), Romain Sicard (Direct Energie), Lennard Kamna (Sunweb), Tim Wellens (Lotto-Soudal), Elie Gesbert (Arkéa-Samsic), Matej Mohoric (Bahrein-Merida), Lilian Calmejane (Direct-Energie), Carlos Verona Quintanilla (Movistar), Matthieu Ladagnous (Groupama-FDJ), Marco Haller (Katusha), Rein Taaramae (Direct-Energie), Peter Sagan (Bora) et Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida). La Team Direct Energie est l’équipe en surnombre dans cette échappée, elle qui a déjà perdu un de ses coureurs et qui semble invisible depuis ce début de Tour a surement une idée derrière la tête. 

Petit selfie au départ de la quatorzième étapePetit selfie au départ de la quatorzième étape | © TourdeFrance

La première difficulté du jour, le col du Soulor arrive très vite et tandis que le peloton était amené par les coéquipiers de Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et ceux du maillot jaune Julian Alaphillipe (Deceuninck-QuickStep), dès le pied de cette ascension, c’est la Movistar et plus particulièrement Marc Soler qui durcit la course. Ça explose de partout dans ce col du Soulor, autant chez les fuyards que dans le peloton. L’écart pour les échappés qui était de 3min au pied de la bosse ne cesse de fondre et ils ne sont plus que 8 en tête de course avec Nibali, Wellens et Gesbert Calmejane, Kamna, Sicard, Sanchez et Zakarin. Le peloton perd de nombreuses unités dont le leader de la formation Française AG2R La Mondiale, Romain Bardet qui perd les roues et craque dans les pentes du Soulor. D’autres leaders sont en difficulté à l’image des frères Yates (Michelton-Scott), Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) ou encore Fabio Aru (UAE Emirates). Tim Wellens (Lotto Soudal), le porteur du maillot à pois a accéléré, suivi de Nibali et Gesbert dans le dernier kilomètre d’ascension et remporte les 10 points au sommet. Ce trio ouvre alors la route où intercalé entre eux et le peloton se trouve les 5 autres fuyards. Ce premier gros effort aura permis de faire une grosse sélection et de révéler les futurs acteurs du classement général. 

Le public au sommet du TourmaletLe public au sommet du Tourmalet | © TourdeFrance

Entre les 2 ascensions, certains coureurs lâchés comme Roman Kreuziger (Dimension Data), Simon Yates (Michelton-Scott) et Fabio Aru (UAE Emirates) parviennent à rentrer sur le peloton qui est toujours amené par la Movistar et les coéquipiers de Nairo Quintana. Le vent de dos pousse les 8 coureurs d’échappée, Romain Sicard (Direct Energie) passe à l’attaque et est le premier à entamer le Tourmalet. Il est finalement rattrapé par le Breton Elie Gesbert (Arkéa-Samsic) tandis que le rythme des Movistar et d’Andrey Amador ne cessent d’augmenter dans les rampes du Géant des Pyrénées. 

A 10,5km du sommet, la tête du peloton revient sur Gesbert et ils ne sont plus qu’une vingtaine au sein du groupe de tête. Les kilomètres défilent et le groupe de tête se réduit : 17, 15, 12 puis 11 à moins de 2km de l’arrivée sans qu’il n’y ait la moindre attaque, le rythme est tellement puissant… Ils sont alors 6 à se jouer la victoire dans les pentes les plus pentues de ce col du Tourmalet. Qui va l’emporter ? 

Thibaut Pinot remporte la 14ème étapeThibaut Pinot remporte la 14ème étape | © MatchActu

Il a fait rouler ses coureurs dès le lever de drapeau, David Gaudu s’est mis à la planche pour lui, il remporte sa troisième victoire d’étape sur le Tour de France, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) gagne cette 14ème étape. Lançant son sprint à 300m, il devance un autre Français, le porteur du maillot jaune Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) et Steven Kruijswijk (Jumbo Visma). Alaphilippe augmente son écart sur son premier adversaire puisque Geraint Thomas (Ineos) a lâché une quarantaine de seconde sur ce final. 

Demain, une autre étape de montagne attend les coureurs, 185km reliant Limoux à Foix. 

 

Classement 14ème étape :

  1. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) en 3h10’20“
  2. Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) à 6“
  3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) à mt“
  4. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) à 8“
  5. Egan Bernal (Ineos) à mt“
  6. Mikel Landa (Movistar) à 14“
  7. Rigoberto Uran (EF Education First) à 30“
  8. Geraint Thomas (Ineos) à 36“
  9. Warren Barguil (Arkéa-Samsic) à 38“
  10. Jakob Fuglsang (Astana) à 53“

Classement général provisoire : 

  1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) en 56h11’29“
  2. Geraint Thomas (Ineos) à 2’02“
  3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) à 2’14“
  4. Egan Bernal (Ineos) à 3’
  5. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) à 3’12“
  6. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) à mt“
  7. Rigoberto Uran (EF Education First) à 4’24“
  8. Jakob Fuglsang (Astanaà à 5’22“
  9. Alejandro Valverde (Movistar) à 5’27“
  10. Enric Mas (Deceuninck-QuickStep) à 5’38“

 

Par Jade WIEL

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE