FLASHS

Pros

Tour de Turquie — Mareczko s'offre Greipel

Publié le 28/04/2016 15:31

Tour de Turquie # 5. André Greipel trouve encore plus fort que lui en Turquie. Cette fois, c'est Jakub Mareczko qui frustre le sprinteur allemand.

Jakub Mareczko s'offre André Greipel en TurquieJakub Mareczko s'offre André Greipel en Turquie | © Tour of Turkey/Brian HodesEn s'alignant sur un Tour de Turquie déserté par les plus grandes stars du sprint mondial, André Greipel (Lotto-Soudal) avait toutes les cartes en main pour faire le plein de victoires avant d'aborder le Giro. Le sprinteur allemand en avait bien besoin, lui qui a connu un début de saison compliqué en raison d'une côte fracturée sur le Tour d'Algarve. Malheureusement pour lui, et même s'il s'est imposé à Konya mercredi en réglant un groupe de huit (dont faisaient partie cinq de ses coéquipiers), André Greipel ne s'est pas remis sur de bons rails cette semaine. La première véritable arrivée au sprint hier s'est soldée par un échec pour le leader de Lotto-Soudal enfermé dans le dernier kilomètre et qui n'a pas pu défendre ses chances. Mais aujourd'hui à Kemer, c'est à la pédale et non en raison d'un mauvais placement qu'André Greipel a été battu.

Le quadruple vainqueur d'étape sur le dernier Tour de France avait pourtant abordé le dernier kilomètre en position idéale. Le travail de ses coéquipiers a permis au peloton de rentrer sur Peter Schulting (Parkhotel-Valkenburg) à 4,5 kilomètres du but. Le Néerlandais ayant faussé compagnie à Ahmet Akdilek (Torku Sekerspor), Michal Podlaski (Verva ActiveJet), Enrico Salvador (Unieuro-Wilier), Kaspars Sergis (Alpha Baltic-Maratoni.lv), et Riccardo Stacchiotti (Nippo-Vini Fantini) à l'entame des dix derniers kilomètres quand l'avance des fuyards était passée sous la barre fatidique des 30 secondes.

Le peloton s'apprête alors à vivre son deuxième sprint massif en l'espace de deux jours et parmi les finisseurs, André Greipel est celui qui présente les meilleures garanties. Avec encore deux hommes à ses côtés aux 750 mètres, l'Allemand semble sur une voie royale. Mais le train de Lotto-Soudal se fait déborder à 500 mètres de la ligne. Et si Greg Henderson lui trouve une ouverture pour le remonter, Greipel perd la roue de son poisson-pilote quand le sprint est lancé à 300 mètres de la ligne par le vainqueur de la veille Sacha Modolo (Lampre-Merida). Contraint de rallonger son chemin, le favori s'avoue vaincu et échoue à quelques mètres de Jakub Mareczko (Southeast-Venezuela). La formation italienne réussit comme hier à mettre deux des siens dans le coup puisque Manuel Belletti complète le podium.

Demain, les candidats à la victoire finale sont attendus entre Kumluca et Elmali (116,9 km).

Classement 5ème étape :

1. Jakub Mareczko (ITA, Southeast-Venezuela) les 189,3 km en 4h35'45" (41,1 km/h)
2. André Greipel (ALL, Lotto-Soudal) m.t.
3. Manuel Belletti (ITA, Southeast-Venezuela) m.t.
4. Francisco Chamorro (ARG, Funvic-Soul Cycles) m.t.
5. Daniele Colli (ITA, Nippo-Vini Fantini) m.t.
6. Christophe Laborie (FRA, Delko Marseille Provence KTM) m.t.
7. Gzegorz Stepniak (POL, CCC Sprandi Polkowice) m.t.
8. Sacha Modolo (ITA, Lampre-Merida) m.t.
9. Alberto Cecchin (ITA, Team Roth) m.t.
10. Vadim Galeyev (KAZ, Astana City) m.t.

Classement général :

1. Pello Bilbao (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) en 20h22'23"
2. José Gonçalves (POR, Caja Rural-Seguros RGA) à 5 sec.
3. David Arroyo (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) à 15 sec.
4. Nikita Stalnov (KAZ, Astana City) à 22 sec.
5. Luis Mas (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) à 1'14"
6. Adam Hansen (AUS, Lotto-Soudal) à 2'22"
7. Greg Henderson (NZL, Lotto-Soudal) à 3'36"
8. André Greipel (ALL, Lotto-Soudal) à 5'41"
9. Stig Broeckx (BEL, Lotto-Soudal) à 8'02"
10. Gert Dockx (BEL, Lotto-Soudal) à 9'39"

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES