FLASHS

Pros

Tour de Valence — Tony Martin soigne ses débuts

Publié le 02/02/2017 17:26

Tour de Valence # 2. Sorti au sommet de la dernière difficulté, Tony Martin s'impose en solitaire à Denia et offre une victoire à sa nouvelle équipe Katusha-Alpecin.

Tony Martin sacré champion d'AllemagneTony Martin sacré champion d'Allemagne | © Mario StiehlOn se délectait d'avance d'assister sur cette 2ème étape du Tour de Valence à une joute entre les meilleurs spécialistes de classiques printanières. Placé à 6 kilomètres de l'arrivée, l'Alto de Montogo aurait pu servir de tremplin à Philippe Gilbert (Quick Step-Floors), Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), Michal Kwiatkowski (Team Sky) ou encore Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac) pour tester leur condition pour leur reprise et débloquer éventuellement leur compteur de victoire. Mais c'est à croire que le mauvais temps qui s'est malheureusement invité sur la côte valencienne entre Alicante et Denia les a incités à repousser leur premier duel. Néanmoins, la difficulté assumera son rôle de dynamiteur du final et permettra effectivement à un homme seul de triompher six kilomètres plus loin.

Cet homme, c'est finalement Tony Martin (Katusha-Alpecin). L'Allemand n'aura donc pas tardé à remporter son premier bouquet de l'année, dès ses débuts dans sa nouvelle équipe, passée sous pavillon suisse à l'intersaison. Pour ce faire, le champion du monde du contre-la-montre s'est offert une envolée en solitaire dont il est spécialiste, bien que son dernier succès hors d'un chrono remonte à sa victoire d'étape à Cambrai sur le Tour 2015. Plus encore que dans la montée, c'est dans la descente que la décision s'est créée. Sorti au sommet de la dernière difficulté, Tony Martin a donc joué les acrobates dans une descente rendue glissante par les averses qui auront usé les organismes durant la journée.

Cyril GautierCyril Gautier | © SirottiCe temps de chien n'avait pourtant pas découragé le Breton Cyril Gautier (Ag2r La Mondiale), jamais effrayé, même par les conditions climatiques les plus extrêmes. En compagnie de Hector Saez (Caja Rural-Seguros RGA) et Johan Van Zyl (Dimension Data), le Costarmoricain y a longtemps cru en obtenant jusqu'à 6 minutes d'avance. Le peloton, qui laissait encore 3'30" de marge aux fuyards à 35 kilomètres de l'arrivée, s'est cependant réveillé brutalement pour reprendre les trois courageux à 15 kilomètres du but.

Si Tony Martin remporte donc cette étape, la performance moyenne de l'équipe Katusha-Alpecin sur le contre-la-montre par équipes hier (8ème à 1'52") empêchait l'Allemand de croire au maillot jaune, porté aujourd'hui par Manuel Senni. L'Italien de 24 ans doit le céder dès aujourd'hui mais il reste dans le clan BMC Racing Team. Vainqueur du sprint du peloton, 19 secondes derrière Martin, le champion olympique Greg Van Avermaet prend les commandes du classement général.

Il devrait vraisemblablement les conserver demain puisque la 3ème étape entre Canals et Riba semble destinée aux sprinteurs.

Classement 2ème étape :

1. Tony Martin (ALL, Katusha-Alpecin) les 180,6 km en 4h44'35" (38,0 km/h)
2. Pim Ligthart (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) à 11 sec.
3. Primoz Roglic (SLO, Team LottoNL-Jumbo) m.t.
4. David De la Cruz (ESP, Quick-Step Floors) m.t.
5. Michele Scarponi (ITA, Astana) à 12 sec.
6. Manuel Antunes (POR, W52-FC Porto) m.t.
7. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
8. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) à 19 sec.
9. Philippe Gilbert (BEL, Quick-Step Floors) m.t.
10. Kristian Sbaragli (ITA, Dimension Data) à 20 sec.

Classement général :

1. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) en 5h28'11"
2. Manuel Senni (ITA, BMC Racing Team) m.t.
3. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) m.t.
4. David Lopez (ESP, Team Sky) à 21 sec.
5. Nicolas Roche (IRL BMC Racing Team) à 37 sec.
6. David De La Cruz (ESP, Quick-Step Floors) à 41 sec.
7. Philippe Gilbert (BEL, Quick-Step Floors) à 49 sec.
8. Zdenek Stybar (TCH, Quick-Step Floors) m.t.
9. Daniel Martin (IRL, Quick-Step Floors) m.t.
10. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 54 sec.

BIKE SHOW EVENTS