FLASHS

Pros

Vuelta : Gilbert lève encore les bras

Publié le 11/09/2019 18:00

Au terme d'une étape ultra-rapide marquée par des coups de bordures, le belge Philippe Gilbert remporte cette 17e étape devant Bennett et Cavagna. Nairo Quintana effectue une belle remontée au général en se hissant au 2e rang.

Philippe Gilbert est une des raisons d’aimer le cyclisme à lui seul. Après une étape folle, il s’impose, en costaud, devant le meilleur sprinter de la course grâce à un superbe travail collectif, et démontre encore une fois tous ses talents. Une chose est sûre, avec cette deuxième victoire d’étape sur cette édition, c’est la meilleure façon de dire au revoir à son équipe, lui qui s’est engagé avec Lotto-Soudal pour 2020.

Au lendemain de la dernière journée de repos, le peloton du Tour d’Espagne prenait la route de Guadalajara pour 220 kilomètres sur un profil plus ou moins plat. Qui dit profil plat dit sprint massif et Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), vainqueur par deux fois sur cette édition, semble le favori aujourd’hui. Cependant, un sprint ne peut être massif que si un peloton groupé arrive dans la dernière ligne droite, et le fort vent présent sur les routes espagnoles va faire des dégâts, à croire que cette Vuelta n’est pas la course idéale des sprinters, surtout que l’arrivée du jour n’est pas totalement plate. Avec presque 3 minutes d’avance au classement général, le slovène Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) est en bonne position pour l’emporter d’autant plus qu’il ne reste que 2 étapes de montagne, mais il peut aussi tout perdre sur cette étape piégeuse qui va lui demander beaucoup de vigilance pendant les 5 heures de course. Ses adversaires pourraient, pourquoi pas, profiter de cette étape pour renverser la tendance.

Le peloton se diviseLe peloton se divise | © ASO

C’est effectivement ce qu’a prévu la formation Movistar. En accélérant dès les premiers kilomètres avec l’aide de la Deceuninck-Quick Step, un groupe d’une quarantaine de coureurs arrive à sortir avec, dans ses rangs, le colombien Nairo Quintana, 7e au classement général ce matin, accompagné de 2 équipiers. On retrouve également des coureurs comme Pierre Latour, Quentin Jauregui et Clément Venturini (Ag2r La Mondiale), Luis Leon Sanchez (Astana), Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), Herman Pernsteiner (Barhain-Merida), Philippe Gilbert, Zdenek Stybar, Fabio Jakobsen, Rémi Cavagna et James Knox (Deceuninck Quick-Step), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Edvald Boasson Hagen (Team Dimension Data), Wout Poels et Tao Geoghegan Hart (Team Ineos), Wilko Kelderman et Nikias Arndt (Team Sunweb) ou encore John Degenkolb (Trek-Segafredo). Le maillot rouge ainsi que les autres favoris se retrouvent piégés et leurs coéquipiers ne sont pas capable de limiter les écarts qui vont augmenter au fil du temps pour se stabiliser autour de 6 minutes à 70 km de l’arrivée.

Quintana dans le 1er pelotonQuintana dans le 1er peloton | © ASO

Le rythme de la course est insoutenable et plusieurs coureurs perdent le contact, devant comme derrière. L’équipe Astana semble la plus forte collectivement dans le groupe des favoris et tente le tout pour le tout jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une vingtaine de coureurs avec Primoz Roglic. L’écart diminue un peu pour passer sous la barre des 5 minutes à 30 kilomètres du but. L’équipe Deceuninck Quick Step, avec 6 éléments à l’avant, tente de jouer la gagne même si Fabio Jakobsen, son sprinter a lâché prise. Ils impriment un rythme infernal laissant peu de chances à une attaque. Les hommes de têtes foncent alors à vive allure vers l’arrivée jusqu’à 2 km de la ligne, moment choisi par le tchèque Zdenek Stybar de partir en solitaire. Le plan est parfait pour la formation belge, qui laisse les autres prendre la chasse pendant qu’ils attendent tranquillement dans les roues. Au moment où l’ancien champion du monde de cyclo-cross est repris, c’est Philippe Gilbert, déjà vainqueur de la 12e étape qui accélère, dans les 500 derniers mètres, où la pente est plus relevée.

Roglic et Valverde piégésRoglic et Valverde piégés | © ASO

Le vainqueur de Paris-Roubaix ne sera plus revu et il s’imposera bien pour la 2e fois sur cette Vuelta devant Sam Bennett et son coéquipier français Rémi Cavagna, après une course collective parfaite. Le groupe maillot rouge en termine à 5’29’’, permettant au colombien Quintana de prendre la 2e place provisoire. Malgré son profil peu attirant, mais une météo difficile, cette étape aura fait des dégâts et restera dans les moments forts de cette édition. Rappelons que la moyenne horaire est de près 50km/h (!) ce qui montre le niveau de ces athlètes, pourtant en troisième semaine de course, d’autant plus que demain, une nouvelle étape de montagne attend le peloton avec 4 cols répertoriés sur 177,5 km.

Philippe Gilbert s'impose encorePhilippe Gilbert s'impose encore | © Sirotti

 

Classement de la 17e étape :

1. Philippe Gilbert (BEL, Deceuninck-Quick Step) en 4h20’15’’ (b:10’’)
2. Sam Bennett (IRL, Bora-Hansgrohe) à 2’’ (b:9’’)
3. Rémi Cavagna (FRA, Deceuninck-Quick Step) mt (b:4’’)
4. Dylan Teuns (BEL, Barhain-Merida) mt
5. Wilko Kelderman (NED, Team Sunweb) mt (b:2’’)
6. Jonas Koch (ALL, CCC Team) mt
7. Lawson Craddock (USA, EF Education First) mt
8. Tim Declercq (BEL, Deceuninck-Quick Step) mt
9. Silvan Dillier (SUI, Ag2r La Mondiale) mt
10. James Knox (GBR, Deceuninck-Quick Step) à 6’’

Classement général provisoire :

1. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) en 66h43’36’’
2. Nairo Quintana (COL, Movistar) à 2’24’’
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) à 2’48’’
4. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) à 3’42’’
5. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) à 4’09’’
6. Wilko Kelderman (NED, Team Sunweb) à 5’05’’
7. Rafal Majka (POL, Bora-Hansgrohe) à 7’40’’
8. James Knox (GBR, Deceuninck-Quick Step) à 8’03’’
9. Carl Fredrik Hagen (NOR, Lotto-Soudal) à 10’43’’
10. Dylan Teuns (BEL, Barhain-Merida) à 12’21’’

Classement par points provisoire :

1. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) 117pts
2. Sam Bennett (IRL, Bora-Hansgrohe) 94pts
3. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) 92pts
4. Nairo Quintana (COL, Movistar) 84pts
5. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) 82pts

Classement de la montagne provisoire :

1. Geoffrey Bouchard (FRA, Ag2r La Mondiale) 50pts
2. Angel Madrazo (ESP, Burgos-BH) 44pts
3. Tao Geoghegan Hart (GBR, Team Ineos) 29pts
4. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) 25pts
5. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) 24pts

Classement des jeunes provisoire :

1. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) en 66h47’18’’
2. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) à 27’’
3. James Knox (GBR, Deceuninck-Quick Step) à 4’21’’
4. Sergio Huiguita (COL, EF Education First) à 28’49’’
5. Ruben Guerreiro (POR, Team Katusha-Alpecin) à 31’51’’

Classement par équipe provisoire :

1. Movistar (ESP) en 199h08’40’’
2. Astana (KAZ) à 32’14’’
3. Team Jumbo-Visma (NED) à 1h28’59’’

 

Par Nathan Malo

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES