FLASHS

VTT

Le Roc d'Azur prend l'accent suisse

Publié le 08/10/2017 15:00

La dernière course de ce Roc d’Azur 2017 à son vainqueur. Le Suisse, Nicola Rohrbach s’est imposé au terme des 57 kilomètres.

roc d'azur eliteroc d'azur elite | © velo101La grande finale du Roc d’Azur a tenu toutes ses promesses. La course est partie calmement, à mi-course, les coureurs avaient trois minutes de retard sur l’horaire prévu. Les choses se sont peu à peu accélérées. Devant on retrouvé un groupe de quelques pilotes dont de nombreux favoris : Sarrou le vainqueur de l’édition 2016,  Rohrbach, Drechou, Geismayr. Derrière Absalon est vite distancé. Le double champion olympique l’avait prédit hier. Avec la création de son team, il n’a pas eu le temps de préparer cette compétition à 100 %. Après le col du Bougnon, Jordan Sarrou prend ses responsabilités. Le pilote du team BH SR-suntour KMC tente de faire la différence, mais sans succès « Je suis passé en tête au sommet de Bougnon, pour faire la descente et ne pas être gêné dans mestrajectoires. J’ai ensuite tenté d’accélérer, mais sans succès ».

Les allemands, les Autrichiens et Suisses se sont ligués contre le français. Dans les derniers kilomètres, ils sont trois à se faire la guerre. Rohrbach et Geismayr et Drechou se sont détachés du reste des coureurs et pensent déjà à la victoire. Le Suisse et l’Autrichien laissent travailler le français jusqu’au niveau de la plage. C’est à ce moment que le vainqueur du Roc marathon tente d’accélérer. Sarrou s’accroche et sort de ce passage dans la roue de ses deux adversaires : «  Les deux coureurs étaient vraiment impressionnant sur le plat et arrivée sur la piste cyclable ils ont commencé à m’attaquer à tour de rôle ».

roc d'azur elite 3roc d'azur elite 3 | © velo101

En arrivant sur la piste cyclable, les observateurs s’attendaient à un sprint à trois. Finalement, les choses se sont décantées à quelques hectomètres de l’arrivée. Chacun leur tour, le Suisse et l’Autrichien attaque le français qui termine par céder. C’est Rohrbach qui trouve en premier l’ouverture. L’Helvète ne se pose plus de question et vient s’imposer pour la première fois sur la base nautique de Fréjus. Quelques secondes derrière lui c’est Geismayr qui prend la seconde position et Jordan Sarrou complète le podium.

 

Maillon sept18

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 22 septembre 2018
dimanche 23 septembre 2018
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

EvoluCycle

Sena sept18

La Dromoise