Tour de France — Le Tour vire à l'hécatombe

Pros Publié le 10/07/2017 10:14

Les abandons sur chute de Richie Porte et Geraint Thomas puis l'élimination d'Arnaud Démare se sont ajoutés à un début de Tour dévastateur. Le point sur l'hécatombe.

L'assistance médicale sur le Tour de France
© Vélo 101
C'est une première semaine de Tour de France qui restera assurément dans les mémoires. Dix-sept abandons déjà parmi lesquels trois des sept vainqueurs d'étape, une partie des sprinteurs et quelques-uns des principaux adversaires de Chris Froome ! Le chrono pluvieux de Düsseldorf avait déjà eu raison d'Alejandro Valverde (Movistar Team) – fracture de la rotule – et d'Ion Izagirre (Bahrain-Merida) – fracture lombaire. Avant que le rush houleux de Vittel n'éjecte Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), sur décision du jury des commissaires, et Mark Cavendish (Dimension Data), victime d'une fracture de l'omoplate.

Et c'est en montagne hier que l'hécatombe s'est poursuivie avec pas moins de douze abandons dans les premiers reliefs alpestres. Surpris par un orage, Robert Gesink (Team LottoNL-Jumbo) – fracture d'une vertèbre lombaire – et Manuele Mori (UAE Team Emirates) – fracture de l'épaule droite et pneumothorax – ont été contraints à l'abandon dès le départ. Puis c'est Geraint Thomas, l'atout n°2 des Sky, qui s'est abîmé dans la descente du col de la Biche. Le premier Maillot Jaune du Tour de France 2017, encore 2ème du classement général à 12 secondes de son leader Chris Froome hier matin, a dû prendre la porte de sortie avec une fracture de la clavicule.

Richie Porte
© Sirotti
Mais c'est l'accident dont a été victime Richie Porte (BMC Racing Team) dans la descente technique du Mont du Chat qui a le plus remué le peloton. L'Australien, pressenti comme le principal adversaire de Chris Froome en juillet (il était 5ème à 39 secondes), est allé à la faute. Sorti brièvement de la route, il est passé par-dessus sa machine pour venir s'écraser violemment sur la roche opposée, entraînant avec lui un autre candidat au podium, Dan Martin (Quick-Step Floors). Evacué en coquille, Richie Porte souffre d'une fracture du bassin et de la clavicule droite. Des blessures qui ne nécessiteront pas d'intervention et qui pourraient se cicatriser très vite. S'il ne fait l'objet d'aucune complication, l'Australien pourra être de retour sur le vélo dans un mois. En attendant, ses espoirs sur le Tour se sont encore envolés.

Mardi, le Tour de France repartira donc orphelin d'une partie de ses animateurs. Et il repartira en outre sans son champion de France Arnaud Démare (FDJ), qui s'était présenté comme l'un des rares à pouvoir donner du fil à retordre à Marcel Kittel dans les sprints. Vainqueur à Vittel et candidat déclaré au maillot vert, le Picard a rejoint Chambéry après les délais, malade. Les trois coureurs de la FDJ qui l'entouraient (Mickaël Delage, Jacopo Guarnieri et Ignatas Konovalovas) ont eux aussi été éliminés, au même titre que Mark Renshaw (Dimension Data), Juraj Sagan (Bora-Hansgrohe) et Matteo Trentin (Quick-Step Floors). Le peloton, en deuxième semaine de Tour, aura une face bien différente de celle qu'il affichait il y a encore dix jours.

<< Article précédent | Article suivant >>

Campagnolo déc17
Tacx 1 novembre 2017
Denivele Challenge
Inscription en ligne Vélo101
Laboratoire Fenioux déc17

Get Adobe Flash player

Personal coach
JR Laloi novembre 2017