FLASHS

Cyclo-cross

Championnats de Belgique 2019 : Le débrief

Publié le 15/01/2019 06:00

Ce weekend, c'était la grand messe en Belgique, autour des Championnats nationaux. Sur un terrain boueux et technique, retour sur les victoires de Sanne Cant et Toon Aerts.

C’est en clôture de la première journée de cyclo-cross à Kruibeke qu’avait lieu ce samedi la course des Elites Femmes. D’ores et déjà attendue par son public, Sanne Cant, 9 fois tenante du titre venait clairement accrocher une 10ème victoire lors de Championnats de Belgique de cyclo-cross cette année.

C’est avec le maillot arc-en-ciel de Championne du Monde que Sanne Cant s’est présentée sur la ligne de départ avant d’en prendre la tête dès les premières parties à pied du parcours. La Belge se retrouvait alors en tête de la course après seulement quelques hectomètres.

Début de la course femmesDébut de la course femmes | © Victorien Floury

C’est rapidement Loels Sels qui a réussi à prendre la roue de celle qui semblait d’emblée être la plus forte sur le circuit. Décidément très forte sur les parties à pied, Cant prenait une nouvelle fois l’ascendant pour se retrouver seule en tête. Derrière, la bataille était, elle, plus rude et véritablement lancée alors qu’Ellen Van Loy partait seule en chasse.

S.CANT en têteS.CANT en tête | © Victorien Floury

Par la suite, Sanne Cant creusait les écarts sur Loes Sels qui s’accrochait solidement à une deuxième place. Sur un thème de glissades et de boue, le reste des filles continuait de mener la bataille pour la troisième marche du podium. A ce petit jeu, c’est Laura Verdonschot qui parvenait à entrevoir un podium sur la course des Elites Femmes. La course restera ainsi presque figée, du moins pour le podium précédemment désigné. Il suffira par la suite de ne pas commettre d’erreur.

S.CANT à l'arrivéeS.CANT à l'arrivée | © Victorien Floury

Sanne Cant s’impose donc devant Loes Sels et Laura Verdonschot et remporte son 10ème titre de Championne de Belgique de cyclo-cross consécutif ! Une performance jusque-là réalisée uniquement chez les hommes. Bien que la performance soit désormais répétée, Sanne Cant se dit « Très contente d’avoir ce dixième titre qui est très spécial ».

S Cant tire également un excellent bilan de la course « J’étais vraiment contente car au bout de deux-trois tours il y avait déjà 15 secondes d’écart avec Loes Sels. J’étais heureuse que la course se soit rapidement décidée. » La Championne Belge fera tout de même l’impasse sur Pontchâteau afin de participer à un stage d’entraînement en vue des Championnats du Monde qui sont véritablement l’objectif de la saison !

 Podium élites FemmesPodium élites Femmes | © Victorien Floury

Du côté des hommes, c’est une course plus inattendue qui a eu lieu. Wout Van Aert partait en grand favori, il en a été tout autre ! La course des hommes aura déjà mis plus de temps à se décanter que chez les femmes. Personne ne voulait céder le moindre centimètre et les écarts ont eu du mal à se former à l’occasion du premier tour.

Le circuit plus boueux que la veille ne rendait pas forcément la tâche plus facile et il fallait vraiment être à l’aise sur les parties à pied pour pouvoir prendre l’ascendant. C’est d’ailleurs dans l’une de ces dernières qu’un trio s’est d’abord formé en tête de course. Michael Vantourenhout, Toon Aerts et Wout Van Aert étaient alors partis pour une lutte en tête de course. Un podium qui était alors dessiné dès le premier tour !

Une course vraiment technique qui voyait ainsi le Champion du Monde de la discipline en difficulté. Ce dernier luttait tout de même pour rester dans le trio de tête. Dans la lutte pour la victoire, c’est Vantourenhout qui était le premier à être esseulé. Il laissait alors Van Aert et Aerts seuls en tête. Se rendant alors coup pour coup, c’est tout de même Van Aert qui parvenait à prendre la tête à la mi-course imposant alors 15 secondes d’écart à Toon Aerts.

Wout Van Aert en têteWout Van Aert en tête | © victorien floury

On aurait alors pu penser à ce moment de la course que le Champion du Monde l’emporterait haut la main…Ce ne fut pas le cas. Revenant alors mètre par mètre sur Van Aert, Aerts recollait à deux tours de l’arrivée. Profitant de ce moment pour partir seul en tête, Toon Aerts prenait alors l’ascendant sur la course sans pouvoir laisser l’occasion à son concurrent direct de revenir.

Toon Aerts s’est donc imposé devant un Wout Van Aert déçu. Michael Vantourenhout vient compléter le podium.

Pdium hommes elitePodium hommes elite | © victorien floury

En conférence de presse, le nouveau Champion de Belgique a déclaré : « Je ne m’attendais pas à ça. Au début je me sentais très bien mais ensuite ça ne voulait pas réussir… Van Aert était parti et pendant un moment j’ai perdu la motivation mais ensuite j’ai repensé à tout ce que j’avais appris. Tenir un focus et me concentrer sur le parcours. Je suis alors revenu sur Wout et je l’ai laissé sur place ! Tout ça est aussi possible grâce à une coache mental. Elle m’a appris que je dois toujours m’occuper de la tâche que j'ai à accomplir au moment voulu et ne pas avoir la tête ailleurs. C’est en me concentrant sur la technique et en faisant mon propre parcours que j’ai fait un trou sur Wout sans placer d’attaque, simplement en montant à mon rythme. »

Toon Aerts médailléToon Aerts médaillé | © Victorien Floury

De son côté, forcément déçu Wout Van Aert a déclaré « Je n’avais pas les jambes pour gagner, je suis aussi très fatigué. J’ai eu deux tours difficiles car le rythme était compliqué. J’ai pensé un instant que les choses s’amélioraient mais ensuite j’ai commencé à faire des erreurs. J’ai peut-être essayé de partir trop vite et c’est mortel sur ce type de parcours. Dans le dernier tour j’ai perdu du temps parce que je me suis rendu compte que je ne pouvais plus rattraper Toon, il était simplement le meilleur aujourd’hui »

Victorien Floury

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE