FLASHS

Cyclosport

Compte-rendu de la Bourguignonne

Publié le 29/06/2011 12:35

En ce samedi 25 juin avait lieu à Tournus en Bourgogne la cyclosportive La Bourguignonne, organisée par un club très actif le VC Tournus.

Le départ des 153 kilomètres de la BourguignonneLe départ des 153 kilomètres de la Bourguignonne | © Jean-François BosslerTournus est la patrie de Jean-Baptiste Greuze célèbre pour ses toiles de Napoléon, mais c’est aussi la ville du vélo. En effet, après avoir été ville étape du Tour de France, Tournus a inauguré cette année le Musée du Vélo avec une collection de près de 200 machines de la draisienne au vélo soufflé en carbone, une visite à ne pas manquer ! A ne pas manquer non plus ce samedi, la 5ème édition de la cyclosportive La Bourguignonne qui a rassemblé près de 300 coureurs répartis sur trois parcours : 153, 118 et 90 kilomètres.

Soleil et chaleur étaient au rendez-vous dès 8 heures 30 pour accompagner les participants tout au long de la journée. La ville de Tournus étant idéalement placée sur l’autoroute des vacances, beaucoup de participants venaient de l’île de France. L’organisation est à présent rodée et bien en place, une bouteille est offerte à chaque participant et le chronométrage est effectué à l’aide d’une puce insérée dans le dossard. Cette cyclo est caractérisée par de belles routes campagnardes et bucoliques, un fléchage irréprochable ainsi qu’une sécurité des coureurs assurée par une voiture ouvreuse et beaucoup de motos. Il ne faut pas non plus oublier les bénévoles à chaque carrefour, on se croirait dans une course élite !

Le début du parcours emmène le peloton dans les côtes maconnaises à Lugny pour une première courte bosse avant un retour par Brançion via le premier morceau de choix, le col de chèvres abordé à très vive allure par les hommes forts du parcours des 153 kilomètres. Si un petit groupe de quatre se forme un temps, un peloton plus conséquent traverse la vallée de la Grosne jusqu’à Saint Boil. La succession de vallons a raison d’une partie de ce peloton et le retour sur Cormatin ne laisse plus qu’une vingtaine de coureurs en tête. Alors que le parcours de 118 kilomètres rentre directement sur Tournus, le 153 kilomètres repart vers le sud via Cluny et le pied des collines sans jamais laisser de répit aux participants. La tête de course est secouée par de violentes attaques et deux hommes réussissent à s’échapper.

Le podium des 153 kilomètres de la BourguignonneLe podium des 153 kilomètres de la Bourguignonne | © Jean-François BosslerLes deux principales difficultés du jour sont réunies dans les 40 derniers kilomètres : le col des quatre vents puis celui de la Croix (ou Pistole). Derrière les deux de tête, c’est un groupe de quinze coureurs qui aborde le premier col et explose sous l’impulsion des trois favoris du jour : De Vecchi (team Ekoi), Mannequin et Bossler (Team Scott-velo101-Risoul). Les deux hommes de tête sont revus à mi-pente des quatre vents et déposés de suite par les trois compères, déjà échappés ensemble à la Côte d’Orienne et à la Chiappucci. C’est sans dire s’ils se connaissent bien et s’entendent pour creuser l’écart. Le Col de la Pistole puis celui de Brançion sont avalés à vive allure et à cinq kilomètres du but c’est Bossler qui essaye de forcer l’allure dans le dernier col : le Col de Beaufer. Son entreprise est sans succès, c’est au sprint dans l’enceinte du lycée horticole, lieu de départ et d’arrivée, que David De Vecchi s’impose en 4h24’26" devant Maxime Mannequin et Jean-François Bossler.

De Vecchi signe ainsi sa première victoire en cyclo de la saison, le champion de France Master sortant est en forme à l’heure de remettre son titre en jeu, à Antibes, dimanche prochain. La première féminine est Sandrine Ferrant en 4h58’25". Elle se classe 54ème au Scratch. Sur le 118 kilomètres, le scénario aura été à peu près identique puisque trois hommes étaient à la lutte pour la victoire et c’est Romain Tabouret (Bourg Ain Cyclisme) qui s’impose en 3h30’30". La première féminine Corinne Monet termine 42ème au Scratch en 3h48’16".

En résumé de cette Bourguignonne, il faudra retenir la qualité du parcours et de la sécurité, des douches privatives et un repas copieux et qui plus est excellent. En somme, une très belle journée de cyclosport avec un accent mis sur la convivialité et pour finir, les nombreuses récompenses en lot du terroir pour les podiums mais aussi par tirage au sort.

Classement 153 kilomètres :

1. David De Vecchi (Pédale Semuroise) en 4h24'26"
2. Maxime Mannequin en 4h24'27"
3. Jean-François Bossler (Passe partout VTT Mâcon) en 04h24'35"
4. Philippe Rochedy (VS Romanais Péageois) en 4h28'6"
5. Eric Joiron (CC Lagneu) en 4h28'09"
6. Antoine Dussably  (UC clayettoise) en 4h31'52"
7. Thomas Simmons (Ecocyclo) en 4h31'53"
8. Philippe Pietre en 4h31'53"
9. Claude Chabanel(UV Aube) en 4h31'54"
10. Jérémy Lepine (AC Saltusien) en 4h31'57"

Classement 118 kilomètres :

1. Romain Tabouret (Bourg Ain Cyclisme) en 3h30'30"
2. Romain Rochedy (VS Romanais Péageois) en 3h30'34"
3. Mathieu Ferrand (SSMC Miramas) en 3h30'34"

Classement 90 kilomètres :

1. Jérémy Gros en 2h43'41"
2. Bernard Picard en 2h43'41"
3. Laurent Peri en 2h49'39"

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 17 novembre 2019
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES