FLASHS

Cyclosport

Somptueuse Châtel Chablais Léman Race !

Publié le 22/08/2020 08:00

On se doutait, au lendemain du lancement de l’épreuve en 2019, que les ingrédients étaient ici réunis pour qu’elle devienne une grande… C'est bien le cas.

Pour la ‘’deuze’’, la situation sanitaire inédite a sans doute faussé l’éclosion. Malgré cela, elle fut honorable avec près de 900 participants répartis sur les différents parcours du week-end.

Selon les inscriptions post covid, Sébastien Médan envisageait les 1500. Interrogé après la manifestation, Sébastien nous est apparu serein et lucide sur les atouts (incontestables) comme sur les manquements (légers) de l’édition. Surtout, on sent très vite la volonté du gagneur qui ne laisse rien au hasard et qui souhaite avancer… S’il est aujourd’hui à la tête de l’organisation, le parcours de l’homme et notamment du cycliste hors-pair des années 90, apporte certainement cette inspiration efficace.Sébastien Médan au microSébastien Médan au micro / @Audrey Rod / @Puur Film 

Un village départ attractif perché au Pré-la-Joux, où dès le franchissement de la porte les mesures de rigueur sont respectées à la lettre. L’accueil se fait néanmoins au milieu de stands spécifiques et où l’on a plaisir à retrouver l’ambiance cyclo.Un village départ haut-en-gamme...Un village départ haut-en-gamme... | @Audrey Rod / @Puur Film 

Le tarif de l’engagement à 85€ place l’épreuve parmi celles où l’on attend un retour sur investissement. Sans détour et en comparaison à ce que l’on a l’habitude de voir le contrat est rempli. Le pack coureur est correct avec un maillot joliment produit, une médaille souvenir de finisher, et un repas convenable. Une remise des prix complète pour les podiums de chaque catégorie d’âge,  avec en récompense des produits de goût entre fromage d’Abondance et spécialités voisine Suisse.

La dotation partenaires est hors du commun avec des lots d’une valeur totale de 70 000€ tiré au sort parmi les participants. 2 véhicules, 2 vélos haut de gamme, cafetière de luxe, panier ultra garnis…...et respirant la sympathique ambiance des cyclosportives...et respirant la sympathique ambiance des cyclosportives / @Audrey Rod / @Puur Film 

 

L’organisation sur le terrain est elle aussi exemplaire avec près de 200 bénévoles répartis sur les différents postes. L’implication massive des associations du territoire avec un échange gagnant-gagnant semble être une recette payante. Les signaleurs et autres motards en masse ont assuré le déroulement vers une sécurité optimale.

Ensuite et surtout c’est l’atmosphère qui est à noter. Cette volonté de bien faire est palpable chez les intervenants tout comme les acteurs de la station qui découvre en quelque sorte le cyclosport avec enthousiasme. La municipalité est un maillon essentiel selon Sébastien et l’on a pu entendre le maire Nicolas Rubin fort impliqué dans l’aventure. 

 

A noter la présence de personnalités sportives de renom :

- Des cyclistes comme Laurent Brochard, Laurent Dufaux, Pascal Richard.

- Des skieurs avec Françoise Macchi l’enfant du pays, multi victorieuse en coupe du monde, accompagnée par son non moins champion de mari Jean Noël Augert.

- Valentin Favre pour le ski alpinisme, roi de la Pierra Menta. .

- Camille Bened, la jeune prometteuse locale et membre de l’équipe de France de biathlon.  


Le parcours lui a dû être modifié compte tenu des restrictions Suisse. Les choix proposés ont été agréables entre lac Léman et montagnes avec des ascensions au profil variés et des paysages à couper le souffle. 

Vous l’aurez compris : difficile de trouver à redire et l’on sent même la quête des responsables pour connaître les points à améliorer.  

Seul bémol, les ravitaillements dont les règles imposées ont réduit la voilure et qui ont mis certains participants en manque de liquide. Pour le solide (non autorisé en route) chacun aurait dû se voir attribuer une ration à l’inscription mais la livraison a été bloquée en chemin. Un couac pardonnable et qui a d’ailleurs été honnêtement avoué.

 

Côté course comme depuis l’entame des cyclosportives début août, le niveau est au rendez-vous sur chaque parcours avec une densité impressionnante. Si sur l’épreuve reine des 150km, 3 hommes forts ont pris la fuite dès les premières rampes, on a vu que les groupes de poursuivants restaient longtemps conséquent malgré des moyennes horaire élevées. Avec plus de 34 km/h pour 3200m de D+ vous pouviez espérer tout juste un top 15.

Le Suisse Raphaël Addy l’emporte devant le Belge Frédéric Glorieux et le jeune Français Bastien TronchonLe suisse Raphaël Addy, vainqueur de l'épreuve reineLe suisse Raphaël Addy, vainqueur de l'épreuve reine / @Audrey Rod / @Puur Film 

Chez les dames, la canadienne Linda Farczadi s’impose devant les Suissesses Chloé Duriez et Lisa Grangean.

 

Un week-end haut en couleur où le but N°1 affiché est la promotion des 3 Chablais.

L’image est somptueuse.

Vivement l’année prochaine.  

Par William Turnes

INSCRIPTION EN LIGNE