FLASHS

Pros

Ce Goss aime l'Italie

Publié le 07/03/2013 17:28

Tirreno-Adriatico # 2. Le duel tant attendu entre Cavendish et Greipel n'a pas vraiment eu lieu. Matthew Goss en profite pour remporter sa première victoire depuis dix mois.

L'échappée du jourL'échappée du jour | © SirottiSouvent, Tirreno-Adriatico est définie comme l'épreuve idéale pour préparer Milan-San Remo. La topographie des parcours et les routes italiennes permettent aux coureurs de se plonger dans le bain avant le premier monument de la saison. La Primavera est la plus longue des classiques et jamais les coureurs n'ont passé la barre des 220 kilomètres depuis le début de saison. Aujourd'hui, c'est une étape longue de 232 kilomètres qui attend le peloton entre San Vincenzo et Indicatore. Comme hier, c'est dans des conditions difficiles que l'étape se déroule. Les gros nuages noirs ont fait leur intrusion dans le ciel italien. Mais le mauvais temps ne semble pas pouvoir perturber la tenue du premier duel entre Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) et André Greipel (Lotto-Belisol) attendu depuis de longues semaines.

La pluie qui s'abat dans les faubourgs de San Vincenzo comme la probabilité infime de voir les fuyards aller au bout aujourd'hui va retarder la formation de l'échappée matinale. Les coureurs ne se bousculent pas au portillon pour prendre la fuite. La première tentative sera la bonne. Marco Benedetti (Team NetApp-Endura), Garikoitz Bravo (Euskaltel-Euskadi) et Kevin Hulsmans (Vini Fantini-Selle Italia) sont les trois courageux de cette longue journée. Les trois hommes se dégagent après 29 kilomètres. Leur avantage va monter jusqu'à 9 minutes avant que les équipes de sprinteurs et notamment celle du leader, Mark Cavendish, ne sortent le peloton de sa torpeur en accélérant le rythme. L'avance des fuyards va fondre pour être réduite à néant à un peu plus de 30 kilomètres de la ligne. Sep Vanmarcke (Blanco) inspiré par des conditions météo qui lui rappellent sa Flandre natale tentera de sortir, mais ne prendra que quelques centaines de mètres d'avance et sera rapidement revu par le pack.

Le final est rendu dangereux par les trombes d'eau qui accompagnent les coureurs depuis le début de la journée. Les projections d'eau s'intensifient au fur et à mesure que la vitesse augmente. Dans ces conditions, les chutes peuvent survenir à tout instant. Miraculeusement, personne n'ira au sol dans les dix derniers kilomètres et un sprint royal se profile à l'horizon à l'approche d'Indicatore. Tous les yeux sont rivés vers Cavendish et Greipel. Le Gorille est parfaitement emmené par ses équipiers. Sous la flamme rouge, l'Allemand semble tenir la corde tandis que Mark Cavendish est un peu plus loin.

Matthew Goss lève les bras sous la pluieMatthew Goss lève les bras sous la pluie | © SirottiMais les deux sprinteurs ultra-favoris seront battus par un troisième larron. Matthew Goss (Orica-GreenEdge) enchaînait les deuxièmes places depuis quelques mois et l'Australien regoûte aux joies de la première marche du podium en cette Italie qui lui est chère. Sa dernière victoire remontait au Giro l'an dernier. Depuis, le vainqueur de Milan-San Remo 2011 avait terminé à huit reprises sur le podium d'une course sans jamais décrocher le bouquet. Une période de disette qui aura finalement duré dix mois. Derrière lui, Cavendish (5ème) et André Greipel (7ème) déçoivent. Manuel Belletti (Ag2r La Mondiale) passe tout près de la victoire. Gerald Ciolek (MTN-Qhubeka), vainqueur d'une étape aux Trois Jours de Flandre-Occidentale, confirme son retour en forme et prend la 3ème place.

Demain, les sprinteurs auront l'occasion de se rattraper sur les 190 kilomètres entre Indicatore et Narni Scalo.

Classement 2ème étape :

1. Matthew Goss (AUS, Orica-GreenEdge) les 232 km en 5h48'41"
2. Manuel Belletti (ITA, Ag2r La Mondiale) m.t.
3. Gerald Ciolek (ALL, MTN-Qhubeka) m.t.
4. Roberto Ferrari (ITA, Lampre-Merida) m.t.
5. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Arnaud Démare (FRA, FDJ) m.t.
7. André Greipel (ALL, Lotto-Belisol) m.t.
8. Kristian Sbaragli (ITA, MTN-Qhubeka) m.t.
9. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) m.t.
10. Davide Appollonio (ITA, Ag2r La Mondiale)

Classement général :

1. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step) en 6h08'02"
2. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 2 sec
3. Niki Terpstra (PBS, Omega Pharma-Quick Step) à 3 sec.
4. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step)  m.t.
5. Zdenek Stybar (TCH, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Giovanni Visconti (ITA, Movistar Team) à 14 sec.
7. Beñat Intxausti (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Andrey Amador (CRC, Movistar Team) m.t.
9. Jonathan Castroviejo (ESP, Movistar Team) m.t.
10. Eros Capecchi (ITA, Movistar Team) m.t

Fulcrum Speed 40 DB_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES