FLASHS

Pros

L'actu du 14 mars

Publié le 14/03/2014 10:20

Chavanel a de l'orgueil, Betancur zyeute le maillot jaune, Bouet se casse la clavicule, Van Den Broeck blessé au genou, Kittel s'excuse, le Tour du Trentin au Bondone.

Sylvain Chavanel à l'attaqueSylvain Chavanel à l'attaque | © ASO/Pascal PerreveSylvain Chavanel. Distancé mercredi dans le Mont Brouilly, Sylvain Chavanel (IAM Cycling) a réagi avec orgueil hier dans la cinquième étape de Paris-Nice. Il s'est échappé durant une centaine de kilomètres, raflant le maillot à pois, avant d'être revu à 20 kilomètres de l'arrivée. "J'avais à cœur de montrer à l'équipe que j'étais bien présent. Que le problème connu la veille n'était qu'un incident de parcours. Je n'ai jamais douté dans ma carrière et ce n'est pas aujourd'hui que je vais me laisser abattre. Je suis prêt à atteindre un nouvel objectif sous la forme d'une victoire d'étape. Pour cela il me faudra peut-être lâcher du lest lors de la prochaine journée. Il y a de quoi faire sur la fin de Paris-Nice et j'aimerais me débarrasser de la pancarte sur mon porte-bagage car avec une grosse minute je ne vais pas pouvoir partir."

Carlos Betancur. Dans la foulée de sa victoire au Tour du Haut Var, Carlos Betancur (Ag2r La Mondiale) se verrait bien conquérir Paris-Nice. Revenu à 5 secondes du Maillot Jaune Geraint Thomas (Team Sky) à la faveur de sa victoire d'étape hier à Rive-de-Gier, il sera cet après-midi un concurrent sérieux sur les hauteurs de Fayence. "J'avais bien étudié le livre de route et j'avais vu que le final de cette étape pouvait bien me convenir, a-t-il commenté. J'ai suivi Vincenzo Nibali dans la dernière difficulté et j'avais repéré au tour précédent une portion un peu difficile à 8 kilomètres de l'arrivée, juste après un replat. C'est là que j'ai attaqué, suivi par Jungels et Fuglsang. Nous nous sommes bien entendus et j'ai vraiment tout donné pour conserver quelques secondes d'avance. C'est une belle victoire pour moi et pour toute l'équipe Ag2r La Mondiale sur une épreuve WorldTour. Il reste trois étapes et j'ai évidemment un œil sur le classement général !"

Maxime Bouet enlève la première étape du Tour du TrentinMaxime Bouet enlève la première étape du Tour du Trentin | © SirottiMaxime Bouet. Paradoxalement, ce n'était pas la journée d'Ag2r La Mondiale hier sur Paris-Nice. Si Carlos Betancur est allé chercher la victoire d'étape, le groupe sportif de Vincent Lavenu a dû déplorer les incidents de parcours, parmi lesquels le plus important restera la chute de Maxime Bouet dans la partie finale de l'étape. Le coureur de 27 ans, 15ème du Tour Down Under et 6ème du Grand Prix de Lugano en début de saison, a été déstabilisé par un autre concurrent. Tombé, le Provençal souffre d'une fracture de l'extrémité externe de la clavicule gauche ainsi que d'une contusion thoracique bénigne. Il passera aujourd'hui de nouvelles radios afin de déterminer s'il doit être ou non opéré. L'année passée Maxime Bouet avait déjà fait les frais d'une chute, au Tour de France, qui lui avait valu une fracture du poignet gauche.

Jurgen Van Den Broeck. C'est la poisse pour Jurgen Van Den Broeck (Lotto-Belisol). Le Belge s'est remis durant l'hiver d'une importante blessure au genou droit contractée sur le Tour de France. Et voilà qu'il est retombé dessus hier à 12 kilomètres de l'arrivée de la deuxième étape de Tirreno-Adriatico. Jurgen Van den Broeck s'est profondément entaillé le genou. Il a reçu six points de suture au niveau de la coupure et deux autres points un peu plus haut. Compte tenu de sa blessure qui l'a vu regagner l'arrivée avec 11'30" de retard, le Belge ne pourra poursuivre sa route aujourd'hui en Italie. Forcé de revenir en Belgique, il subira des examens complémentaires à l'hôpital de Herentals pour rechercher d'éventuelles blessures supplémentaires. La suite de son programme prévoit sa participation au Tour de Catalogne.

Marcel Kittel présente ses excuses à son véloMarcel Kittel présente ses excuses à son vélo | © Twitter Marcel KittelMarcel Kittel. Pour s'imposer sur le fil, un sprinteur est souvent amené à "jeter" son vélo sur la ligne. Hier sur Tirreno-Adriatico, Marcel Kittel (Giant-Shimano) a décliné l'expression au sens propre, victime d'un accrochage à 3 kilomètres de l'arrivée. Pas de casse pour l'Allemand mais, de colère, il a passé ses nerfs sur son Propel, l'élevant au-dessus de sa tête pour l'écraser de toutes ses forces sur la chaussée. Honteux, Marcel Kittel s'en est excusé sur Twitter aussitôt après l'arrivée. "Je suis extrêmement désolé d'avoir jeté mon bien-aimé Giant Prople par terre. Je l'aime toujours. Nous avons simplement une relation intense." Ce à quoi il a ajouté ce matin une photo de lui, un bouquet d'excuses à la main, assorti d'une légende : "essaie de sauver notre relation, a présenté ses excuses à son chéri."

Tour du Trentin. Le tracé de la 38ème édition du Tour du Trentin, l'épreuve de préparation au Tour d'Italie organisée du 22 au 25 avril, a été dévoilé. Il comprendra quatre étapes parmi lesquelles un contre-la-montre par équipes de 14,3 kilomètres et surtout une arrivée finale au Monte Bondone, haut-lieu du cyclisme italien, au sommet duquel Charly Gaul avait signé en 1956, dans une tempête de neige, l'une des plus belles pages de l'Histoire du Giro. C'est la première fois que le Tour du Trentin escaladera le Monte Bondone, un col de 21 kilomètres avec des pourcentages oscillant entre 7 et 9 %, emprunté pour la dernière fois par le Giro en 2006 avec la victoire d'étape d'Ivan Basso.

Le parcours du Tour du Trentin 2014 :

• 1ère étape (mardi 22 avril) : Riva del Garda-Arco (14,3 km CLM/équipes)
• 2ème étape (mercredi 23 avril) : Limone sul Garda-San Giacomo di Brentonico (164,5 km)
• 3ème étape (jeudi 24 avril) : Mori-Roncone (184,4 km)
• 4ème étape (vendredi 25 avril) : Val Daone-Monte Bondone (175 km)

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE