FLASHS

Pros

L'actu du 19 octobre

Publié le 19/10/2011 15:34

Des règles inchangées sur le Tour, un tracé pour Denis Menchov ?, Chavanel toujours inspiré, trois recrues chez Ag2r La Mondiale, 3 questions à Alberto Contador.

Les bouquets attendent leurs destinataires à l'arrière du podium du TourLes bouquets attendent leurs destinataires à l'arrière du podium du Tour | © Anne-Laure JuifTour de France. Les bonifications ne feront pas leur retour sur le parcours du Tour de France 2012, ont fait savoir hier les organisateurs de l'épreuve. Le temps réel restera ainsi la référence absolue. On notera d'ailleurs peu de changements d'un point de vue réglementaire, un an après la refonte des règles du classement par points et du classement de la montagne. Seule modification, davantage de coureurs, les dix premiers, marqueront des points au sommet des cols classés Hors Catégorie. Pour le reste aucun changement. Les points seront à nouveau doublés lors des trois arrivées en altitude. Les candidats au maillot vert, eux, devront à nouveau se départager aux arrivées d'étapes et lors d'un sprint intermédiaire unique placé de manière aléatoire sur le parcours selon les étapes. Cette règle introduite cette année a eu beaucoup de succès.

Denis Menchov. Absent hier à Paris, comme il l'était d'ailleurs du dernier Tour de France, pour lequel son équipe Geox-TMC n'avait pas été retenue, Denis Menchov a tout de même apporté un commentaire sur un parcours qui semble taillé à sa mesure. 5ème de la Vuelta et 8ème du Giro cette saison, celui qui a terminé deux fois sur la 3ème marche du podium du Tour espère bien être de la partie l'an prochain. "Ce sera un Tour très équilibré, qui opposera les grimpeurs aux spécialistes du contre-la-montre, reconnaît Denis Menchov. Il y a beaucoup d'ascensions mais aussi beaucoup de kilomètres chronométrés, presque 100." Agé de 33 ans, Denis Menchov demeure une valeur sûre sur le terrain des courses par étapes. Des trois Grands Tours, seul le Tour de France manque à son palmarès.

Sylvain ChavanelSylvain Chavanel | © Mathilde L'AzouSylvain Chavanel. Le champion de France Sylvain Chavanel (Quick Step) a apprécié le dessin du Tour de France 2012 présenté hier Porte Maillot. "C'est un parcours très difficile qui aidera peut-être beaucoup les baroudeurs, en l'absence de nombreuses arrivées au sommet. Ça peut être sympa pour un coureur comme moi, même si je ne serai pas là pour le classement général. Le Tour, ça m'inspire toujours, même si je ne suis pas capable de bien faire au général. La nouveauté, c'est la proposition de nouvelles ascensions avec de forts pourcentages. Ça restera un Tour montagneux et très difficile, avec en plus la centaine de kilomètres chronométrés. Il favorise des coureurs comme Contador et Evans, qui sont tous deux de grands performeurs dans les cols et les contre-la-montre. Pour les spectateurs, ce sera en tout cas super à suivre."

Ag2r La Mondiale. L'équipe française Ag2r La Mondiale, dont l'objectif est de se maintenir en 1ère division l'an prochain, a engagé pour un an trois coureurs parfaitement méconnus mais dont les points UCI récoltés par chacun d'eux pourraient permettre le maintien au top niveau de la formation savoyarde. Le slovène Gregor Gazvoda (Perutnina Ptuj), le Russe Boris Shpilevskiy (Tabriz Petrochemical Cycling) et l'Iranien Amir Zargari (Azad University Cycling Team) sont ces trois drôles de recrues. Amir Zargari, Boris Shpilevskiy et Gregor Gazvoda ont terminé respectivement 3ème, 5ème et 6ème de l'UCI Asia Tour. Ancien pensionnaire du Centre Mondial du Cyclisme basé à Aigle, l'Iranien Amir Zargari s'est imposé cette saison lors du Tour de Singkarak, dont il a également remporté deux étapes.

3 questions à... Alberto Contador (Saxo Bank-SunGard)

Alberto ContadorAlberto Contador | © Mathilde L'Azou

Alberto, qui favorisera le parcours du Tour de France 2012 ?
C'est une édition qui va favoriser grandement les coureurs qui sont forts dans le contre-la-montre. Je pense que ce Tour 2012 se jouera davantage dans les chronos que dans la montagne, a priori tout du moins. Il faudra pouvoir attaquer tôt pour prendre du temps. Vu comme ça, je pense que ce tracé avantage parfaitement un coureur comme Cadel Evans. Ce sera pour moi le meilleur candidat à la victoire. Maintenant, il faudra voir les mouvements qu'engendrera un tel parcours car beaucoup devront aborder les contre-la-montre avec suffisamment d'avance sur Cadel Evans.

Vous ne semblez pas aimer ce parcours ?
Si, je l'aime bien, même s'il faut bien admettre que ce n'est pas un parcours pour moi. Il convient mieux à Cadel Evans, qui est plus fort que moi dans le contre-la-montre et sera favorisé par les 96,1 kilomètres de cette spécialité. J'aurai peut-être besoin d'attaquer dans la perspective de ces contre-la-montre. Mais c'est la course, je m'entraînerai en conséquence pour me battre pour la victoire.

Si ce parcours ne vous convient pas, que doit-on en penser pour les frères Schleck ?
La distance des contre-la-montre n'est certainement pas une bonne chose pour eux. Pour les frères Schleck il sera important d'être très, très, très forts sur les étapes accidentées s'ils souhaitent pouvoir rivaliser avec les meilleurs rouleurs.

Propos recueillis à Paris le 18 octobre 2011.