FLASHS

Pros

Tour de Suisse — Tout sourit aux Omega

Publié le 19/06/2014 17:33

Tour de Suisse # 6. Matteo Trentin conclut victorieusement une journée maîtrisée par l'équipe Omega Pharma-Quick Step. Tony Martin reste en jaune avant le chrono.

Tony Martin emmène à la perfection Matteo TrentinTony Martin emmène à la perfection Matteo Trentin | © SirottiIl n'est vraiment pas dit que Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) réussira à inscrire son nom au palmarès du Tour de Suisse, dimanche après les deux grandes étapes alpestres du week-end. Les cols qui l'attendent ce week-end sont autrement plus exigeants que les bosses qu'il a su dompter aux Tours d'Algarve et de Belgique, des courses par étapes qu'il a remportées deux fois pour l'une, trois fois de rang pour l'autre. Mais l'Allemand met pour l'heure toutes les chances de son côté d'améliorer la 2ème place finale qu'il avait obtenue au Tour de Suisse, mine de rien, il y a cinq ans. En tête du classement général depuis son éclatant succès dans le court contre-la-montre de Bellinzone samedi dernier, il avance sereinement vers le second exercice chronométré, susceptible de décupler son avantage avant les cols.

Michael Albasini (Orica-GreenEdge), Jacopo Guarnieri (Astana), Vladimir Isaichev (Team Katusha) et Jacobus Venter (MTN-Qhubeka) n'en sont pas à ces préoccupations. Tout ce qu'ils visent en se rassemblant dans un groupe à l'avant de la course ce matin, c'est la victoire d'étape. Les routes nettement plus tourmentées que ces jours derniers entre Büren an der Aare et Delémont (183,5 km) laissent supposer que des baroudeurs pourront prendre l'ascendant sur les sprinteurs. Au rang des difficultés, il s'agit notamment de se coltiner dans les 35 derniers kilomètres le col des Rangiers (7,7 km à 5 %) et la montée de Rond-Pré (3,1 km à 4,5 %), dernier obstacle du jour situé à 11 kilomètres de l'arrivée. Deux bosses synonymes ou presque de barrage pour les finisseurs.

Matteo Trentin bat le peloton au sprintMatteo Trentin bat le peloton au sprint | © SirottiMais la pente n'est finalement pas si raide et quelques-uns – on ne parle pas de Mark Cavendish – tiennent parfaitement leur rang dans ces petits cols. Ben Swift, notamment, est dans le coup, ce pourquoi le Team Sky imprime le rythme dans le col des Rangiers pour reprendre les échappés. Un assaut porté au sommet par Warren Barguil (Giant-Shimano) ne suffira pas au Breton, rejoint 10 kilomètres plus loin, avant la montée de Rond-Pré. On ne trouvera personne pour faire la différence avec un peloton qui s'est déjà bien aminci. Personne, à l'exception de... Peter Sagan (Cannondale) ! Répondant à une banderille plantée par Mathias Frank (IAM Cycling) et Thibaut Pinot (FDJ.fr) sur le sommet, le Slovaque n'insiste pas une fois le sommet franchi. Mais c'est pour repartir de plus belle dans la descente sur Delémont !

Vainqueur lundi de son étape annuelle au Tour de Suisse, Peter Sagan cherche visiblement à s'imposer d'une autre manière. Le Slovaque, qui s'est incliné au sprint ces deux derniers jours pour s'être à chaque fois découvert un peu tôt, fait le trou sur le peloton au sein duquel se sont maintenus quelques bons finisseurs (Bennati, Coquard, Rojas, Swift et le lauréat d'hier Sacha Modolo). Mais il va voir rentrer sur lui l'avant-garde du paquet avant de devoir abdiquer à 2 kilomètres de l'arrivée. S'il lui reste assez de jus pour prendre part au rush, Peter Sagan n'y tirera pas son épingle du jeu. Après avoir protégé à la perfection Tony Martin dans les cols du final, son coéquipier Matteo Trentin (Omega Pharma-Quick Step) se voit renvoyer l'ascenseur par le Maillot Jaune, qui le lance à la perfection dans le dernier kilomètre. A Delémont la victoire échoit à l'Italien vainqueur d'étape du Tour à Lyon il y a un an. Un succès collectif pour OPQS.

Demain vendredi, les rouleurs s'exprimeront à nouveau dans le contre-la-montre de Worb (24,7 km).

Classement 6ème étape :

1. Matteo Trentin (ITA, Omega Pharma-Quick Step) les 183,5 km en 4h43'19" (38,9 km/h)
2. Daniele Bennati (ITA, Tinkoff-Saxo) m.t.
3. Francesco Gavazzi (ITA, Astana) m.t.
4. Ben Swift (GBR, Team Sky) m.t.
5. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) m.t.
6. Sacha Modolo (ITA, Lampre-Merida) m.t.
7. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Silvan Dillier (SUI, BMC Racing Team) m.t.
9. Sergio-Luis Henao (COL, Team Sky) m.t.
10. Tosh Van Der Sande (BEL, Lotto-Belisol) m.t.

Classement général :

1. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step) en 23h11'06"
2. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Shimano) à 6 sec.
3. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) à 10 sec.
4. Bauke Mollema (PBS, Belkin) à 17 sec.
5. Tom-Jelte Slagter (PBS, Garmin-Sharp) à 23 sec.
6. Davide Formolo (ITA, Cannondale) à 27 sec.
7. Ion Izagirre (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Roman Kreuziger (TCH, Tinkoff-Saxo) à 28 sec.
9. Mathias Frank (SUI, IAM Cycling) à 29 sec.
10. Mattia Cattaneo (ITA, Lampre-Merida) m.t.

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES