FLASHS

Pros

Tour d'Italie — Quintana voit la vie en rose

Publié le 30/05/2014 18:52

Giro # 19. Nairo Quintana assomme un peu plus le Tour d'Italie en remportant le chrono en côte au Grappa. Tous ses adversaires, sauf Fabio Aru sont à plus d'1'30".

Nairo Quintana solide vainqueur du contre-la-montre au Monte GrappaNairo Quintana solide vainqueur du contre-la-montre au Monte Grappa | © LapresseLe cronoscalata est une formule largement appréciée des organisateurs transalpins. RCS s'amuse à jouer avec les nerfs des rouleurs qui voient une occasion leur passer sous le nez malgré un exercice qui la plupart du temps leur sourit. La formule du chrono en côte est une nouvelle fois déclinée. Après les exercices sur les rampes abruptes du Plan de Corones en 2008 et 2010 ou du Nevegal en 2011, et celui plus long, mais moins pentu entre Mori et Polsa en 2013, celle d'aujourd'hui est sans doute la plus difficile jamais proposée. Sur le plan matériel également. Sur les 26,8 kilomètres du jour, les 19,3 derniers kilomètres sont ceux du terrible Monte Grappa avec un pourcentage moyen approchant les 8 %. Mais que faire sur cette première partie toute plate longue de 7,5 kilomètres ?

Chacun des favoris aura sa propre solution. La plupart partiront avec un vélo de contre-la-montre pour le troquer contre un vélo traditionnel dès les premières rampes du Grappa. Tous adopteront la solution... sauf Pierre Rolland (Team Europcar). Le Français fait le pari de partir avec un vélo traditionnel agrémenté de prolongateurs pour ne pas perdre de temps lors du changement de vélo. Ses deux adversaires les plus proches pour la 3ème place, Fabio Aru (Astana) et Rafal Majka (Tinkoff-Saxo) partiront avec une machine plus aérodynamique, mais sont derrière l'Orléanais au bout des 7,5 premiers kilomètres. À l'inverse, Nairo Quintana s'élance avec toute la panoplie d'un chrono normal et limite la casse dans la première partie pourtant fort peu adaptée à ses qualités, avec 9 secondes de retard sur Rigoberto Uran (Omega Pharma-Quick Step), le favori le mieux placé au premier point intermédiaire situé avant le pied de l'ascension.

Mais ensuite, le Maillot Rose entre sur son terrain de prédilection. Dès que la route s'élève, le Colombien est supérieur à tous ses rivaux. Le long changement de vélo et de casque (il troque un casque profilé pour un casque traditionnel) sera la seule fausse note du récital de l'ancien vainqueur du Tour de l'avenir. Bien posé sur sa machine et dégageant une belle impression malgré une fréquence de pédalage faible, Quintana éteint toute polémique née de l'épisode de la descente du Stelvio. Ceux qui avaient encore des doutes dans l'étape mythique de Val Martello doivent constater aujourd'hui que le parton, c'est lui. Sauf immense surprise ou grosse défaillance demain dans le Monte Zoncolan, Nairo Quintana devrait inscrire son nom au palmarès du Giro grâce aux 3'07" d'avance qu'il possède sur Rigoberto Uran.

Fabio Aru prive Pierre Rolland de la 3ème place et menace la place de dauphin de Rigoberto Uran

Fabio Aru reprend puis dépasse Rafal MajkaFabio Aru reprend puis dépasse Rafal Majka | © SirottiPourtant, malgré cette nouvelle démonstration qui scelle le sort de cette 97ème édition quant à l'identité du vainqueur, il restera du suspense demain sur les pentes du terrible Monte Zoncolan ! La 2ème place de Rigoberto Uran est d'ailleurs menacée par l'éclosion d'un grimpeur de talent. Fabio Aru après un départ moyen corrige le tir dès les premières rampes du Monte Grappa. Dans un style opposé à celui de Quintana, le Transalpin à la fréquence de pédalage impressionnante fait longtemps jeu égal avec le porteur du Maillot Rose. Le vainqueur au plan di Montecampione réalise une grande ascension battant tous les temps intermédiaires. Finalement, il échoue pour 17 secondes dans la bataille. Mais il n'a pas tout perdu pour autant puisqu'il se rapproche à 41 secondes de la 2ème place à la veille de la dernière étape décisive.

Ce chrono spectaculaire de Fabio Aru ne laisse que peu d'espoirs à Pierre Rolland pour aller chercher la dernière place sur le podium. Mais le Français ne s'est pas écrasé, bien au contraire puisqu'il prend la 4ème place de ce chrono à 1'57" de Quintana, à 1'40" d'Aru. Peut-être ce chrono illustre-t-il la hiérarchie en montagne de ce Giro. Peut-être que le classement de cette étape se rapprochera même du classement final à Trieste. L'Orléanais avait dit que son classement général final importait peu. Le Top 5 reste cependant largement à sa portée, tout comme pour Domenico Pozzovivo. Auteur lui aussi d'un bon temps, il grimpe pour la première fois dans la première moitié du Top 10 en bénéficiant des défaillances des autres adversaires qui étaient encore candidats au podium hier.

Nairo Quintana triomphe en roseNairo Quintana triomphe en rose | © LapresseEt parmi ceux-là, Rafal Majka fait sans doute la pire opération. Le Polonais n'est pourtant pas ridicule sur ce chrono en côte qu'il boucle à la 7ème position, mais il subit l'affront de voir fondre sur lui un Fabio Aru supersonique, pourtant parti trois minutes après lui. Les deux jeunes grimpeurs qui étaient dans le même temps ce matin sont maintenant séparés de 3'11". Dans une moindre mesure, Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), Wilco Kelderman (Belkin) et Cadel Evans (BMC Racing Team) sont eux aussi rayés de la liste des prétendants au podium. Le Néerlandais et l'Australien semblent en bout de course tandis que le Canadien a été gêné par un ennui mécanique avant de se voir rattrapé par Domenico Pozzovivo. Mais les trois se tiennent encore en moins d'une minute entre la 7ème et la 9ème place ! Il y aura du suspense à tous les étages demain !

Demain, l'étape entre Maniago et le Monte Zoncolan (167 km) scellera définitivement le sort du Giro 2014.

Classement 19ème étape :

1. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) en 1h05'37"
2. Fabio Aru (ITA, Astana) 17 sec.
3. Rigoberto Uran (COL, Omega Pharma-Quick Step) à 1'26"
4. Pierre Rolland (FRA, Team Europcar) à 1'57"
5. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 2'24"
6. Franco Pellizotti (ITA, Androni Giocattoli) à 3'22"
7. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 3'28"
8. Sebastian Heano (COL, Team Sky) à 3'48"
9. Tim Wellens (BEL, Lotto-Belisol) à 4'00"
10. Dario Cataldo (ITA, Team Sky) à 4'10"

Classement général :

1. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) en 19h03'45"
2. Rigoberto Uran (COL, Omega Pharma-Quick Step) à 3'07"
3. Fabio Aru (ITA, Astana) à 3'48"
4. Pierre Rolland (FRA, Team Europcar) à 5'26"
5. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 6'16"
6. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 6'59"
7. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 9'25"
8. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) à 9'29"
9. Ryder Hesjedal (CAN, Garmin-Sharp) à 10'11"
10. Robert Kiserlovski (CRO, Trek Factory Racing) à 13'59"

Classement par points :

1. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) 251 pt
2. Giacomo Nizzolo (ITA, Trek Factory Racing) 225 pt
3. Elia Viviani (ITA, Cannondale) 173 pt
4. Roberto Ferrari (ITA, Lampre-Merida) 161 pt
5. Ben Swift (GBR, Team Sky) 130 pt
6. Enrico Battaglin (ITA, Bardiani-CSF) 96 pt
7. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 96 pt
8. Tim Wellens (BEL, Lotto-Belisol) 94 pt
9. Rigoberto Uran (COL, Omega Pharma-Quick Step)
10. Marco Canola (ITA, Bardiani-CSF) 82 pt

Classement de la montagne :

1. Julian Arredondo (COL, Trek Factory Racing) 173 pt
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) 88 pt
3. Dario Cataldo (ITA, Team Sky) 86 pt
4. Tim Wellens (BEL, Lotto-Belisol) 79 pt
5. Robinson Chalapud (COL, Colombia) 69 pt
6. Fabio Aru (ITA, Astana) 57 pt
7. Pierre Rolland (FRA, Team Europcar) 46 pt
8. Jarlinson Pantano (COL, Colombia) 43 pt
9. Fabio Duarte (COL, Colombia) 41 pt
10. Jonathan Monsalve (VEN, Neri Sottoli-Yellow Fluo) 39 pt

Classement des jeunes :

1. Nairo Quintana (COL, Colombia) en 79h03'45"
2. Fabio Aru (ITA, Astana) à 3'48"
3. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 6'59"
4. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) à 9'29"
5. Sebastian Henao (COL, Team Sky) à 53'10"
6. Georg Preidler (AUT, Giant-Shimano) à 1h08'05"
7. Mikel Landa (ESP, Astana) à 1h15'20"
8. Marc Goos (PBS, Belkin) à 1h24'36"
9. Jan Polanc (SLO, Lampre-Merida) à 1h31'22"
10. Pawel Poljanski (POL, Tinkoff-Saxo) à 2h00'42"

Classement par équipes :

1. Ag2r La Mondiale (FRA) en 236h57'39"
2. Omega Pharma-Quick Step (BEL) à 18'24"
3. Tinkoff-Saxo (DAN) à 35'57"
4. BMC Racing Team (USA) à 1h06'08"
5. Movistar Team (ESP) à 1h08'52"
6. Astana (KAZ) à 1h14'00"
7. Team Sky (GBR) à 1h15'20"
8. Lampre-Merida (ITA) à 1h40'08"
9. Team Europcar (FRA) à 1h52'56"
10. Trek Factory Racing (USA) à 2h07'42"

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19