Kristoff a bien bossé

Pros Publié le 17/02/2017 16:12

Tour d'Oman # 4. Distancé dans la dernière montée de Bousher Al Amerat, Alexandre Kristoff rentre in extremis et s'impose au sprint.

Le peloton du Tour d'Oman
© Muscat/Paumer/K.Dehlie Thorstad
En s'imposant en ouverture du Tour d'Oman mardi, Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin) pensait sans doute qu'une seule autre occasion de victoire allait se présenter à lui : ce dimanche en clôture à Matrah Corniche. Habitué du Tour d'Oman, le Norvégien avait pu constater par le passé que l'étape proposée aujourd'hui, marquée par la triple montée de Bousher Al Amerat, la dernière à 14 kilomètres de l'arrivée, ne lui convenait guère. "Ces dernières années, j'étais lâché dans cette côte, mais j'étais déterminé à aller cette fois au plus profond de moi, confie le sprinteur de Katusha-Alpecin. Je voulais me donner à fond jusqu'au final. Ce n'était pas facile et j'ai à nouveau été lâché dans la dernière montée, mais mes équipiers ont réalisé un travail formidable."

Pourtant le peloton aura tout fait pour échapper au scénario d'un sprint en petit comité sur ce circuit local. Anass Ait El Abdia (UAE Abu Dhabi), Stefan Denifl (Aqua Blue Sport), Axel Domont (Ag2r La Mondiale), Fabien Doubey (Wanty-Groupe Gobert), Daniel Eaton (Unitedhealthcare), Bob Jungels (Quick-Step Floors), Tanel Kangert (Astana), Stefan Kung (BMC Racing Team) et Mike Teunissen (Team Sunweb), ont d'abord tenté leur chance sur cette étape courte et nerveuse. En vain avec un écart limité sous les deux minutes. Malgré une belle résistance, les trois derniers rescapés (Ait El Abdia, Domont et Kung) sont repris à 18 kilomètres de l'arrivée, dans la dernière montée de Bousher Al Amerat.

Deuxième victoire pour Alexander Kristoff au Tour d'Oman
© Muscat/Paumer/K.Dehlie Thorstad
C'est là que les favoris s'activent, après avoir été surpris par Soren-Kragh Andersen (Team Sunweb) hier. Un groupe royal se forme sur les pentes à 8,8 % en moyenne sur les 3400 mètres de montée. Le Maillot Rouge Ben Hermans (BMC Racing Team) répond présent dans un groupe de quinze où figurent également Rui Costa (UAE Abu Dhabi) Jakob Fuglsang et Fabio Aru (Astana), Romain Bardet (Ag2r La Mondiale) ou encore David De La Cruz (Quick-Step Floors). Mieux le Belge prend 3 secondes de bonification qui lui donnent un peu d'air au classement général avant l'étape décisive de la Montagne Verte demain.

Avant cela, les quinze hommes tentent de conjuguer leurs efforts pour éviter le retour du peloton et ainsi s'octroyer la victoire d'étape. C'est là que les équipiers d'Alexander Kristoff entrent en jeu. C'est sous leur impulsion que le regroupement s'opère à un peu plus d'un kilomètre de la ligne. Le sprint concernera donc une petite cinquantaine d'hommes. Le sprinteur de Katusha-Alpecin domine logiquement les débats face à Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) et Greg Van Avermaet (BMC Racing Team). "Ce qu'ont fait Rein Taaramäe, Marco Haller et Reto Hollenstein est fantastique. Sans eux, je n'aurais jamais pu gagner. Nous sommes parvenus à rentrer et je devais finir le travail sur le sprint." Mission accomplie.

Demain, place à l'étape-reine entre Sama’il-Jabal Al Akhdhar (152,5 km), avec la montée finale de la Montagne Verte (5,7 km à 10,5 %). 

Classement 4ème étape :

1. Alexander Kristoff (NOR, Katusha-Alpecin) les 118 km en 2h50'29" (41,5 km/h)
2. Sonny Colbrelli (ITA, Bahrain-Merida) m.t.
3. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
4. Nathan Haas (AUS, Dimension Data) m.t.
5. Marko Kump (SLO, UAE Abu Dhabi) m.t.
6. Kristian Sbaragli (ITA, Dimension Data) m.t.
7. Benjamin Declercq (BEL, Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.
8. Oliver Naesen (BEL, Ag2r La Mondiale) m.t.
9. Yves Lampaert (BEL, Quick-Step Floors) m.t.
10. Marco Canola (ITA, Nippo-Vini Fantini) m.t.

Classement général :

1. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) en 13h50'41"
2. Rui Costa (POR, UAE Abu Dhabi) à 5 sec.
3. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) à 13 sec.
4. Merhawi Kudus (ERY, Dimension Data) à 21 sec.
5. David De La Cruz (ESP, Quick Step Floors) à 22 sec.
6. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 23 sec.
7. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) à 24 sec.
8. Laurens De Plus (BEL, Quick-Step Floors) m.t.
9. Soren-Kragh Andersen (DAN, Team Sunweb) m.t.
10. Fabio Aru (ITA, Astana) à 28 sec.

<< Article précédent | Article suivant >>

Inscription en ligne Vélo101
Campagne Faceboook Vélo101