Poels en patron, Froome dans le dur

Pros Publié le 15/02/2018 17:20

Wout Poels remporte la deuxième étape de la Ruta del Sol après un bel effort dans le final. Il devance Luis Leon Sanchez et Tim Wellens et devient le nouveau leader de la course.

Wouter Poels distance Edvald Boasson-Hagen dans les derniers mètres pour s'imposer
© Tour of Britain
Sous la douceur et le soleil andalou, Wout Poels (Team Sky) a pu lever les bras après une course tactique dans la montée finale de l’alto de las Allanadas. Équipier de Chris Froome sur cette Ruta del Sol, le Hollandais a bénéficié d’un bon de sortie, lui qui possédait de bien meilleures jambes que son leader britannique. A 300 mètres de l’arrivée, alors que Luis Leon Sanchez (Astana) menait le train pour son leader Jakob Fulgsang, l’ancien de Vacansoleil a fait parlé son punch dans une attaque salvatrice. Dans le groupe de favoris, personne n’était en mesure de suivre. Chacun avait déjà placer son attaque, Tim Wellens à 1,5 km du sommet ou Jakob Fulgsang bien plus tôt. Ces efforts eurent raison de leurs espoirs pour une victoire d’étape. Et seul Luis Leon Sanchez parvenait à réagir, quelques secondes trop tard. Sur la ligne, Poels ne creusepas d’écart, avec seulement deux secondes d’avance sur Sanchez. Il prend en revanche une sérieuse option sur la victoire finale. Il devra rester concentré dans le contre-la-montre et dans la dernière étape de montagne. Mais avec l’armada Sky présente sur les routes andalouses, nul doute qu’il pourra marquer ses principaux concurrents. 

Froome pas encore prêt

Cette deuxième étape de la Ruta Del Sol aura apporté quelques enseignements sur la forme de certains coureurs. Le principal reste bien évidemment les difficultés de Chris Froome lorsque l’étape s’est emballée. Le Britannique n’a pas réussi à tenir le rythme effréné des attaques de Fulgsang ou de Tim Wellens. Le quadruple vainqueur du Tour s’est tout de même battu pour tenter de rentrer sur un groupe composé de Jakob Fulgsang (Astana), Mikel Landa (Movistar), Tim Wellens (Lotto Soudal)Wout Poels (Team Sky) ou encore Luis Leon Sanchez (Astana). Mais l’attaque de Wout Poels a définitivement fait céder Froome. 

Rubio et Gougeard trop courts

C’était une étape courte entre Otura et la Guardia de Jaen avec seulement 140 kilomètres. Pourtant, ils étaient nombreux à vouloir sortir du peloton pour tenter le coup dans une échappée fournie. Un groupe de neuf s’est formé après quelques bornes de courses. Alvaro Cuadros (Caja Rural)Przemyslaw Kasperkiewicz (Delko Marseille), Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Pascal Eenkhoorn (LottoNL-Jumbo), Diego Rubio (Burgos BH), Arnold Verwilst (Sport Vlaanderen)Sho Hatsuyama (Nippo Vini Fantini)Jeroen Meijers (Roompot) et Enrique Sanz (Euskadi Basque Country) ont compté jusqu’à huit minutes d’avance. Mais tous n’ont pas réussi à suivre l’allure des meilleurs grimpeurs dans les premières pentes de l’étape avec l’alto del Castillo ou le puerto de Locubin. GougeardRubio et Eenkhoorn formaient le groupe de tête dans le final. Mais l’écart ne cessait de fondre sous l’impulsion de l’équipe Astana pour son leader Jakob Fulgsang. Au pied de la dernière difficulté, l’Alto de las Allanadas, l’échappée comptait encore une minute d’avance, mais les coureurs ont payé leurs efforts de la journée. Le dernier à résister, Diego Rubio, a vu les favoris du jour le dépasser à moins de deux kilomètres du sommet. 

Classement de la deuxième étape : 

1. Wout Poels (HOL, Team Sky)
2. Luis Leon Sanchez (ESP, Astana) à 2sec.
3. Tim Wellens (BEL, Lotto Soudal) m.t.
4. Mikel Landa (ESP, Movistar) à 4sec.
5. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) m.t.
6. Marc Soler (ESP, Movistar) à 17 sec.
7. Christopher Froome (BRI, Team Sky) à 27sec.
8. Mikel Bizkarra (ESP, Euskadi Muria) à 34sec.
9. Manuel Antunes (POR, CCC Sprandi Polkowice) à 38sec.
10. Jelle Vanendert (BEL, Lotto Soudal) m.t.

Classement général : 

1. Wout Poels (HOL, Team Sky)
2. Luis Leon Sanchez (ESP, Astana) à 2sec.
3. Tim Wellens (BEL, Lotto Soudal) m.t.
4. Mikel Landa (ESP, Movistar) à 4sec.
5. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) m.t.
6. Marc Soler (ESP, Movistar) à 17 sec.
7. Christopher Froome (BRI, Team Sky) à 27sec.
8. Mikel Bizkarra (ESP, Euskadi Muria) à 34sec.
9. Manuel Antunes (POR, CCC Sprandi Polkowice) à 38sec.
10. Jelle Vanendert (BEL, Lotto Soudal) m.t.

Leo Labica 

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Speed 40c
KTM mai18
Maurienne Tourisme
Tour Métropole Nice
Abus mai18