FLASHS

Amateurs

Circuit Méditerranéen : Rey impérial

Publié le 10/02/2008 19:42

Le Circuit Méditerranéen sourit à Fabien Rey, vainqueur au sprint devant Renaud Pioline. Benjamin Giraud complète le podium.
Le Circuit Méditerranéen sourit à Fabien Rey, vainqueur au sprint devant Renaud Pioline. Benjamin Giraud complète le podium.

Vingt-quatre heures après le coup d'envoi de la saison chez les amateurs, donné aux Boucles Catalanes entre Perpignan et Gérone, c'est aujourd'hui l'heure de la revanche avec le Circuit Méditerranéen (Elite Nationale), tracé pour sa part entre Gérone et Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Depuis la cité catalane, l'axe principal Espagne-France est emprunté jusqu'aux abords de Figueras. Ensuite, le retour sur Perpignan se fait en longeant la côte méditerranéenne. La remontée sur Perpignan se fait d'abord par de très belles routes larges, avant que la route n'emprunte les méandres et le relief accidenté de la côte : montées et descentes en continuité. La succession de ces difficultés doit établir la hiérarchie des valeurs. La course s'annonce animée et un sprint massif est plus que jamais exclut dans cette deuxième épreuve du calendrier.
Le départ est rapide, avec de premières escarmouches dès le baisser du drapeau. Le peloton, en perpétuel mouvement, s'allonge dans les contreforts qui mènent à Figueras, mais se regroupe aussitôt la difficulté absorbée. Aucune échappée sérieuse ne se constitue, les écarts ne dépassant jamais les 25 secondes. Dès Llança, la Méditerranée s'invite avec la course, au moment où la route sinueuse épouse le relief. C'est l'occasion d'attaques incessantes avec les hommes forts du moment aux avant-postes. Cependant, aucune décision importante n'intervient, jusqu'aux abords de la frontière franchie au col des Balitres, lieu où les cassures s'avèrent plus sérieuses. La véritable course débute dès la sortie de Banyuls, où une trentaine d'hommes s'affairent.

La course d'usure se poursuit. Elle fait émerger huit hommes en tête : Thomas Brigaud (SCO Dijon), Andrius Buividas et Sébastien Gredy (CC Etupes), Benjamin Giraud (AVC Aix-en-Provence), Jean-Lou Paiani (VC Lyon-Vaulx-en-Velin), Renaud Pioline et Evaldas Siskevicius (VC La Pomme Marseille) et Fabien Rey (Entente Sud Gascogne). Roulant de concert, les fugitifs creusent l'écart au fur et à mesure qu'ils progressent dans la plaine. Brigaud décroche, mais reprend espoir après une erreur de parcours du service d'ordre, qui aiguille mal l'échappée. Le coureur lâché, qui a été le premier à effectuer le demi-tour, se retrouve en tête, repris dans le final par le tandem Pioline-Rey. Ceux-ci l'effacent et s'expliquent au sprint. A Perpignan, Renaud Pioline attaque un peu tôt et subit la loi de Fabien Rey, qui le déborde avec facilité pour s'adjuger le Circuit Méditerranéen devant Renaud Pioline et Benjamin Giraud.

Classement :

1. Fabien Rey (Entente Sud Gascogne) en 2h54'58"
2. Renaud Pioline (VC La Pomme Marseille) m.t.
3. Benjamin Giraud (AVC Aix-en-Provence) à 11 sec.
4. Thomas Brigaud (SCO Dijon) à 13 sec.
5. Jean-Lou Paiani (VC Lyon-Vaulx-en-Velin) à 36 sec.
6. Andrius Buividas (CC Etupes) m.t.
7. Benoît Daeninck (CC Nogent-sur-Oise) à 1'14"
8. Thomas Bouteille (CC Etupes) m.t.
9. Julien Antomarchi (VC La Pomme Marseille) m.t.
10. Arnaud Godet (CC Etupes) m.t.
Classement complet

Campagnolo Août

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES