FLASHS

Cyclo-cross

Le rêve américain

Publié le 01/02/2013 10:34

C'est à Louisville que les maillots arc-en-ciel seront remis en jeu ce week-end. La délégation belge part favorite, mais les Bleus auront leur mot à dire.

Qui portera le maillot de champion du monde ?Qui portera le maillot de champion du monde ? | © Vélo 101Pour la première fois de l'histoire, l'événement cyclo-cross de l'année se tiendra bien loin du Vieux Continent. C'est en effet aux États-Unis, à Louisville, que quatre maillots arc-en-ciel trouveront leur porteur pour les douze prochains mois. Quatre heureux élus pour une multitude de déçus dans cette région du Kentucky à cheval entre le Midwest et le sud du pays. Sur le continent américain, on assistera sans doute à un spectacle bien différent des Mondiaux de Coxyde l'an dernier. À domicile, sur un parcours typiquement belge, les "noir-jaune-rouge" avaient dominé outrageusement la course Elite en plaçant sept coureurs aux sept premières places. Portés par leur public, les représentants du plat-pays, et notamment Niels Albert (BKCP-Powerplus), avaient pris un malin plaisir à torturer leurs adversaires sur ce circuit sablonneux si particulier.

Cette année, ce sera une autre histoire. Les Belges ont dénoncé ce parcours trop peu technique à leur goût. Il est vrai que le tracé, lieu de rendez-vous classique du circuit américain, est très roulant. Après la manche du Trek USGP of cyclocross disputée à Louisville en novembre, le champion du monde sortant avait confié avoir "appris beaucoup de choses sur le circuit. S'il ne pleut pas, il n'y a qu'un seul favori : Lars Van Der Haar. S'il pleut, c'est une autre histoire." Pour sa première année chez les Elites, Lars Van Der Haar (Giant-Off Road Team) peut-il réussir le même coup que Lars Boom à Trévise en 2008, ou cette déclaration d'Albert ne sert-elle qu'à détourner la pression des épaules belges ?

Les coureurs belges n'ont laissé à leurs adversaires que cette image !Les coureurs belges n'ont laissé à leurs adversaires que cette image ! | © Koksijde 2012Car inutile de préciser que la délégation noir-jaune-rouge sera une nouvelle fois la grandissime favorite de cette édition sur cette seule course de l'année où les stars flamandes de la discipline endossent le même maillot. Preuve de la tension qui peut régner dans la sélection, Niels Albert avait, dans un premier temps, refusé de partager sa prime de victoire avec ses coéquipiers l'an dernier. Cette année encore, le sélectionneur national Rudy De Bie devra gérer les relations entre Albert, Sven Nys (Crelan-Euphony) et Kevin Pauwels (Sunweb-Napoleon Games), sans compter les outsiders comme Klaas Vantornout (Sunweb-Napoleon Games), Rob Peeters (Telenet-Fidea) ou Bart Aernouts (AA Drink-Leontien.nl). Seul Tom Meeusen (Telenet-Fidea), cité dans une affaire de dopage, ne sera pas du voyage.

Mis à part Lars Van Der Haar, le Suisse Julien Taramarcaz (BMC MTB Racing Team), les Tchèques Radomir Simunek (Kwadro-Stannah) ou Martin Bina (Cyklo Team Tabor) pourraient venir contester l'hégémonie belge. Mais le mieux placé reste Francis Mourey (FDJ). Vingt ans après Dominique Arnould, un Français peut-il venir chercher la médaille d'or de ces Mondiaux ? Le Franc-Comtois rêve de troquer le bleu-blanc-rouge pour l'arc-en-ciel, lui dont la meilleure performance sur un Mondial reste une 3ème place à Zeddam en 2006. Cet hiver, le champion de France a montré qu'il était capable de rivaliser avec les meilleurs mondiaux en signant trois Tops 5 en Coupe du Monde à Coxyde, Namur et Rome.

Les Bleus auront leur mot à direLes Bleus auront leur mot à dire | © Vélo 101Si Pauline Ferrand-Prévot (Rabobank Liv-Giant) a mis un terme à sa saison de cyclo-cross, Lucie Chainel (EC Stéphanois), cinq fois dans le Top 10 de Coupe du Monde, et Christel Ferrier-Bruneau (Farren Let's Go Finland), 3ème à Hoogerheide il y a deux semaines, défendront les couleurs nationales chez les Dames. Vice-champion d'Europe Juniors, Clément Russo pourrait réitérer son exploit à l'échelle mondiale. Vainqueur à Rome, 3ème à Hoogerheide, le champion de France Espoirs Julian Alaphilippe (Etixx-iHNed) est une autre sérieuse chance de médaille pour les Bleus.

La hiérarchie reste indécise dans la catégorie, même si Wietse Bosmans, vainqueur de la Coupe du Monde, part favori. Si le titre Junior échappait à Mathieu Van Der Poel, ce serait un véritable coup de tonnerre ! Invaincu cet hiver et champion du monde en titre, le petit-fils de Raymond Poulidor est clairement au-dessus du lot dans sa catégorie, mais attention à Logan Owen qui aura le privilège de courir à domicile. C'est le même avantage dont pourra bénéficier Katherine Compton (Trek Cyclocross Collective) chez les Dames. L'Américaine, vainqueur de la Coupe du Monde cette année, aura fort à faire face à la quintuple championne du monde de la discipline Marianne Vos (Rabobank Women Team). Elle pourra néanmoins compter sur un circuit parfaitement adapté à ses qualités comme nous l'avait confié Julie Krasniak. "C'est un circuit pour Compton. C'est elle qui l'a aménagé en demandant beaucoup de modifications. C'est technique et rapide, un circuit pour vététistes si c'est sec", prédisait la Lorraine. Là où on pouvait craindre la pluie et la boue, c'est avec le froid voire la neige que les crossmen vont devoir composer. Les températures seront largement sous les 0° dans le Kentucky ce week-end.

Le programme des Championnats du Monde de Louisville (heure française) :

• samedi 2 février (17h00) : Juniors (40 minutes)
• samedi 2 février (20h30) : Espoirs (50 minutes)
• dimanche 3 février (17h00) : Dames (40 minutes)
• dimanche 3 février (20h30) : Elites (60 minutes)

Les 10 derniers vainqueurs :

Juniors :

2012 : Mathieu Van Der Poel (PBS, Pays-Bas)
2011 : Clément Venturini (FRA, France)
2010 : Tomas Paprstka (TCH, République Tchèque)
2009 : Tijmen Eising (PBS, Pays-Bas)
2008 : Arnaud Jouffroy (FRA, France)
2007 : Joeri Adams (BEL, Belgique)
2006 : Boy Van Poppel (PBS, Pays-Bas)
2005 : Davide Malacarne (ITA, Italie)
2004 : Niels Albert (BEL, Belgique)
2003 : Lars Boom (PBS, Pays-Bas)

Espoirs :

2012 : Lars Van Der Haar (PBS, Pays-Bas)
2011 : Lars Van Der Haar (PBS, Pays-Bas)
2010 : Arnaud Jouffroy (FRA, France)
2009 : Philipp Walsleben (ALL, Allemagne)
2008 : Niels Albert (BEL, Belgique)
2007 : Lars Boom (PBS, Pays-Bas)
2006 : Zdenek Stybar (TCH, République Tchèque)
2005 : Zdenek Stybar (TCH, République Tchèque)
2004 : Kevin Pauwels (BEL, Belgique)
2003 : Enrico Franzoi (ITA, Italie)

Dames :

2012 : Marianne Vos (PBS, Pays-Bas)
2011 : Marianne Vos (PBS, Pays-Bas)
2010 : Marianne Vos (PBS, Pays-Bas)
2009 : Marianne Vos (PBS, Pays-Bas)
2008 : Hanka Kupfernagel (ALL, Allemagne)
2007 : Maryline Salvetat (FRA, France)
2006 : Marianne Vos (PBS, Pays-Bas)
2005 : Hanka Kupfernagel (ALL, Allemagne)
2004 : Laurence Leboucher (FRA, France)
2003 : Daphny Van Den Brand (PBS, Pays-Bas)

Elites :

2012 : Niels Albert (BEL, Belgique)
2011 : Zdenek Stybar (TCH, République Tchèque)
2010 : Zdenek Stybar (TCH, République Tchèque)
2009 : Niels Albert (BEL, Belgique)
2008 : Lars Boom (PBS, Pays-Bas)
2007 : Erwin Vervecken (BEL, Belgique)
2006 : Erwin Vervecken (BEL, Belgique)
2005 : Sven Nys (BEL, Belgique)
2004 : Bart Wellens (BEL, Belgique)
2003 : Bart Wellens (BEL, Belgique)

KTM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES