Aller au contenu

Liège-Bastogne-Liège


Messages recommandés

Dimanche la finale de la Doyenne des classiques verra sa finale modifiée par rapport à l'édition précédente. La côte des Forges est supprimée. Elle est en travaux suite aux inondations catastrophiques de l'été dernier.

Cependant, il y aura la côte du Hornay, non répertoriée. Courte (1 km à 6,1 %) entre la Redoute et la Roche aux Faucons et située à 24 km de l'arrivée.

La course commence à partir de l'enchaînement Côte de Mont le Soie, Wanne, Stockeu, Haute Levée, le Rosier, Desnié. Côtes très rapprochés l'une de l'autre (environ sur une quarantaine de km)

 On ne gagne plus sur cette partie, mais on peut y perdre toute chance de succès à Liège.

Entre la côte de Desnié et la côte de la Redoute il y a 13 km.

En tout 257,1 km et 10 côtes répertoriées.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A noter que Pogacar a du rentrer en Slovénie pour accompagner sa fiancée Urska Zigart, professionnelle chez BikeExchange, qui vient de perdre sa maman. ☹️

Il devrait revenir seul demain, mais va louper la reconnaissance et ne sera sans doute dans les meilleures dispositions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 22/04/2022 à 07:51, Guillaume LEROYER a dit :

A noter que Pogacar a du rentrer en Slovénie pour accompagner sa fiancée Urska Zigart, professionnelle chez BikeExchange, qui vient de perdre sa maman. ☹️

Il devrait revenir seul demain, mais va louper la reconnaissance et ne sera sans doute dans les meilleures dispositions.

Finalement, il renonce à participer à la Doyenne:

 

https://www.rtbf.be/article/tadej-pogacar-renonce-a-liege-bastogne-liege-10979912

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En attendant les messieurs, la course dames à 11h35 sur France 4.

 

Quelques absentes, Marianne Vos et Cecilie Ludwig qui se remettent du Covid, Lotte Kopecky et Elisa Balsamo pour qui cette course est un peu trop difficile.

 

Trois grandes favorites :

- Annemiek Van Vleuten qui tourne autour sans réussite depuis le Nieuwsblad, réussira-t-elle à faire la différence dans la Roche-aux-Faucons ? (sachant que les autres sont plus rapides qu'elle au sprint)

- Marta Cavalli qui marche sur l'eau en ce moment et vise un triplé exceptionnel Amstel-Flèche-Liège.

- Demi Vollering, annoncée comme la nouvelle cannibale du cyclisme néerlandais, mais qui n'a pas encore réussi à scorer en World Tour cette saison.

 

Et des outsiders : Elisa Longo Borghini bien sûr même si elle a semblé un ton en dessous dans le Mur de Huy, Ashleigh Moolman, Liane Lippert, Katarzyna Niewiadoma, Mavi Garcia.

 

Mon pronostic de coeur, ce serait une victoire, pour sa dernière saison et sa dernière grande classique, d'Ashleigh Moolman la petite sud-africaine.

Belle carrière, toujours placée, mais il lui manque une grande victoire (manque un peu de punch, de réussite ou du petit grain de folie qui fait la différence parfois), ce serait bien de finir là dessus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chez les hommes, je verrais bien Vlasov créer la surprise.

A noter, j'y pense puisqu'il a débuté chez Gazprom, que les coureurs devraient retarder de quelques minutes le départ, pour faire pression sur l'UCI pour trouver une solution au cas Gazprom. La structure est à la recherche de nouveaux sponsors pour permettre à leurs coureurs, qui ne sont pour rien dans le conflit, de reprendre le cours de leur saison.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quant à moi, je n'ai pas de favori particulier à citer, pour la simple raison que j'adorerais voir un vainqueur inattendu. J'aimerais aussi qu'une échappée aille au bout, ou que la course explose dès la Redoute, voire avant. Je déteste voir des équipes contrôler la course jusqu'aux toutes dernières côtes, voire la dernière côte. Je me demande d'ailleurs comment elles y parviennent sur un terrain aussi difficile.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
Il y a 1 heure, Franck PASTOR a dit :

Quant à moi, je n'ai pas de favori particulier à citer, pour la simple raison que j'adorerais voir un vainqueur inattendu. J'aimerais aussi qu'une échappée aille au bout, ou que la course explose dès la Redoute, voire avant. Je déteste voir des équipes contrôler la course jusqu'aux toutes dernières côtes, voire la dernière côte. Je me demande d'ailleurs comment elles y parviennent sur un terrain aussi difficile.

Attention au vent aujourd'hui. Il n'est pas négligeable.

Parfois favorable ou de côté depuis Bastogne mais de face dans la finale. Vent de nord-est. Dans le long faux plat montant de la Haute Levée vers Francorchamps, il me semble qu'il devrait être défavorable puisqu'on se dirige vers le Nord.

J'aimerais aussi que la course explose avant la Redoute mais le vent semble plutôt en faveur d'un petit groupe qui se détache dans la Roche aux Faucons.

Un outsider que personne ne cite et que j'aime bien : Bauke Mollema.

Mon beau-frère qui habite à la fin de la descente de la côte de Mont-le-Soie m'a averti qu'il pleuvait ce matin vers 10h. Mais normalement il ne devrait pas trop pleuvoir après-midi, voir rester sec .

J'oubliais: un équipier en moins pour Vlasov : Jay Hindley

Modifié par Michel ROTH
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 21 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Comme Olivier Comment, je supporterai Marc Hirschi, sans trop y croire, depuis son changement d'équipe il semble régresser, dommage! Verra t'on une arrivée en solo, ou cela appartient il au passé, un sprint en petit comité après la dernière côte ( à combien de kils de l'arrivée?)?

 

Pour Hirschi, je ne l'enterrerais pas.

Il est beaucoup plus utilisé dans un rôle d'équipier chez UAE que chez Sunweb, or aujourd'hui en l'absence de Pogacar, il aura carte blanche.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Franck PASTOR a dit :

Bon, au moins celle-là c'était une course mouvementée, et ce depuis la Redoute. J'espère que ça donnera des idées aux messieurs…

 

A mon avis, pour battre Van Aert, il ne faut pas se contenter d'une course de côte dans la Roche-aux-Faucons.

Je ne le vois mis en difficulté que si la course est durcie très tôt, dès le Rosier même, pour l'isoler et le fatiguer. Il y a des équipes comme Bahrain, Ineos (même si Rodriguez vient d'abandonner), Quick Step voire UAE qui ont l'effectif pour le faire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...