FLASHS

Nouveautés

Wilier prend la roue des grands

Publié le 29/05/2019 16:00

A l'instar des grandes marques Anglo-Saxonnes, Wilier-Triestina se lance dans le développement d'une gamme de roues. 3 modèles carbone destinés à la gamme 2020 avant le grand public. Une belle découverte.

Wilier-Triestina, ce n'est plus uniquement que des vélos, route, tout terrain ou e-bike. La marque a profité de la proximité du grand départ du Giro à Bologne pour présenter et annoncer, en son siège à Rossano Veneto, une grande nouvelle pour la profession. A leur tour, les Italiens lancent leur propre marque de roues, des roues carbone, 3 modèles que nous avons eu la chance d'essayer avec les pros de Total Direct Energie et que nous vous présentons ici, avant un test plus approfondi.

Willier-5 © Vélo 101

C'est en coopération avec une marque de roues, spécialiste du carbone, bien connue en Italie : Miche (prononcez comme la célèbre souris) que les frères Gastaldello et leurs équipes ont coopéré pour se lancer sur le chemin qu'ont pris beaucoup de marques Anglo-Saxonnes par création et/ou après croissance externe et que vont prendre sans doute encore plus de fabricants de cadres dans le futur proche. Les nouvelles roues Wilier seront en première monte sur les modèles de la gamme des vélos 2020. Une manière prudente et pleinement anticipée de tester le marché avant le lancement pour le marché grand public. Prudence à l'Italienne, même si on sait que quand on sait travailler les fibres de carbone croisées, on possède l'expertise pour les associer de manière plus arrondie comme c'est le cas pour les roues.

Willier-6 © Vélo 101

3 modèles seront à la gamme 2020 pour répondre à 3 types de demandes, ils sont tous bien cachés derrière 3 raccourcis : ULT 38 KT au prix de 2400 euros, AIR 50 KC à 1600 euros, et NDR38KC à 1300 euros. Voyons ce qui se cache derrière ces barbarismes ! Le haut de gamme avec la Ultra light 38 KT, au poids annoncé de 1390 grammes, roue à boyaux et disques, les moyeux sont estampillés Ceramic Speed et les axes sont ceux de Mavic (qui reste dans cette course-là, même s'il perd des parts de marché par le développement des marques de roues-fabricants de vélo). Le haut de gamme de Wilier qu'on retrouvera en priorité sur le top de la gamme des vélos Wilier en 2020, c'est certain. De là, à les retrouver sur les vélos de l'équipe Total-Direct énergie ? c'est une autre histoire.

Willier-7© Vélo 101

Pour ceux qui habitent des régions moins ventées et qui recherchent des profils plus hauts, le deuxième modèle à la gamme Wilier est la AIR 50 KC, roue à pneus, freinage disques, légère également puisqu'annoncée à 1600 grammes la paire, évidemment taillée pour un excellent rendement et une très bonne aérodynamique. L'épaisseur de carbone est optimisée selon les emplacements des rayons et rivets, un peu plus de carbone, et les inter-espaces où elle est moindre ceci explique le poids assez bas pour cette hauteur de jantes. La AIR 50 KC est compatible chambre à air et tubeless.

Willier-11© Vélo 101

Enfin, en entrée de gamme, à 1300 euros la paire quand même, Wilier propose la roue NDR 38 KC, roue à pneus, freinage disques. La référence NDR est celle de la gamme de vélos typés endurance chez Wilier, un lien marquant quand on voit l'impact qu'a pris la marque également dans les pelotons en cyclosportives. La NDR 38 KC est la roue aux longs cours, proposée à 1665 grammes, là-aussi compatible tubeless et tubetype.

Willier-9© Vélo 101

En conclusion de ce chapitre roues Wilier, et en attendant la suite, promise pour le 24 juin, pas avant, nous avons eu la chance de rouler sur la version haut de gamme : ULT 38 KT. Premiers sentiments à chaud : des roues nerveuses qui répondent très bien sur les relances incessantes des routes de la province du Veneto, des roues dont on a l'impression assez largement partagée qu'elles ont été pensées disques dès le premier coup de crayon, beau travail.

Avec une gamme de roues désormais, Wilier-Triestina innove encore et prend un virage stratégique pour la "petite" des grands noms de marques de vélos Italiennes. Petite mais très souvent en avance sur son temps et surtout visionnaire depuis sa création en 1906, reprise et modernisée par la famille Gastaldello à partir de 1969 (pour un million de lires) et désormais pilotée par les 3 fils après que le grand-père ait travaillé comme ouvrier chez Wilier. Une histoire de famille comme une roue à prendre., celle du dernier champion du monde Italien sur route, c'est Alessandro Ballan en 2008, sur un Wilier, exactement. www.wilier.it 

Willier-10© Vélo 101

 

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE