FLASHS

Pros

Le CLM par équipe pour la BMC, comme d'habitude

Publié le 07/03/2018 17:35

La BMC a de nouveau raflé le CLM par équipe d'ouverture du Tirreno-Adriatico. Damiano Caruso portera la tunique bleu de leader demain, entre Camaiore et Follonica.

L'équipe BMC Racing Team solide à TirrenoL'équipe BMC Racing Team solide à Tirreno | © RCSPour cette première journée sur le Tirreno-Adriatico, les coureurs ont longé le bord de mer de Lido di Camaiore. Dans un climat tempéré, le long de la mer Tyrrhénienne, les 22 kilomètres du parcours étaient dénués de difficulté pour laisser place à un profil plat. Et cela a favorisé les équipes venues avec de nombreux rouleurs. 

La BMC toujours au top 

Avec ou sans Richie Porte, l’équipe BMC reste toujours aussi performante dans les contre-la-montre par équipe. Pour la troisième année consécutive, l’équipe américaine a raflé le traditionnel CLM par équipe d’ouverture du Tirreno-Adriatico. La formation de Jim Ochowicz a bouclé les 21,5 kilomètres en 22 minutes et 19 secondes, soit une moyenne de plus de 57 kilomètres/heure. Premier sur la ligne d’arrivée dans le train de la BMC, Damiano Caruso sera le premier leader de la course et portera le maillot bleu, demain, entre Camaiore et Follonica. 

Bardet perd du temps

Grâce au superbe travail des spécialistes du chrono, Rohan Dennis et Stefan Kung, la BMC a assis sa supériorité sur la Michelton Scott d’Adam Yates ou la Sky de Chris Froome. A 4 secondes, la formation australienne a terminé à quatre petites secondes du train de la BMC. Les Britanniques ont fini à plus de 10 secondes, avec pourtant des spécialistes de la discipline, comme Geraint Thomas, Chris Froome, Jonathan Castroviejo ou Vasil Kiryienka. Mais les leaders de ces deux équipes auront limité la casse face à Greg Van Avermaet (BMC), meilleur grimpeur de l’équipe américaine. Parmi les favoris à la victoire finale, Tom Dumoulin (Team Sunweb) reste également dans la course, puisque les Allemands de la Sunweb ont terminé à 25 secondes du train américain. Romain Bardet est le grand perdant de cette journée. Les AG2R La Mondiale ont concédé plus d’une minute sur la ligne. A noter également les contre-performances de la Bahrain Merida et de la Movistar pour Vincenzo Nibali et Mikel Landa.

Cavendish de nouveau à terre

Le fait marquant de cette première étape reste surement la nouvelle chute de Mark Cavendish. Le sprinteur, qui reprenait la compétition après deux semaines de convalescence, a de nouveau joué de malchance sur le contre-la-montre ce mercredi. D’après les déclarations de son directeur sportif, Rolf Aldag, son sprinteur a trébuché sur « un nid de poule qui a déséquilibré sa roue arrière. Il est sans doute passé dessus à 60 km/h et ça se finit rarement bien dans ce genre de cas. Les autres coureurs ont réussi à l'éviter mais ça s'est passé très vite. On va regarder la vidéo pour voir ce qui est arrivé et les médecins vont nous dire les conséquences. » Parti à 7, la Dimension Data a terminé le contre-la-montre avec seulement quatre éléments. Ensanglanté et dépité en passant sur la ligne, nul ne sait si le Britannique repartira demain, pour la deuxième étape, lui qui était venu chasser les sprints massifs, jeudi et mardi. -Léo Labica

Classement de la première étape : 

  1. BMC 
  2. Michelton Scott à 4sec. 
  3. Team Sky à 10sec.
  4. Quick Step Floors à 15sec.
  5. Team Sunweb à 25sec. 

Classement général à l'issue de la première étape :

  1. Damiano Caruso (BMC) 
  2. Rohan Dennis (BMC) m.t.
  3. Patrick Bevin (BMC) m.t.
  4. Greg Van Avermaet (BMC) m.t.
  5. Luke Durbridge (Michelton Scott) à 4 sec.

Maillon sept18

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 22 septembre 2018
dimanche 23 septembre 2018
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise

Sena sept18

EvoluCycle