FLASHS

Pros

Tour des Flandres — Le tour de Van Avermaet ?

Publié le 30/03/2017 09:15

Vainqueur du GP E3 et de Gand-Wevelgem, Greg Van Avermaet assume son statut de favori du Ronde. Ses adversaires doivent trouver la clé pour le surprendre.

Greg Van Avermaet, l'homme à battre ?Greg Van Avermaet, l'homme à battre ? | © SirottiEn remportant le Circuit Het Nieuwsblad, le GP E3 et Gand-Wevelgem en l'espace d'un mois, Greg Van Avermaet (BMC Racing Team) s'est placé comme l'homme à battre au Tour des Flandres. Lui-même assume ce statut en affirmant "avoir la sensation que c'est (son) tour."Et le Belge aurait bien tort d'affirmer le contraire à la vue des premières classiques où il s'est imposé comme l'homme des Flandriennes. La malédiction selon laquelle le vainqueur du Circuit Het Nieuwsblad ne gagne plus rien au printemps qui suit a pris du plomb dans l'aile. En dominant le week-end dernier, Greg Van Avermaet a été le premier à briser cette série noire qui durait depuis 2000 et un doublé Het Volk-Paris Roubaix de Johan Museeuw.

Longtemps abonné aux 2ème places, le Belge a dû attendre d'atteindre la trentaine pour se débloquer. Depuis sa victoire sur Tirreno-Adriatico l'an dernier, l'habitué des places d'honneur s'est transformé en une véritable machine à gagner. La pression après son titre olympique aurait pu être trop lourde à porter. Il s'avère que Greg Van Avermaet s'en accommode parfaitement. Après de si longues années de disette, le natif de Hamme a un appétit de cannibale et espère plus que tout, décrocher son premier monument à domicile. Il semble en tout cas apprécier le parcours du Tour des Flandres tel qu'il est construit depuis 2012 en intégrant systématiquement le Top 10 (4ème en 2012, 7ème en 2013, 2ème en 2014 et 3ème en 2015) à l’exception de l'édition 2016 qu'il a abandonnée sur chute.

Greg Van AvermaetGreg Van Avermaet | © SirottiLes trois classiques qu'il a remportées ont montré à quel point le leader de l'équipe BMC était difficile à manoeuvrer. Attentif aux attaques lointaines, comme il l'a montré au Nieuwsblad comme au GP E3, le Belge est également en mesure de créer le mouvement décisif, comme dimanche dernier à Gand-Wevelgem où il a pris l'initiative d'attaquer dans le Mont Kemmel. Dimanche, le coureur de 31 ans devra trouver le bon mélange : d'un côté, faire parler son sens aiguisé de la course et d'autre part, canaliser son tempérament offensif. Car si la victoire s'est régulièrement jouée dans le dernier enchaînement Quaremont-Paterberg sur le parcours remanié depuis 2012, ce sont des offensives plus lointaines qui ont été couronnées de succès ces deux dernières années.

Pour l'heure, personne n'a trouvé la clé pour surprendre Greg Van Avermaet sur son terrain. Directement confronté à lui, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a été mis en échec au Nieuwsblad comme à Gand-Wevelgem mais n'en reste pas moins le vainqueur sortant du Ronde. Sans être totalement isolé dans l'équipe BMC Racing Team, le Belge est l'unique carte que la formation américaine pourra abattre. Dans ces conditions, la force collective des Quick-Step Floors (Tom Boonen, Philippe Gilbert, Zdenek Stybar, Niki Terpstra) voire des Lotto-Soudal restés discrets (Tiesj Benoot, Jens Debusschere, Tony Gallopin et Jurgen Roelandts) ou des Trek-Segafredo (Jasper Stuyven, John Degenkolb, Edward Theuns) reste un atout non négligeable.

La victoire d'un outsider n'est pas à exclure. Vainqueur en 2015, Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin) ne s'est pas montré à son avantage sur les premières classiques même s'il s'est imposé hier à La Panne, tout comme Arnaud Démare (FDJ), Lars Boom (Team LottoNL-Jumbo), Edvald Boasson-Hagen (Dimension Data) ou Ian Stannard et Luke Rowe (Team Sky). Sans compter les révélations ou confirmations du printemps comme Oliver Naesen (Ag2r La Mondiale), 3ème du GP E3, Luke Durbridge (Orica-Scott), 4ème d'A Travers la Flandre et du GP E3, Jens Keukeleire (Orica-Scott), 2ème de Gand-Wevelgem ou Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 7ème du GP E3 et 13ème de Gand-Wevelgem. 

Enfin le cas de Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac) reste à part. Victime de douleurs aux côtes depuis Tirreno-Adriatico, le Belge sera-t-il pleinement rétabli dimanche ? Ses récentes performances (23ème du GP E3 et 28ème d'A Travers la Flandre) ne laissent guère optimiste. Mais sur le Ronde, tout est possible !

Les 10 derniers vainqueurs :

2016 : Peter Sagan (SVQ, Tinkoff)
2015 : Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha)
2014 : Fabian Cancellara (SUI, Trek Factory Racing)
2013 : Fabian Cancellara (SUI, Trek Factory Racing)
2012 : Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step)
2011 : Nick Nuyens (BEL, Saxo Bank-SunGard)
2010 : Fabian Cancellara (SUI, Team Saxo Bank)
2009 : Stijn Devolder (BEL, Quick Step)
2008 : Stijn Devolder (BEL, Quick Step)
2007 : Alessandro Ballan (ITA, Lampre)

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 17 novembre 2019
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES