FLASHS

Amateurs

De la graine de champion

Publié le 29/09/2010 07:50

Championnat du Monde CLM Espoirs. L'impressionnant Taylor Phinney s'adjuge le titre mondial à Geelong en précédant l'épatant Luke Durbridge et Marcel Kittel.

Taylor Phinney roule à la poursuite du temps de Luke DurbridgeTaylor Phinney roule à la poursuite du temps de Luke Durbridge | © SirottiIl va falloir s'y faire, c'est à des milliers de kilomètres de la France que bat le cœur du cyclisme cette semaine, à l'exact opposé du globe. Les Championnats du Monde ont pris l'accent australien pour la première fois de leur Histoire octogénaire, et le gratin du cyclisme mondial est rassemblé à Geelong, à quelques dizaines de kilomètres au sud de Melbourne. C'est là exactement que va se succéder l'ensemble des compétitions. Nous voilà donc la tête à l'envers, aux antipodes, où il convient d'ajouter huit heures à sa montre par rapport à la France. De plus en plus, il faudra s'accoutumer aux décalages horaires car le cyclisme a conquis de nouveaux territoires ces dix dernières années et l'Australie, hôtesse de ces Mondiaux, appartient aujourd'hui aux nations-reines de la discipline. Elle détient d'ailleurs deux des six titres qui sont remis en jeu...

L'accession du cyclisme australien en haut de la hiérarchie n'étant pas éphémère, de nouveaux champions se bousculent aux portes du peloton professionnel. L'occasion nous est donnée de nous en rendre compte ce matin à l'ouverture des Championnats du Monde. Ce sont les Espoirs qui seront les premiers à s'expliquer sur une épreuve chronométrée de 31,8 kilomètres. A Geelong, le parcours du contre-la-montre des moins de 23 ans suit presque trait pour trait celui qui sera emprunté en fin de semaine lors des courses en ligne. Seule l'ascension du Mount Pleasant, la première difficulté du parcours, est empruntée par une autre voie. Ils sont une quarantaine à participer à ce premier événement de la semaine à l'occasion duquel il leur faudra parcourir deux boucles du circuit de 15,9 kilomètres.

Luke Durbridge s'apprête à réaliser des temps époustouflantsLuke Durbridge s'apprête à réaliser des temps époustouflants | © SirottiL'Australie, on l'a dit, possède un vivier de talents. Le tenant du titre Jack Bobridge n'est plus là pour défendre son titre, puisque membre désormais d'une équipe ProTour, la Garmin-Transitions. En revanche, les Australiens vont faire plus ample connaissance avec Luke Durbridge. Agé de 19 ans, le coureur du Team Jayco Skins a terminé 3ème du Chrono Champenois dernièrement. Mais il s'élance de bonne heure sur le circuit de Geelong puisque seulement le septième coureur à prendre le départ ce matin. Le désavantage est double pour Durbridge, car outre le fait de ne pas pouvoir bénéficier des temps des principaux favoris, il lui faut composer avec une chaussée encore humide sous un ciel gris un peu frisquet. La combinaison à manches longues est sortie mais Durbridge va signer un temps canon qui va servir de référence toute la matinée.

L'Américain Taylor Phinney le seul à améliorer le temps de l'Australien Luke Durbridge.

En réalité, Luke Durbridge ne va pas passer loin d'un exploit sur ses terres. Il va s'en falloir de peu pour que l'Australien ne décroche le titre mondial au nez et à la barbe de tous les favoris et de la bonne trentaine de coureurs à partir encore derrière lui. Les Australiens, à domicile, sont surmotivés. Il semble une évidence qu'ils vont truster les podiums de ces Championnats du Monde. Malheureusement pour Luke Durbridge, dont les temps vont être inégalés jusque dans le dernier kilomètre, il y a une véritable terreur dans les rangs Espoirs. Son nom est déjà bien connu de tous : Taylor Phinney ! A 20 ans, l'Américain est le prodige de demain. Double champion du monde de poursuite individuelle, ancien champion du monde Juniors du contre-la-montre, double vainqueur de Paris-Roubaix Espoirs, il est de la graine de champion puisque le fils de Connie Carpenter, championne olympique, et Davis Phinney, vainqueur d'étape sur le Tour.

Luke Durbridge, Taylor Phinney, Marcel Kittel, le podium du Championnat du Monde CLM Espoirs 2010Luke Durbridge, Taylor Phinney, Marcel Kittel, le podium du Championnat du Monde CLM Espoirs 2010 | © SirottiTaylor Phinney est d'autant plus pressenti pour le titre mondial qu'il vient de gagner le prologue du Tour de l'Avenir et surtout de remporter le Championnat des Etats-Unis du contre-la-montre, privant le vénérable Levi Leipheimer d'un titre national pour 14 centièmes de seconde ! En bon poursuiteur qu'il est, le jeune champion américain va gommer progressivement son retard sur l'épatant Luke Durbridge à Geelong. Les routes ont séché et le soleil a fait son apparition lorsque démarre Taylor Phinney. Pourtant, après 6,6 kilomètres de course, il accuse déjà un retard de 32 secondes sur le temps de référence de Luke Durbridge. Mais il va monter en pression régulièrement pour revenir à 17 secondes après 15,9 kilomètres et seulement 5 secondes à 9 kilomètres de l'arrivée. Phinney est en route vers un nouveau titre de champion du monde !

En Australie, le rouleur américain coupe la ligne avec 1"90 de mieux que Luke Durbridge, dont il aura été le seul à améliorer le temps aujourd'hui ! Taylor Phinney enfile ainsi le maillot arc-en-ciel chez les Espoirs, entouré sur le podium par le méritant australien Luke Durbridge et l'Allemand Marcel Kittel, lequel n'aura pas été en mesure de courir dans les temps des deux meilleurs. Médaillé d'argent l'an passé, le Portugais Nelson Oliveira ne se classe qu'au 4ème rang cette fois. Du côté des coureurs français, Geoffrey Soupe entre dans le Top 10 puisque 10ème à 1'38". Il précède d'un rien Johan Le Bon, son compatriote, qui prend quant à lui la 11ème place à 1'40". Mais les Français seront davantage attendus à leur niveau vendredi dans l'épreuve en ligne, où il leur faudra défendre le titre de Romain Sicard.

Consultez la galerie photos des Championnats du Monde

Classement :

1. Taylor Phinney (Etats-Unis) les 31,6 km en 42h50" (44,3 km/h)
2. Luke Durbridge (Australie) à 2 sec.
3. Marcel Kittel (Allemagne) à 24 sec.
4. Nelson Oliveira (Portugal) à 28 sec.
5. Rohan Dennis (Australie) à 47 sec.
6. Matteo Mammini (Italie) à 50 sec.
7. Tom Dumoulin (Pays-Bas) à 1'07"
8. Jesus Herrada (Espagne) à 1'18"
9. Andrei Krasilnikau (Biélorussie) à 1'36"
10. Geoffrey Soupe (France) à 1'38"
Classement complet

Instagram Vélo101

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES