FLASHS

Cyclo-cross

Un retour en grâce

Publié le 30/01/2011 17:00

Championnat du Monde. Zdenek Stybar préserve son titre mondial à Saint-Wendel devant Nys et Pauwels. Handicapé par un bris de chaussure, Mourey finit 4ème.

Le champion du monde Zdenek StybarLe champion du monde Zdenek Stybar | © Thomas LeclouxPlacé fin janvier, à la sortie d'une intense saison hivernale, le Championnat du Monde de cyclo-cross ponctue aujourd'hui quatre mois soutenus dans les prairies et sous-bois d'Europe du nord, son berceau. La cité allemande de Saint-Wendel reçoit à nouveau l'événement, six ans après un premier accueil marqué par les victoires de Sven Nys chez les Elites, Zdenek Stybar chez les Espoirs, deux coureurs cités aujourd'hui parmi les principaux favoris au titre mondial, au même rang qu'un Niels Albert ultra dominateur ces toutes dernières semaines. Pour se départager, ces trois-là auront onze tours de circuit à effectuer sur le site allemand de ces Championnats du Monde. Un soleil hivernal trône à Saint-Wendel, où le tracé de 2800 mètres se voudra très roulant, le dégel amorcé dans le courant de l'après-midi n'affectant pas la nature du terrain.

Pour s'imposer parmi les meilleurs à Saint-Wendel, il faudra être robuste physiquement, maîtriser l'art spécifique du cyclo-cross (le passage des planches, la montée des escaliers...) et surtout bénéficier d'une part de chance, un facteur décidément plus important que dans n'importe quelle autre discipline. Et la chance, c'est ce qui va manquer pour commencer à Niels Albert, pourtant présenté comme le favori numéro un pour l'obtention du titre mondial. Le Flamand, qui vient de remporter la Coupe du Monde et prend le départ à la tête d'une imposante armada belge capable de truster les trois premières marches du podium, est victime d'une crevaison dans le deuxième tour. Loin, trop loin du poste matériel, qu'il atteint avec un retard important sur la tête de course. D'entrée de jeu, Niels Albert est écarté de la course au maillot arc-en-ciel. Il disputera l'épreuve en dilettante pour terminer dans les profondeurs du classement : 24ème.

Sven NysSven Nys | © Vélo 101La chance, elle fuit décidément toujours Francis Mourey au Championnat du Monde. Le Franc-Comtois a tout connu : une chute en regagnant son hôtel à deux jours des Mondiaux 2007 à Hooglede-Gits, une glissade en pleine bagarre à Trévise en 2008, un mauvais départ handicapant en 2009 à Hoogerheide, un passage au poste matériel pénalisant en 2010 à Tabor... Et pourtant, à chaque fois, le capitaine de l'équipe de France avait le podium dans les jambes, si ce n'est davantage. Cette fois, Francis Mourey va briser sa chaussure droite en s'accrochant avec un autre concurrent dans le premier tour. L'incident perturbe le champion de France, qui rétrograde en essayant de remettre sa chaussure en place, se déconcentre et s'en va heurter un piquet. La tête de course s'éloigne pour Francis Mourey, qui repart aux alentours de la 25ème place.

Zdenek Stybar met fin au suspense loin de l'arrivée, Francis Mourey réalise un retour épatant.

Pendant ce temps, la grande bagarre a déjà éclaté à l'avant de la course. Elle est alimentée par le tenant du titre Zdenek Stybar. Le Tchèque avait atomisé ses adversaires durant les premières courses de la saison, avant qu'une tendinite du genou ne l'écarte des circuits de cyclo-cross durant un mois en décembre. Et bien qu'il ait prouvé posséder encore un très bon niveau à son retour, ses trop rares apparitions en compétition et surtout son absence de victoire internationale depuis trois mois ne plaident pas trop en sa faveur. Mais Zdenek Stybar sait qu'il a bien préparé son affaire, concentré depuis des semaines sur ce seul objectif du Championnat du Monde. Son accélération dans le troisième tour provoque une première sélection. Seuls cinq crossmen s'accrochent : les Belges Sven Nys, Kevin Pauwels et Klaas Vantornout, l'Allemand Philipp Walsleben et l'Italien Marco-Aurelio Fontana. Présent jusque-là, Steve Chainel recule alors.

Francis Mourey se bat contre les aléas de la courseFrancis Mourey se bat contre les aléas de la course | © Vélo 101La logique sportive ne va pas tarder à s'exprimer. Au-dessus du lot, Zdenek Stybar et Sven Nys abandonnent les quatre coureurs qui les accompagnent dans le cinquième tour. Commence alors un match au coude à coude entre le Tchèque et le Belge, tous deux sacrés ici-même il y a six ans, dans leurs catégories respectives. Mais à un peu plus de quatre boucles de l'arrivée, Zdenek Stybar va mettre fin au suspense. Le champion du monde en titre attaque Sven Nys, qui se lève du vélo mais se rassoit très vite. Dans une allure de rouleur, le coureur tchèque entame alors les quatre derniers tours en tête, doté d'une avance qu'il s'attachera à maintenir autour des 20 secondes. Pour Zdenek Stybar, qui n'avait plus gagné de course de ce niveau depuis fin octobre, son sacre apparaît comme un retour en grâce. Il préserve son titre mondial.

Battu par plus fort, Sven Nys termine au 2ème rang. En revanche, rien n'est fait pour la médaille de bronze, que doivent se disputer les quatre coureurs qui avaient fait le break avec Stybar et Nys en début de course : Kevin Pauwels, Klaas Vantornout, Philipp Walsleben et Marco-Aurelio Fontana. Ces quatre-là s'avancent vers une confrontation au sprint quand Francis Mourey, auteur d'un final époustouflant, parvient au prix d'un retour impressionnant à faire la jonction avec le quatuor pour s'immiscer dans la course à la médaille de bronze. Le retour spectaculaire de Francis Mourey surprend ses quatre adversaires, mais Kevin Pauwels choisit de précéder le sprint en attaquant à 500 mètres du but. Il s'en va chercher la médaille de bronze devant notre épatant champion de France, qui avait décidément encore une fois le podium dans les jambes aujourd'hui, et qui aurait pu, peut-être, contester la victoire si évidente de Zdenek Stybar...

Classement :

1. Zdenek Stybar (TCH, République Tchèque) en 1h06'37"
2. Sven Nys (BEL, Belgique) à 18 sec.
3. Kevin Pauwels (BEL, Belgique) à 1'15"
4. Francis Mourey (FRA, France) à 1'16"
5. Philipp Walsleben (ALL, Allemagne) à 1'18"
6. Klaas Vantornout (BEL, Belgique) à 1'23"
7. Marco-Aurelio Fontana (ITA, Italie) à 1'51"
8. Bart Wellens (BEL, Belgique) à 2'01"
9. Christian Heule (SUI, Suisse) à 2'03"
10. Tom Meeusen (BEL, Belgique) m.t.

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES