FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Général • Milan San Remo et Tirreno annulés ?

Retour au forum Route > Général Bas de page

envoyé le 05/03/2020 10:00

Impec, je suis en train de monter une équipe vélo 101 pour remplacer les désistements. Pour Milan San Remo, je prendrai le départ 2 jours avant pour avoir une chance de disputer le sprint... ???? 

J'avais lancé l'idée sur le Tour de Romandie (y'a plus de temps pour s'organiser),

mais ça ne mord pas  smiley undecided

envoyé le 02/03/2020 22:29

 

Suite à cette annonce :

https://www.bluewin.ch/fr/sport/insolite/le-tour-de-romandie-en-danger-363792.html

V101 pourrait organiser un TdR réservé à ses forumeurs et amis divers.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 10:02

Dernière nouvelle à 9h22

Lu sur un site néerlandais:

L'organisateur RCS étudie toutes les possibilités pour permettre à Strade Bianche de continuer. Selon La Gazzetta, il est envisagé de fermer complètement la Piazza del Campo à Sienne (la place centrale où se trouve la ligne d'arrivée) pendant la course au public. La question est de savoir si les autorités locales de Sienne sont d'accord.



Et donc le public qui se presse le long du parcours, on en fait quoi ?

Ça ne tient pas la route.

Outre que se trouver sur la Piazza del Campo, en même temps que la fête d'arrivée de la course, est un plaisir touristique exceptionnel. Elle est magnifique.

Ce couplé avec l'aspect économique. Que fait-on des restaurants, cafés, boutiques, sur la place qui ne travailleraient pas ? L'intérêt pour la municipalité de Sienne en prendrait un sacré coup !

Le mieux est d'annuler.

Sans compter les équipes qui renoncent !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 10:21

Et donc le public qui se presse le long du parcours, on en fait quoi ?

Ça ne tient pas la route.

Outre que se trouver sur la Piazza del Campo, en même temps que la fête d'arrivée de la course, est un plaisir touristique exceptionnel. Elle est magnifique.

Ce couplé avec l'aspect économique. Que fait-on des restaurants, cafés, boutiques, sur la place qui ne travailleraient pas ? L'intérêt pour la municipalité de Sienne en prendrait un sacré coup !

Le mieux est d'annuler.

Sans compter les équipes qui renoncent !

Du simple point de vue sportif, une annulation ou un report me semblerait judicieuse

C'est au tour d'Astana de se mettre au repos jusqu'au 20 mars

Certains évoquent aussi le problème d'une hospitalisation dans de bonnes conditions en cas de chute sérieuse de coureurs, le personnel et les structures médicales italiennes étant déjà en surcharge

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 10:27

Du simple point de vue sportif, une annulation ou un report me semblerait judicieuse

C'est au tour d'Astana de se mettre au repos jusqu'au 20 mars

Certains évoquent aussi le problème d'une hospitalisation dans de bonnes conditions en cas de chute sérieuse de coureurs, le personnel et les structures médicales italiennes étant déjà en surcharge

 

 
What do you want to do ?
New mailCopy
INEOS renonce jusqu'au 23 mars en raison du décès de nicolas portal et du coranavirus

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 10:32

 

 
What do you want to do ?
New mailCopy
INEOS renonce jusqu'au 23 mars en raison du décès de nicolas portal et du coranavirus

Oui, j'en avais parlé sur le post de Nicolas Portal (edit : ah non, je voulais le faire, mais j'ai oublié)

Sinon, c'est quoi ça ?

"What do you want to do ?
New mailCopy"

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 10:35

Du simple point de vue sportif, une annulation ou un report me semblerait judicieuse

C'est au tour d'Astana de se mettre au repos jusqu'au 20 mars

Certains évoquent aussi le problème d'une hospitalisation dans de bonnes conditions en cas de chute sérieuse de coureurs, le personnel et les structures médicales italiennes étant déjà en surcharge

Du simple point de vue sportif, une annulation ou un report me semblerait judicieuse

Effectivement. D'un point de vue sanitaire aussi vu qu'on déconseille fortement les voyages vers le Nord de l'Italie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 10:57

 

 
What do you want to do ?
New mailCopy
INEOS renonce jusqu'au 23 mars en raison du décès de nicolas portal et du coranavirus

Décision logique.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 12:57

Oui, j'en avais parlé sur le post de Nicolas Portal (edit : ah non, je voulais le faire, mais j'ai oublié)

Sinon, c'est quoi ça ?

"What do you want to do ?
New mailCopy"

Aucune idée  je ne sais  pas

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 13:38

Annulation officielle des Strade Bianche

https://www.cyclingnews.com/news/rcs-sport-cancels-strade-bianche-in-light-of-coronavirus-measures/

Pas encore de décision en ce qui concerne Tirreno et Milan - San Remo

L'organisateur RCS aimerait reporter les courses annulées en juin ou septembre

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 13:42

Annulation officielle des Strade Bianche

https://www.cyclingnews.com/news/rcs-sport-cancels-strade-bianche-in-light-of-coronavirus-measures/

Pas encore de décision en ce qui concerne Tirreno et Milan - San Remo

L'organisateur RCS aimerait reporter les courses annulées en juin ou septembre

Tu vas être en chômage partiel pour ton plein temps de directeur des pronos.

Par contre, je te promets le burn out pour la fin d'année !smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 13:47

Le plus judicieux serait que le peloton pro organise les prochains mois de courses sur un compte ZWIFT fermé par exemple.

Ils continueraient à rouler sans risque de chutes.smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 13:52

Tu vas être en chômage partiel pour ton plein temps de directeur des pronos.

Par contre, je te promets le burn out pour la fin d'année !smiley lol

Si je suis encore vivant

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 14:10

Si je suis encore vivant

Aucun souci.

Même risque minime que pour la grippe. (même si ce risque minime justifie toujours la vaccination quand elle existe !)

Ca craint surtout pour nos aînés, notamment en EHPAD. Là encore, comme pour la grippe, ça fait des dégâts, ça va en faire; on craint en fait principalement la désorganisation de notre système de soins dans sa globalité, si on ne parvient pas à étaler l'épidémie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 14:25

Aucun souci.

Même risque minime que pour la grippe. (même si ce risque minime justifie toujours la vaccination quand elle existe !)

Ca craint surtout pour nos aînés, notamment en EHPAD. Là encore, comme pour la grippe, ça fait des dégâts, ça va en faire; on craint en fait principalement la désorganisation de notre système de soins dans sa globalité, si on ne parvient pas à étaler l'épidémie.

"Ca craint surtout pour nos aînés"

 

Donc en fait, si on annule des courses et si on enferme des coureurs dans leur chambre, c'est juste pour protéger Valverde smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 14:41

"Ca craint surtout pour nos aînés"

 

Donc en fait, si on annule des courses et si on enferme des coureurs dans leur chambre, c'est juste pour protéger Valverde smiley mr-green

Et Rebellin !smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 17:24

Aucun souci.

Même risque minime que pour la grippe. (même si ce risque minime justifie toujours la vaccination quand elle existe !)

Ca craint surtout pour nos aînés, notamment en EHPAD. Là encore, comme pour la grippe, ça fait des dégâts, ça va en faire; on craint en fait principalement la désorganisation de notre système de soins dans sa globalité, si on ne parvient pas à étaler l'épidémie.

Remi toi le docteur, merci d'eclairer notre lanterne

j'ai lu qu'actuellement il y a 95000 cas dans le monde et 3200 morts, en 2 mois donc, et 377 en France pour 6 morts.

chaque hiver quand la grippe arrive, si je ne m'abuse, on a tout de suite plusieurs milliers de personnes touchées, plusieurs dizaines de milliers meme, en 2 ou 3 semaines. et pourtant on n'en parle pas ......

alors où est la difference ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 17:42

UAE aussi se met au repos pendant une dizaine de jours au moins

On peut se poser la question maintenant pour Paris-Nice, même si le virus est encore contenu en France, au moins sur le plan sportif, avec les absences d'Astana, Ineos, Mitchelton, CCC, UAE + bon nombre d'équipes dont les médecins souhaitent l'annulation + l'absence des coureurs bloqués à Abu Dhabi

Au rythme où ça va, il va y avoir un boulevard pour Quintana

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 17:51

Oui, j'en avais parlé sur le post de Nicolas Portal (edit : ah non, je voulais le faire, mais j'ai oublié)

Sinon, c'est quoi ça ?

"What do you want to do ?
New mailCopy"

Sinon, c'est quoi ça ?

"What do you want to do ?
New mailCopy"
---------
C'est un code secret antivirus. smiley coolsmiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 18:06

Remi toi le docteur, merci d'eclairer notre lanterne

j'ai lu qu'actuellement il y a 95000 cas dans le monde et 3200 morts, en 2 mois donc, et 377 en France pour 6 morts.

chaque hiver quand la grippe arrive, si je ne m'abuse, on a tout de suite plusieurs milliers de personnes touchées, plusieurs dizaines de milliers meme, en 2 ou 3 semaines. et pourtant on n'en parle pas ......

alors où est la difference ?

Là, il s'agit d'un virus émergeant : la population mondiale n'a donc aucun anticorps pour se défendre.

Je te ferais le rapprochement avec les conquistadors au XVIe siècle : ils sont arrivés avec leurs virus européens banals, mais ont décimé certaines tribues amérindiennes.

Par ailleurs, il y a encore quelques incertitudes sur la connaissance de ce virus, mais de moins en moins. Pour faire simple, sa dangerosité est proche de celle de la grippe, et sa contagiosité supérieure.

Nous craignons, en l'absence de mesures drastiques de confinement : 

- Un grand nombre de praticiens malades (ça n'est pas très grave pour eux, comme pour une grippe) qui ne pourront plus voir de malades.

- Une épidémie avec beaucoup plus de malades, donc beaucoup plus de malades lourds du faits de complications inévitables à gérer en valeur absolue et aussi beaucoup plus de morts en valeur absolue.

Sans mesures drastiques de confinement (surtout fermetures d'écoles car les enfants sont de gros contingents de vecteurs peu symptomatiques dont on ne se soucie pas suffisamment), nous craignons une désorganisation totale du système de soins du fait d'un pic épidémique non étalé et donc ingérable. Toutes les pathologies habituelles et graves seraient prises en charge de manière très dégradée par le circuit de soins de la ville et de l'hôpital.

Les politiques sont donc face à un important dilemne et on leur fera des reproches dans les 2 cas : 

- On prend des mesures fortes pour étaler le pic : l'épidémie dure plus longtemps pour permettre au système de soins de faire face dans de relativement bonnes conditions. Mais cette option entraîne  des conséquences économiques et donc financières bien plus lourdes par ralentissement prolongé de la production et des échanges.

- On est moins draconiens dans le confinement : l'épidémie est plus courte et l'économie moins impactée, mais l'intensité du pic désorganise le système de soins exposant la population à de gros dysfonctionnements difficilement acceptables humainement.

 

.....

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 18:15

Là, il s'agit d'un virus émergeant : la population mondiale n'a donc aucun anticorps pour se défendre.

Je te ferais le rapprochement avec les conquistadors au XVIe siècle : ils sont arrivés avec leurs virus européens banals, mais ont décimé certaines tribues amérindiennes.

Par ailleurs, il y a encore quelques incertitudes sur la connaissance de ce virus, mais de moins en moins. Pour faire simple, sa dangerosité est proche de celle de la grippe, et sa contagiosité supérieure.

Nous craignons, en l'absence de mesures drastiques de confinement : 

- Un grand nombre de praticiens malades (ça n'est pas très grave pour eux, comme pour une grippe) qui ne pourront plus voir de malades.

- Une épidémie avec beaucoup plus de malades, donc beaucoup plus de malades lourds du faits de complications inévitables à gérer en valeur absolue et aussi beaucoup plus de morts en valeur absolue.

Sans mesures drastiques de confinement (surtout fermetures d'écoles car les enfants sont de gros contingents de vecteurs peu symptomatiques dont on ne se soucie pas suffisamment), nous craignons une désorganisation totale du système de soins du fait d'un pic épidémique non étalé et donc ingérable. Toutes les pathologies habituelles et graves seraient prises en charge de manière très dégradée par le circuit de soins de la ville et de l'hôpital.

Les politiques sont donc face à un important dilemne et on leur fera des reproches dans les 2 cas : 

- On prend des mesures fortes pour étaler le pic : l'épidémie dure plus longtemps pour permettre au système de soins de faire face dans de relativement bonnes conditions. Mais cette option entraîne  des conséquences économiques et donc financières bien plus lourdes par ralentissement prolongé de la production et des échanges.

- On est moins draconiens dans le confinement : l'épidémie est plus courte et l'économie moins impactée, mais l'intensité du pic désorganise le système de soins exposant la population à de gros dysfonctionnements difficilement acceptables humainement.

 

.....

 

 

 

 

"On est moins draconiens dans le confinement : l'épidémie est plus courte et l'économie moins impactée, mais l'intensité du pic désorganise le système de soins exposant la population à de gros dysfonctionnements difficilements acceptables humainement"

 

Quand tu dis ça, ça revient à dire qu'on entérinerait le fait que tout le monde ou presque soit touché par le virus, à peu près en même temps, et que du coup n'ayant plus de réceptacles pour se transmettre, il disparaitrait très vite, c'est ça ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 18:29

"On est moins draconiens dans le confinement : l'épidémie est plus courte et l'économie moins impactée, mais l'intensité du pic désorganise le système de soins exposant la population à de gros dysfonctionnements difficilements acceptables humainement"

 

Quand tu dis ça, ça revient à dire qu'on entérinerait le fait que tout le monde ou presque soit touché par le virus, à peu près en même temps, et que du coup n'ayant plus de réceptacles pour se transmettre, il disparaitrait très vite, c'est ça ?

 Pas exactement.

Nous allons sans doute tous le contracter dans les 1 ou 2 prochaines années à venir. Sa dangerosité n'est pas à redouter mais le nombre de malades à gérer d'un coup est difficilement envisageable. En effet, ces pathologies généralement bénignes entrainent chez les personnes fragiles (immunodéprimés, âgés, cardiovasculaires, pathologies respiratoires), chaque année, des complications infectieuses secondaires, parfois sévères.

On redoute un encombrement massif et subit des réanimations de ce fait, empêchant de gérer convenablement le tout-venant habituel dont il faut bien continuer à s'occuper.

Ensuite, ce virus deviendra saisonnier, comme les 4 autres coronavirus, qui existent banalement depuis très longtemps, à l'origine des rhumes à l'automne ou au printemps. Mais, comme nous ne serons plus naïfs d'immunité vis à vis de ce 5°, sa prise en charge redeviendra classique. Par contre, il ne disparaîtra plus.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 20:16

 Pas exactement.

Nous allons sans doute tous le contracter dans les 1 ou 2 prochaines années à venir. Sa dangerosité n'est pas à redouter mais le nombre de malades à gérer d'un coup est difficilement envisageable. En effet, ces pathologies généralement bénignes entrainent chez les personnes fragiles (immunodéprimés, âgés, cardiovasculaires, pathologies respiratoires), chaque année, des complications infectieuses secondaires, parfois sévères.

On redoute un encombrement massif et subit des réanimations de ce fait, empêchant de gérer convenablement le tout-venant habituel dont il faut bien continuer à s'occuper.

Ensuite, ce virus deviendra saisonnier, comme les 4 autres coronavirus, qui existent banalement depuis très longtemps, à l'origine des rhumes à l'automne ou au printemps. Mais, comme nous ne serons plus naïfs d'immunité vis à vis de ce 5°, sa prise en charge redeviendra classique. Par contre, il ne disparaîtra plus.

Merci pour ces explications pertinentes particulièrement limpides.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 20:42

 Pas exactement.

Nous allons sans doute tous le contracter dans les 1 ou 2 prochaines années à venir. Sa dangerosité n'est pas à redouter mais le nombre de malades à gérer d'un coup est difficilement envisageable. En effet, ces pathologies généralement bénignes entrainent chez les personnes fragiles (immunodéprimés, âgés, cardiovasculaires, pathologies respiratoires), chaque année, des complications infectieuses secondaires, parfois sévères.

On redoute un encombrement massif et subit des réanimations de ce fait, empêchant de gérer convenablement le tout-venant habituel dont il faut bien continuer à s'occuper.

Ensuite, ce virus deviendra saisonnier, comme les 4 autres coronavirus, qui existent banalement depuis très longtemps, à l'origine des rhumes à l'automne ou au printemps. Mais, comme nous ne serons plus naïfs d'immunité vis à vis de ce 5°, sa prise en charge redeviendra classique. Par contre, il ne disparaîtra plus.

Ton intervention claire et concise est très instructive,merci.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/03/2020 20:47

virus ou pas faudra continuer a vivre alors certes faut faire attention mais non a la psychose perso je suis pour que la vie societale sportive conviviale suive son cours en modérant tant que faire ce peut l'effet de masse ...un peloton c'est 200 coureurs rien par rapport au foot qui rassemble de 2O a 30Milles spectateurs dans un stade 

ceci dit je continue de serrer la main a mes voisins bise a leurs dames et mes petits enfants viendront quand ils le voudront s'éclater chez mamie et papy 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Général Haut de page

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES