FLASHS

Nouveautés

A l'intérieur de l'usine FSA

Publié le 15/11/2014 15:00

Comment FSA produit ses différents périphériques ? Nous avons pu nous glisser à l'intérieur de l'usine de la marque à Taïwan et vous proposons une petite visite.

Solidement implantée dans le monde du cyclisme, FSA possède un savoir-faire unique dans la construction de périphériques qui lui vaut une excellente réputation. Comme beaucoup d'autres, c'est à Taïwan que les usines de la marque sont implantées. Full Speed Ahead (littéralement à toute vitesse), ça vaut sur le vélo, mais pas pour la production qui est quant à elle extrêmement soignée requérant un travail minutieux.

Au départ, il n'y a pourtant que quelques tonnes de matière première qui se transformeront quelques heures plus tard en une potence, un pédalier ou une tige de selle de grande qualité.

FSAFSA | ©

Chaque section de l'usine possède ce genre de panneau. Le premier chiffre correspond à l'objectif chiffré. Le deuxième, à l'état d'avancement vers cet objectif. Le dernier est un ratio entre les deux premiers chiffres et vise à constater la progression de la production.

FSAFSA | ©

Les conditions de travail dans l'usine située dans les faubourgs de Taichung sur la côte ouest de cette île située au sud de la Chine sont excellentes. Ici, le processus de gravure émet de la poussière de carbone, hautement toxique. Les substances néfastes sont ainsi évacuées par le biais de ces gros tuyaux. L'usine est entièrement climatisée. Les machines possèdent également un système de sécurité et s'interrompent dès qu'un problème est constaté. Au total, plus de 550 salariés travaillent dans ce lieu de production avec un salaire moyen d'environ 800 euros.

FSAFSA | ©

Différentes étapes sont nécessaires avant d'assembler le produit. Fraisage, polissage, peinture sont autant d'étapes avant que le produit ne soit assemblé.

FSAFSA | ©

FSAFSA | ©

FSAFSA | ©

FSAFSA | ©

Chaque produit subit d'abord une batterie de tests. Sur la première photo, une machine estimée à 10 000 euros passe chaque potence en carbone aux rayons X pour déceler d'éventuels défauts de fabrication. Constatez la rareté des produits non conformes ! Les autres machines visent quant à elles à tester les limites de chaque modèle pour offrir aux cyclistes du monde entier des produits résistants de grande qualité.

FSAFSA | ©

 

Les freins FSA à l'épreuve de la pluieLes freins FSA à l'épreuve de la pluie | © Vélo 101

FSAFSA | ©

Les pédaliers sont enfin assemblés après un long processus.

FSAFSA | ©

FSAFSA | ©

C'est également à Taïwan que FSA développe les futurs produits qui seront à retrouver sur le marché dans les prochains mois.

FSAFSA | ©

La marque de roues Vision possède une usine propre pour fabriquer les roues carbone. Celle-ci est d'ailleurs sur le point de s'agrandir. La demande est actuellement trop forte pour que la marque puisse y répondre ! Et pour cause, pour offrir un produit de qualité, le processus de fabrication est long et entièrement manuel. Seules six roues sont produites quotidiennement ! Après cela, vous ne vous demanderez plus pourquoi les roues carbones sont aussi chères, mais pourquoi elles ne le sont pas un peu plus encore !

Les roues carbone de Vision sont entièrement montées à la mainLes roues carbone de Vision sont entièrement montées à la main | © Vélo 101

Les jantes sont prêtes à être expédiées pour l'Europe où les roues finiront d'être montéesLes jantes sont prêtes à être expédiées pour l'Europe où les roues finiront d'être montées | © Vélo 101

Les produits sont prêts à être expédiés pour se retrouver chez les vélocistes du monde entier.

FSAFSA | ©

INSCRIPTION EN LIGNE