FLASHS

Nouveautés

Le Lapierre Aircode entre à la FDJ

Publié le 25/01/2014 03:38

Compléter la gamme avec un modèle route aérodynamique, telle est la vocation du nouveau Lapierre Aircode, qui équipera l'équipe FDJ.fr à compter de lundi.

Mardi matin, à l'occasion de la présentation de l'équipe FDJ.fr, le nouveau Lapierre Aircode a fait sensation. Le moment n'était pas choisi par hasard. Les coureurs et le staff de l'équipe WorldTour ont fortement contribué au développement de cette nouveauté. L'équipe FDJ.fr, par l'intermédiaire de Julien Pinot et Frédéric Grappe, développe des produits d'avenir avec ses partenaires. Une sorte de cellule de recherche et développement au sein du groupe sportif, qui a réalisé avec les coureurs le travail de conception.

Les ingénieurs de Lapierre travaillaient sur le projet depuis près de treize mois. Un projet qui n'est pas parti de zéro mais plutôt des données enregistrées lors de la conception de l'Aero Storm, le modèle contre-la-montre de la marque française. Les données ont été adaptées à un modèle route classique et complétées par des tests en soufflerie à Nevers Magny-Cours. La mise en place d'un vélo typé aéro a pour but de compléter la gamme déjà existante et proposer un vélo qui reprend les grandes lignes du Xelius EFI et de l'Aero Storm. Un vélo qui combine donc aéro, rigidité, légèreté et confort.

Marc Madiot brandit fièrement le Lapierre Aircode utilisé par l'équipe FDJ.fr en 2014Marc Madiot brandit fièrement le Lapierre Aircode utilisé par l'équipe FDJ.fr en 2014 | © Vélo 101

Pour ce qui est de la géométrie, le cadre Aircode adopte la technologie PowerBox qui permet une meilleure transmission de puissance sans compromettre le confort. Ce travail passe par l'utilisation de la fibre de carbone dans sa continuité sur les parties exposées à la puissance du coureur. Certaines zones clés sont rigides et d'autres confortables, voilà comment arriver à un vélo au meilleur compromis.

La géométrie est très travaillée dans son ensemble, avec des efforts en aérodynamisme sur la douille de direction ainsi que sur la potence, semi-intégrée. La tige de selle est classique mais le serrage est intégré pour un gain aérodynamique important. Le tube vertical opte pour une forme en aile d'avion, il est tronqué sur l'arrière pour le passage de la roue. Ce travail procure un très bon rendement, même avec un fort vent latéral.

Le système de freinage est 100 % Shimano. Le cahier des charges de Lapierre a tenu compte du partenariat entre l'équipe FDJ.fr et l'entreprise japonaise, ce qui a imposé à Lapierre de mettre des freins de la marque. A l'avant, un étrier semi-intégré direct mount. Pas besoin d'intégrer cet étrier dans la fourche, l'aéro est bien suffisant selon les études.

A l'arrière, deux versions existent, une classique avec l'étrier en haut des haubans, une seconde avec l'étrier sous le boîtier de pédalier. Pour le grand public, l'étrier arrière sera donc positionné sous le boîtier de pédalier, pour un maximum d'aérodynamisme. La version classique est uniquement destinée aux vélos des coureurs pros, pour une question de facilité : le soir, lors du lavage-réglage, les mécanos posent les vélos sur le boîtier de pédalier. La présence de l'étrier à cet emplacement serait trop contraignante tout au long de la saison...

Les coureurs de l'équipe FDJ.fr ont permis aux ingénieurs de trouver les bons réglages sur la rigidité du cadre, il est maintenant validé par le label UCI. Les coureurs pourront l'utiliser en course à partir de lundi, date de publication de l'homologation.

Le Lapierre Aircode sera commercialisé dans les points de vente à partir de juillet 2014. D'ici là vous pourrez admirer ce vélo aux mains des coureurs pros.

Lapierre AircodeLapierre Aircode | © Nicolas Götz

ALLER PLUS LOIN
INSCRIPTION EN LIGNE