FLASHS

Pros

Contador pulvérise le chrono

Publié le 17/04/2010 23:15

Tour de Castille et Leon # 4. Le Madrilène Alberto Contador atomise ses adversaires dans le contre-la-montre individuel et s'empare de la tête du classement général.

Alberto ContadorAlberto Contador | © SirottiLe prochain Tour de France, qui mettra l'accent sur le centenaire de la traversée des Pyrénées via une multitude d'étapes destinées aux grimpeurs, ne se gagnera probablement pas contre la montre. Seul un long chrono sera proposé en conclusion des trois semaines de course, ce qui ne doit tout de même pas être négligé. Double vainqueur du Tour, Alberto Contador (Astana) n'a pas l'intention de faire l'impasse sur un exercice dans lequel il se comporte de mieux en mieux. On dit du Madrilène qu'il est le meilleur rouleur des grimpeurs mais il semble qu'il soit devenu bien plus que cela. Désormais, l'Espagnol est un rouleur à part entière, comme il doit s'attacher à le prouver aujourd'hui dans la quatrième étape du Tour de Castille et Leon, un contre-la-montre de 15,1 kilomètres couru autour de la cité castillane de Ponferrada.

Cette étape chronométrée revêt bien des enjeux. Outre un exercice individuel dans lequel on n'a plus vu Alberto Contador s'imposer depuis sa victoire au bord du lac d'Annecy sur le dernier Tour de France, il doit sceller le classement général de ce Tour de Castille et Leon. Contador, justement, s'est déjà adjugé à deux reprises cette course très cotée. Il a l'occasion d'aller chercher une troisième couronne grâce à ce contre-la-montre individuel, qu'il aborde avec un débours de 13 secondes au classement général sur le grimpeur basque Igor Anton (Euskaltel-Euskadi). C'est une mince avance pour le leader du classement général, mais on ne s'attend toutefois pas à voir Alberto Contador lui reprendre énormément de temps sur un chrono relativement court et qui plus est suffisamment vallonné pour permettre à Anton d'y réaliser un temps.

Or Alberto Contador ne va pas seulement prouver au monde qu'il est le plus fort, il va pulvériser les chronomètres pour atomiser ses adversaires. En l'espace de 15,1 kilomètres, le champion d'Espagne de la discipline repousse le Slovène Janez Brajkovic (RadioShack), deuxième, de 33 secondes ! Dernier coureur à s'élancer, Igor Anton réalise un superbe contre-la-montre, troisième à l'arrivée, mais il termine très loin d'Alberto Contador puisque déjà à 54 secondes sur la ligne blanche. Brajkovic et Anton seront les seuls à céder moins d'une minute à l'incroyable Contador sur ce contre-la-montre individuel. Grâce à ce coup d'éclat impressionnant, le Madrilène s'empare de la première place du classement général et devrait s'adjuger demain son troisième Tour de Castille et Leon. Une référence.

Demain dimanche, la cinquième et dernière étape reliera Samos à Saint-Jacques-de-Compostelle (171,6 km).

Classement 4ème étape :

1. Alberto Contador (ESP, Astana) les 15,1 km en 20'30"
2. Janez Brajkovic (SLO, RadioShack) à 33 sec.
3. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 54 sec.
4. Gustavo Cesar (ESP, Xacobeo-Galicia) à 1'08"
5. David Bernabeu (ESP, Barbot-Siper) à 1'20"
6. Ezequiel Mosquera (ESP, Xacobeo-Galicia) m.t.
7. José Mendes (POR, LA-Rota dos Moveis) à 1'21"
8. Stef Clement (PBS, Rabobank) à 1'23"
9. Ignatas Konovalovas (LIT, Cervélo TestTeam) à 1'33"
10. José Herrada (ESP, Caja Rural) à 1'35"
Classement complet

Classement général :

1. Alberto Contador (ESP, Astana) en 13h05'55"
2. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 41 sec.
3. Ezequiel Mosquera (ESP, Xacobeo-Galicia) à 1'20"
4. Janez Brajkovic (SLO, RadioShack) à 1'30"
5. David Bernabeu (ESP, Barbot-Siper) à 2'30"
6. Javier Moreno (ESP, Andalucia-CajaSur) à 2'51"
7. Tiago Machado (POR, RadioShack) m.t.
8. Stefan Denifl (AUT, Cervélo TestTeam) à 2'58"
9. Denis Menchov (RUS, Rabobank) à 3'06"
10. José-Luis Rubiera (ESP, RadioShack) à 3'17"