FLASHS

Pros

Greipel, évidemment

Publié le 19/08/2010 20:00

Eneco Tour # 2 - L'étape s'est conclue par un sprint massif et André Greipel s'est montré encore une fois le plus rapide en devançant Mc Ewen et Boasson-Hagen.

André Greipel met tout le monde d'accordAndré Greipel met tout le monde d'accord | © Tour de Pologne

Et une nouvelle victoire pour André Greipel et la HTC-Columbia ! La 58ème de sa carrière pour l'Allemand ! Et comme toujours, c'est à l'issue d'un sprint massif que Greipel a levé les bras. A l'instar de son équipier Mark Cavendish, Greipel ressort rarement vaincu des emballages de fin de course. L'année prochaine, il évoluera dans la formation Omega Pharma-Lotto, et quand on sait que même au sein de la même équipe les relations entre le sprinteur de l'île de Man et l'Allemand sont plutôt tendues, les sprints risquent d'êtres mouvementés en 2011 !

Aujourd'hui, ce sont Robbie Mc Ewen (Team Katusha) et Edvald Boasson-Hagen (Team Sky) qui ont fait les frais de la pointe de vitesse de Greipel. Pourtant le Norvégien était bien parti pour remporter cette deuxième étape de l'Eneco Tour. Lancé parfaitement par le train noir du Team Sky, Boasson-Hagen a montré qu'il manquait un peu de vélocité par rapport à la crème du sprint mondial. Robbie Mc Ewen lui aussi n'a rien pu faire. Un temps dans la roue de Boasson-Hagen, le vainqueur de la première étape a ensuite essayé de prendre l'aspiration de Greipel mais sans réussite.

Auparavant, cette étape entre Saint Willebrord et Ardooie (210 km) a été marquée par la longue échappée de trois hommes : Miguel Minguez (Euskaltel-Euskadi), Johan Coenen (Topsport Vlaanderen) et Vitaliy Buts (Lampre-Farnese Vini). Une échappée condamnée à mourir en raison du profil de l'étape tout plat, du trop faible nombre de fuyards et du parcours qui longe la mer du Nord donc exposé au vent. A 50 kilomètres de l'arrivée ils ne comptaient déjà plus que 4'30" de l'arrivée. Les équipiers de Greipel et de Boasson-Hagen réalisant la grande majorité du travail en tête de peloton. Le trio est repris à sept kilomètres de l'arrivée, les sprinteurs rentrent alors en action. Et si hier Greipel a un peu déçu dans l'arrivée en bosse, il s'est parfaitement repris aujourd'hui. Au classement général, Tuft reste le number one, mais Boassen-Hagen et Greipel se rapprochent dangereusement de lui grâce aux bonifications.
Demain, la troisième étape est une boucle autour de Ronse de 192 bornes.

Classement deuxième étape :

1. André Greipel (ALL, Team HTC-Columbia) les 210 km en 4h46'50"
2. Robbie McEwen (AUS, Team Katusha) m.t.
3. Edvald Boasson Hagen (NOR, Team Sky) m.t.
4. Lucas Sebastian Haedo (ARG, Saxo Bank) m.t.
5. Yauheni Hutarovich (BLR, FDJ) m.t.
6. Enrique Mata Cabello (ESP, Footon-Servetto) m.t.
7. Wouter Weylandt (BEL, Quick Step) m.t.
8. Francesco Chicchi (ITA, Liquigas-Doimo) m.t.
9. Allan Davis (AUS, Astana) m.t.
10. Kenny De Haes (BEL, Omega Pharma-Lotto) m.t.
Classement complet

Classement général :


1. Svein Tuft (CAN, Garmin-Transitions) en 9h09'42"
2. Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Sky) à 3 sec.
3. André Greipel (ALL, HTC-Columbia) à 4 sec.
4. Jos Van Emden (PBS, Rabobank) à 5 sec.
5. Lars Boom (PBS, Rabobank) à 6 sec.
6. Maarten Tjallingii (PBS, Omega Pharma-Lotto) m.t.
7. Tony Martin (ALL, HTC-Columbia) à 7 sec.
8. Richie Porte (AUS, Saxo Bank) à 9 sec.
9. Christian Knees (ALL, Milram) à 11 sec.
10. Patrick Gretsch (ALL, HTC-Columbia) à 12 sec.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE