FLASHS

Pros

Hip hip hip Uran

Publié le 27/09/2012 17:31

Tour du Piémont. Le vice-champion olympique Rigoberto Uran se présente le premier à l'arrivée de la 98ème édition du Tour du Piémont. Il devance Paolini et Verdugo.

Dernières prises de marques avant le LombardieDernières prises de marques avant le Lombardie | © SirottiA l'approche de ce que beaucoup pointent comme le dernier grand rendez-vous de la saison 2012, on veut parler du Lombardie ce samedi, il reste aujourd'hui un ultime test à effectuer. Le rendez-vous est pris dans le Piémont, entre Fossano et Biella, où 188 kilomètres sélectifs doivent permettre à ceux qui sont en rodage pour la classique des feuilles mortes de prendre leurs dernières marques. Avant l'explication attendue dans les derniers kilomètres, à l'image de ce qu'on a vu hier sur Milan-Turin, trois hommes vont tenter crânement leur chance. Avec sept minutes d'avance au mieux, Oleg Berdos (Utensilnord Named), Matthew Lloyd (Lampre-ISD) et Carlos Quintero (Colombia-Coldeportes) n'iront guère plus loin qu'à la lisière de ce que l'on définit comme le grand final. Ils sont rejoints sur le circuit local à 20 kilomètres de l'arrivée.

Le peloton commence alors à se désintégrer à l'attaque du tour final de circuit local. Nombre de coureurs tentent alors leur chance sur les pentes du Favaro, une ascension de 6 kilomètres à 5,6 %, à la faveur de laquelle finissent par se dégager six coureurs : Sergio-Luis Henao et Rigoberto Uran (Team Sky), Carlos Betancur (Acqua & Sapone), Luca Paolini (Team Katusha), Mauro Santambrogio (BMC Racing Team) et Gorka Verdugo (Euskaltel-Euskadi). Un premier écrémage est intervenu, mais il est encore trop mince aux yeux de Rigoberto Uran et Gorka Verdugo, qui repartent de plus belle lorsque la déclivité de la pente le leur permet. Les deux grimpeurs prennent quelques mètres d'avance sur leurs quelques poursuivants. Ce n'est cependant pas encore assez. Alors le vice-champion olympique qu'est Rigoberto Uran en remet une couche. Cette fois il s'isole, plus personne ne l'empêchera d'aller chercher le Tour du Piémont.

Rigoberto Uran vainqueur dans le PiémontRigoberto Uran vainqueur dans le Piémont | © SirottiA l'arrivée, quarante-huit heures avant le Lombardie, Rigoberto Uran précède Luca Paolini et Gorka Verdugo d'une demi-douzaine de secondes. Il se rassure surtout sur sa condition, lui qui se verrait bien conclure cette fructueuse saison par une victoire de grande ampleur samedi en Lombardie, une classique qu'il avait terminée sur la troisième marche du podium en 2008. 7ème du Giro cette saison, 5ème au préalable du Tour de Catalogne nanti d'une victoire d'étape à Asco, Rigoberto Uran ajoute ici un fort joli succès à son palmarès, gonflé cet été par une médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Londres, où l'on s'était mis dans la tête d'attendre les sprinteurs, quand il avait été le seul à accompagner un démarrage d'Alexandre Vinokourov sur la route qui ramenait les coureurs sur le Mall, où il s'était curieusement raté au moment du sprint.

Classement :

1. Rigoberto Uran (COL, Team Sky) les 188 km en 4h30'21" (41,7 km/h)
2. Luca Paolini (ITA, Team Katusha) à 6 sec.
3. Gorka Verdugo (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 7 sec.
4. Sergio-Luis Henao (COL, Team Sky) à 11 sec.
5. Carlos Betancur (COL, Acqua & Sapone) m.t.
6. Mauro Santambrogio (ITA, BMC Racing Team) m.t.
7. Daniele Bennati (ITA, RadioShack-Nissan) à 27 sec.
8. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
9. Giovanni Visconti (ITA, Movistar Team) m.t.
10. Simone Ponzi (ITA, Astana) m.t. 

Groupama picto-nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES