FLASHS

Pros

L'actu du 11 octobre

Publié le 11/10/2016 10:20

Nicolas Roche : "Un problème avec les AUT", claps de fin pour IAM et Tinkoff, Ewan et Matthews chefs de file de la sélection australienne, Sky continue avec Braislford.

Nicolas Roche bat Haimar Zubeldia au sprint pour remporter la 18ème étapeNicolas Roche bat Haimar Zubeldia au sprint pour remporter la 18ème étape | © SirottiNicolas Roche : "Un problème avec les AUT". Le coureur irlandais du Team Sky est revenu sur les affaires des Autorisations à Usage Thérapeutiques (AUT) qui font polémique depuis début septembre, avec notamment des révélations troublantes sur son ancien coéquipier Bradley Wiggins, qui a eu l'autorisation de prendre des corticoïdes pour soigner des allergies, avant trois événements importants (Tour de France 2011 et 2012, Giro 2013). Nicolas Roche, qui s'apprête à courir chez BMC Racing l'année prochaine, s'est confié à Cycling News ; "Comme je l’ai déjà dit sur mon Twitter il y a quelques semaines, lorsque l’AMA (Agence mondiale antidopage) a été piratée la première fois et avant l’histoire Wiggins : il y a un problème majeur avec les AUT. Il y a un problème avec le système actuel. Vous pouvez faire ce que vous voulez contre Wiggins, mais malheureusement, aussi mauvais soit-il du point de vue éthique, il est dans les règles. C’est une mauvaise chose que ces règles soient comme ça. Voilà où est le principal problème. Une fois que vous respectez ces règles, il n’y aura pas d’abus".

 

Claps de fin pour IAM et Tinkoff. A l'occasion de Paris-Tours, deux équipes ont accroché leurs derniers dossards au sein du peloton professionnel. IAM Cycling et Tinkoff ne participeront pas à la saison 2017, suite aux décisions de leurs patrons respectifs, Michel Thétaz et Oleg Tinkoff. Pour l'équipe suisse, la plupart des coureurs, comme Oliver Naesen, Sondre Holst Enger ou encore Clément Chevrier ont retrouvé une équipe, au terme d'une saison marquée par des victoires d'étapes de l'équipe dans les trois Grands Tours, une première (et dernière). Tinkoff se retire après une année marquée par de nombreuses victoires, et la domination de Peter Sagan, le champion du monde, pendant une majeure partie de l'année. On ne sait pas encore qui remplacera ces deux formations au sein du World Tour.

 

Michael MatthewsMichael Matthews | © SirottiEwan et Matthews chefs de file de la sélection australienne. Un an après sa médaille d'argent, Michael Matthews arrive à Doha avec la ferme intention de monter d'une marche, et devenir, sept ans après Cadel Evans, champion du monde. Le jeune Caleb Ewan sera également présent, et sa pointe de vitesse très prometteuse pourrait faire des ravages dans la dernière ligne droite. Sur le contre-la-montre, les Australiens peuvent également prétendre à de hautes ambitions, avec Rohann Dennis et Luke Durbridge. Le premier cité, ancien recordman de l'heure, espère faire oublier ses Jeux ratés, en glanant un maillot arc-en-ciel qui échappe à la sélection australienne dans cette discipline depuis plus de dix ans, et Michael Rogers.

 

Sky continue avec Braislford. Depuis début septembre, le Team Sky est sous le feu des projecteurs, mais pas pour de bonnes raisons. Suite au piratage des données confidentielles de plusieurs sportifs par une équipe de pirates russes, les AUTs de Bradley Wiggins et Christopher Froome ont été dévoilées. Ce sont les autorisations du premier cité qui posent problème et placent directement le Team Sky dans la tourmente. Le sponsor principal de la formation britannique a pourtant assuré sur les réseaux sociaux via Graham McWilliam, que le sponsoring était toujours d'actualité, et que Sky continuait de faire confiance avec l'équipe de Dave Brailsford. « Restez concentrés sur ce qui est important. Pour le Team Sky, c'est de courir, et gagner, c'est le bon chemin. C'est ce que nous avons fait depuis le début, et ce que nous allons continuer à faire dans le futur », a ainsi écrit McWilliam.

 

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE