FLASHS

Pros

L'actu du 17 mars

Publié le 17/03/2016 10:22

Wellens avec Lotto jusqu'en 2018, BMC en tête du WorldTour, Valverde en reco du Giro, Nibali ira à San Remo, Bazin 1ère à Chambéry, Küng a vaincu sa mononucléose.

Tim WellensTim Wellens | © SirottiTim Wellens. Ultra convoité après s'être adjugé deux fois l'Eneco Tour, remporté l'an passé le Grand Prix de Montréal et pas plus tard que dimanche l'étape finale de Paris-Nice sur la Promenade des Anglais, Tim Wellens (Lotto-Soudal) a déjà clarifié son avenir. Passé pro avec Lotto en 2012, il y poursuivra sa carrière deux saisons de plus puisqu'il s'est engagé jusque fin 2018. "Personne ne peut dire de quelle marge Tim dispose encore mais je suis convaincu qu'il sera une valeur sûre dans les prochaines années dans les épreuves d'un jour, explique le manager de Lotto-Soudal Marc Sergeant. Tim fait partie de ces quelques coureurs belges qui peuvent lutter pour la victoire au plus haut niveau international. Nous avons décidé de revoir son contrat avant qu'il n'effectue un pas supplémentaire dans sa carrière."

UCI WorldTour # 3. Déjà leader du WorldTour à titre individuel par le biais de Richie Porte à la sortie de Paris-Nice, l'équipe BMC Racing Team s'est installée en tête du classement par équipes grâce au succès de Greg Van Avermaet dans Tirreno-Adriatico. "Ces classements sont importants pour nous car ils mesurent nos performances par rapport aux autres équipes et coureurs du WorldTour", rappelle le président de la formation américaine Jim Ochowicz, qui souligne que l'équipe BMC a accroché le podium des trois premières courses du WorldTour, 2ème du Tour Down Under et 3ème de Paris-Nice avec Richie Porte, 1er de Tirreno-Adriatcio avec Greg Van Avermaet. Des résultats prompts à apporter une grande confiance au groupe sportif américain, qui misera sur l'état de grâce de Greg Van Avermaet pour briller sur Milan-San Remo.

Classement UCI WorldTour # 3 :

1. Richie Porte (AUS, BMC Racing Team) 159 pt
2. Sergio-Luis Henao (COL, Team Sky) 115 pt
3. Simon Gerrans (AUS, Orica-GreenEdge) 112 pt
4. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) 106 pt
5. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) 104 pt
6. Peter Sagan (SVQ, Tinkoff) 89 pt
7. Alberto Contador (ESP, Tinkoff) 86 pt
8. Bob Jungels (LUX, Etixx-Quick Step) 70 pt
9. Jay McCarthy (AUS, Tinkoff) 68 pt
10. Ilnur Zakarin (RUS, Team Katusha) 66 pt

Classement UCI WorldTour par équipes # 3 :

1. BMC Racing Team (USA) 272 pt
2. Team Sky (GBR) 253 pt
3. Tinkoff (RUS) 249 pt
4. Orica-GreenEdge (AUS) 176 pt
5. FDJ (FRA) 132 pt
6. Etixx-Quick Step (BEL) 116 pt
7. Movistar Team (ESP) 94 pt
8. Team Katusha (RUS) 73 pt
9. Cannondale (USA) 63 pt
10. Lotto-Soudal (BEL) 50 pt

Andrey Amador et Alejandro Valverde partent en reco du GiroAndrey Amador et Alejandro Valverde partent en reco du Giro | © Movistar TeamMovistar Team. Entre la fin de Tirreno-Adriatico et Milan-San Remo, Andrey Amador et Alejandro Valverde (Movistar Team) ont profité de leur présence en Italie pour reconnaître les étapes-clés du prochain Tour d'Italie. Le Costaricain, 4ème du Giro l'an dernier, et l'Espagnol, qui découvrira la course rose à 36 ans, ont pu reconnaître le parcours de l'étape-reine du 20 mai prochain présentant un dénivelé ahurissant de 5300 mètres en 210 kilomètres. Les deux hommes ont escaladé les six cols au menu de cette étape : le Passo Pordoi (9,4 km à 6,8 %), le Passo Sella (5,5 km à 8 %), le Passo Gardena (5,7 km à 4,4 %), le Passo Campolongo (6,1 km à 5,8 %), le Passio Giau (9,8 km à 9,4 %) et le Passo Valparola (11,4 km à 5,8 %). Aujourd'hui, Amador et Valverde iront découvrir le chrono en côte à l'Alpe di Siusi et la 16ème étape entre Bressanone et Andalo.

GP de la Ville de Chambéry. Le GP de la Ville de Chambéry disputé le week-end dernier marquait l'ouverture de la Coupe de France féminine. Sur ce sprint en côte requérant un effort particulier, Marjolaine Bazin (DN17-Charente-Maritime) a largement dominé ses adversaires du jour. Ayant produit son effort à 200 mètres de la ligne, celle qui fêtera ses trente ans en mai prochain sort de sa roue ses rivales. 100 mètres plus loin, le trou est déjà fait. Elle devance l'ancienne championne de France Cadettes Juliette Labous (VC Morteau-Montbenoît). Pour la DN17-Charente-Maritime, cette première manche aura été couronnée de succès. En plus de la victoire de Marjolaine Bazin qui lui garantit le leadership de la Coupe de France, l'équipe a également placé Daniela Reis sur la 3ème marche du podium.

Classement :

1. Marjolaine Bazin (DN17-Charente-Maritime) les 96 km en 2h33'52" (37,4 km/h)
2. Juliette Labous (VC Morteau-Montbenoît) à 3 sec.
3. Daniela Reis (DN17-Charente-Maritime) m.t.
4. Cécilia Le Bris (Team Breizh Ladies) m.t.
5. Pauline Clouard (Team Leopard-Normandie) m.t.
6. Manon Souyris (Languedoc-Roussillon) m.t.
7. Evita Muzic (Bourgogne-Franche-Comté) m.t.
8. Alphanie Midelet (Languedoc-Roussillon) à 7 sec.
9. Sylvie Riedle (UC Bassin Houiller) m.t.
10. Soline Lamboley (Bourgogne-Franche-Comté) m.t.

Vincenzo Nibali s'explique avec Mauro VegniVincenzo Nibali s'explique avec Mauro Vegni | © Ansa/Peri-ZennaroVincenzo Nibali. Il avait déclaré voici quelques jours qu'il ne reviendrait plus sur Milan-San Remo ("à moins que mes employeurs m'y obligent"), fâché avec une classique sur laquelle il estimait avoir tout tenté et que le parcours radouci sans la Manie n'avantageait plus. Finalement Vincenzo Nibali (Astana) sera bien au départ de la classicissima samedi. Dernier Italien à en avoir conquis le podium, 3ème il y a quatre ans, le Sicilien a fait volte-face, rageur d'avoir manqué une occasion de s'adjuger un troisième Tirreno-Adriatico (6ème). "J'ai des plans en tête, annonce-t-il en prenant le contrepied des propos tenus il y a encore une semaine. Et une carte à jouer ou bien dans la Cipressa ou bien dans le Poggio. S'échapper dans la Cipressa reste le mieux, à condition de ne pas sortir seul : d'autres auront intérêt à privilégier une course de mouvement."

Stefan Küng. Affecté par une mononucléose depuis la fin du mois de décembre, Stefan Küng (BMC Racing Team) se remet doucement des maux qui ont perturbé son hiver. Des examens sanguins menés en début de semaine ont confirmé que le coureur, vainqueur d'une étape du Tour de Romandie pour ses débuts chez les pros l'an dernier, avait passé la phase la plus active de la maladie. Depuis deux semaines, le Suisse se sent mieux et a pu augmenter ses charges de travail en conséquence. Son retour à l'entraînement lui permet d'envisager un retour à la compétition avant la fin du mois. Son nom apparaît dans la liste des coureurs BMC Racing Team retenus pour A Travers la Flandre mercredi prochain, six mois jour pour jour après sa dernière apparition en compétition au Championnat du Monde contre la montre à Richmond.

LOOK CYCLE INTERNATIONAL

MAURIENNE TOURISME 2

ABUS FRANCE 2020

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES