FLASHS

Pros

L'actu du 19 février

Publié le 19/02/2014 12:17

Kristof Goddaert n'est plus, Cancellara tentera le record de l'Heure au Mexique, un quiproquo autour de Garate, le parcours du Trophée Laigueglia revu.

Kristof GoddaertKristof Goddaert | © Laurent BarréKristof Goddaert. C'est une nouvelle brutale qui a secoué le peloton hier soir. La Belgique perd l'un de ses coureurs en la personne de Kristof Goddaert. Celui qui portait les couleurs d'IAM Cycling a trouvé la mort hier près d'Anvers. Alors qu'il s'entraînait, le Belge a chuté avant de se faire écraser par un bus sur la chaussée. Vice-champion de Belgique derrière Tom Boonen en 2012, il était passé professionnel en 2008 avant de porter les couleurs d'Ag2r La Mondiale entre 2010 et 2012. "Nous pensons tout d'abord à sa famille et à ses proches à qui nous présentons nos sincères condoléances en les assurant de notre soutien dans cette terrible épreuve, assure le patron d'IAM Cycling, Michel Thétaz. Chez IAM Cycling, nous avons perdu Kristof Goddaert, un coureur professionnel exemplaire et un homme de qualité. Il était arrivé chez nous en décembre 2012 avec une grande envie de relever avec nous un nouveau challenge. Sa bonne humeur quotidienne, son enthousiasme et sa volonté de s'engager pleinement dans ce qu'il entreprenait étaient autant de qualités très appréciées. Revenu du Tour du Qatar pour peaufiner chez lui sa forme en vue des classiques printanières, son tragique destin l'empêchera de réaliser ses rêves. Pour honorer la mémoire de Kristof Goddaert, ami et coéquipier, IAM Cycling continuera de courir avec l'envie décuplée d'offrir une victoire à celui qui, malgré lui, a rejoint la vie éternelle."

Tour d'Oman. La grande famille du cyclisme pleure donc un nouveau membre. Hasard du destin, Kristof Goddaert était le compagnon de chambre de Frédériek Nolf lorsque ce dernier avait trouvé la mort en 2009 des suites d'une crise cardiaque au Tour du Qatar. Le peloton actuellement présent dans le Golfe n'a pas manqué de rendre hommage au Belge. Les professionnels ont observé une minute du silence en hommage au coureur décédé tragiquement hier. Les coureurs engagés au sultanat sont d'autant plus sous le choc, qu'ils ont pour la plupart côtoyé Kristof Goddaert la semaine dernière. Il avait en effet participé au Tour du Qatar pour préparer au mieux les classiques flandriennes où il devait épauler ses leaders Sylvain Chavanel et Heinrich Haussler dans la formation IAM Cycling.

Fabian CancellaraFabian Cancellara | © Vélo 101Fabian Cancellara. Il ne fait désormais plus aucun doute que Fabian Cancellara (Trek Factory Racing) tentera de battre le record du monde de l'Heure cette saison. Le Suisse doit désormais gérer les détails pratiques : la date et le lieu de la tentative. Selon la Gazzetta dello Sport, l'Helvète tentera de battre la marque d'Ondrej Sosenka qui avait bouclé 49,7 km en 60 minutes, à Aguascalientes le 3 août prochain. L'information n'a pas encore été confirmée, mais tiendrait la route. Rappelons que c'est sur ce vélodrome, perché à près de 2000 mètres d'altitude que François Pervis avait battu les records du monde du kilomètre et du 200 mètres en décembre dernier. En établissant la date au 3 août, Cancellara pourrait également profiter du Tour de France pour arriver en condition optimale au Mexique pour battre la marque fixée à Moscou en 2005.

Juan-Manuel Garate. C'est une histoire pour le moins rocambolesque dans laquelle Juan-Manuel Garate est impliqué. L'Espagnol avait reçu une proposition de prolongation de son contrat par Belkin. Tout semblait se dérouler pour le mieux. La formation batave avait même officialisé la nouvelle au mois de septembre. Mais il s'avère que le coureur n'a finalement pas signé son contrat. L'encadrement néerlandais reste pantois devant l'attitude de son coureur et affirme qu'il ne connaît pas les motivations de Garate. Interrogé sur la question, l'Ibère a rétorqué que ce quiproquo n'avait rien à voir avec l'argent ou le dopage, mais est resté flou sur les raisons qui l'ont poussé à refuser cette proposition.

Milan-San Remo dans toute sa beautéMilan-San Remo dans toute sa beauté | © SirottiTrophée Laigueglia. Ces derniers jours, on a beaucoup parlé de l'éviction de la Pompeiana sur le parcours de Milan-San Remo, mais une autre classique, beaucoup plus proche dans le calendrier a également été contrainte de revoir son tracé initial. En raison de glissements de terrain sur le Capo Mele, le Trophée Laigueglia qui aura lieu vendredi doit revoir ses plans. "Malheureusement, les mauvaises conditions météo ces derniers jours nous obligent à trouver une alternative à l'itinéraire initial, explique le maire de Laigueglia, Franco Maglione. Les dernières réunions tenues hier matin ont montré l'impossibilité de mener à bien le parcours prévu. Pour cette raison, nous avons décidé d'opter pour l'alternative à laquelle nous avions déjà pensé. Le nouveau parcours, plus spectaculaire, n'a rien à envier à celui d'origine !"

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES