FLASHS

Pros

L'actu du 20 octobre

Publié le 20/10/2011 14:30

L'avis de Cadel Evans, Mauduit confiant pour Contador, Feillu motivé pour le Tour 2012, Vinther chez Saxo Bank, Zabel rejoint Katusha, trois prolongations chez Sky.

Cadel Evans devant le tracé du Tour 2012Cadel Evans devant le tracé du Tour 2012 | © Mathilde L'AzouCadel Evans. "Il faudra être à l'avant." Le vainqueur du Tour a exprimé son point de vue au sujet du parcours de la Grande Boucle 2012. "Les dix premiers jours seront je pense vraiment très intenses. Il faudra être concentré car il y a beaucoup d'étapes pièges comme à Boulogne-sur-Mer. Il y a également beaucoup de montées courtes. Le début du Tour sera nerveux, ce qui rendra le peloton fatigué avant même les premières montagnes je pense. Là, on verra qui est en forme. Après les Alpes, nous reviendrons à un Tour plus traditionnel." Le parcours semble plaire à l'Australien, avec notamment les 96 kilomètres de chrono qui ne devraient pas le désavantager... "Normalement c'est un avantage pour moi, comme ça l'a été cette année. Le fait qu'il y ait beaucoup de chrono peut favoriser quelques autres coureurs comme Leipheimer et Wiggins également."

Philippe Mauduit. Le directeur sportif de Saxo Bank-SunGard est satisfait du parcours du Tour de France proposé par ASO. "C'est un joli parcours pour notre équipe. Alberto Contador peut gagner le Tour de France, je l'espère bien même. Toute l'équipe va être composée autour de lui pour l'aider." Selon lui, ce parcours, "qui peut faire peur aux grimpeurs non rouleurs et aux rouleurs non grimpeurs, est intéressant pour Alberto Contador." Le parcours convient donc au triple vainqueur du Tour, qui a choisi de ne pas effectuer le Giro pour se consacrer à la Grande Boucle.

Romain FeilluRomain Feillu | © Mathilde L'AzouRomain Feillu. Le récent 6ème des Championnats du Monde est satisfait du parcours du Tour de France qui a été dévoilé mardi matin. "C'est un beau parcours, il me convient non pas pour gagner le général mais en revanche pour de belles étapes." Le coureur de la formation Vacansoleil-DCM en a même retenu une qui pourrait lui convenir plus que les autres : "j'aime beaucoup l'étape de Brives, car c'est près de mon domicile !" Inutile de dire que Romain Feillu sera comme chez lui lors de cette arrivée, et qu'il aura envie de briller sur ses terres. "En plus, j'éprouve un peu de regrets par rapport au Tour de cette année, avec plusieurs places d'honneur mais pas vraiment de réussite. J'espère me rattraper l'an prochain." L'été dernier, Romain Feillu avait abandonné le Tour après la onzième étape, victime d'une tendinite du genou.

Troels Vinther. Le jeune homme de 24 ans, qui évoluait l'année dernière dans l'équipe continentale Glud & Marstrand-Consult, a accepté l'accord que lui proposait la formation Saxo Bank-SunGard. En effet, après plusieurs passages dans les camps de formation de l'équipe danoise, l'ancien vainqueur d'une étape du Tour de l'Avenir a prouvé à Bjarne Riis qu'il avait le niveau pour passer à l'échelon supérieur. "Je pense que Troels mérite de courir au plus haut niveau", justifie le vainqueur du Tour de France 1996. Pour Vinther, qui a remporté cette année le GP Herning, c'est une véritable consécration : "avec les résultats que j'ai eus depuis des années, je pense avoir prouvé que j'avais le niveau. C'était mon objectif et je me suis battu pour. Je suis heureux et j'ai de la chance de pouvoir évoluer dans une équipe de ce calibre."

Mark Cavendish et son mentor Erik ZabelMark Cavendish et son mentor Erik Zabel | © Vélo 101Erik Zabel. Le multiple Maillot Vert du Tour de France Erik Zabel entraînera à partir de la saison 2012 les jeunes sprinteurs de la formation russe Katusha. Le nouveau manager général de l'équipe est Hans-Michaël Holczer, ancien directeur sportif de Gerolsteiner, et depuis son arrivée sept nouveaux coureurs ont intégré l'équipe, ainsi qu'Erik Zabel et deux autres assistants. Christian Henn sera également le nouveau directeur sportif. Après avoir conseillé Mark Cavendish et Andre Greipel, Erik Zabel se retrouvera responsable des sprinteurs de l'Est, notamment de Denis Galimzyanov, l'une des révélations du sprint cette saison, vainqueur notamment de Paris-Bruxelles et d'une étape du Tour de Pékin. "Son rôle sera semblable à ce qu'il a fait avec HTC-Highroad cette année", a commenté Hans-Michaël Holczer.

Team Sky. Ben Swift, Peter Kennaugh et Ian Stannard, trois prometteurs jeunes coureurs de la formation Sky, ont prolongé leur contrat. Pour rappel, Stannard a remporté sa première course professionnelle cette année à l'occasion du Tour d'Autriche. Il sera l'un des hommes à suivre dans les classiques et est également un équipier exemplaire : il a épaulé Bradley Wiggins et Chris Froome à la Vuelta, Mark Cavendish aux Mondiaux. Ceci est très encourageant pour le jeune homme de 24 ans. Kennaugh, âgé quant à lui de 22 ans seulement, est considéré comme un coureur de Grands Tours. Ben Swift, vainqueur de cinq courses cette saison, a participé au Tour de France cette année, alors qu'il n'a que 23 ans. Autant dire que ce trio pourrait faire parler de lui dès la saison prochaine.