FLASHS

Pros

L'actu du 28 février

Publié le 28/02/2012 12:37

Un coureur WorldTour gagne 22000 euros par mois, Démare impressionnant, Saur-Sojasun pour Paris-Nice, Chavanel reconnaît le Ronde, Tiernan-Locke n°1 européen.

Le cyclisme est en bonne santé économiqueLe cyclisme est en bonne santé économique | © Vélo 10122000. En euros, c'est le salaire mensuel moyen d'un coureur d'une équipe WorldTour. Voilà ce que révèle un rapport d'audit de Ernst & Young. "Cette donnée démontre que le cyclisme se porte bien et résiste aux effets de la conjoncture économique mondiale", en conclut l'Union Cycliste Internationale. Le budget total des quarante équipes professionnelles de 1ère et 2ème divisions s'élève cette année à 321 millions d'euros, soit 36,5 % de plus qu'il y a trois ans ! Les salaires s'en ressentent donc. Alors qu'un coureur membre d'une équipe WorldTour touchait 15800 euros par mois en 2009 en moyenne, son salaire atteint aujourd'hui les 22000 euros. "Il est très réjouissant de voir que le cyclisme professionnel masculin continue de prospérer dans ces temps difficiles", a commenté le président de l'UCI Pat McQuaid.

Arnaud Démare. Le Picard Arnaud Démare (FDJ-BigMat) a terminé 4ème de Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche pour son premier contact avec une semi-classique belge, le terrain pour lequel on le prédestine tout autant que celui du sprint. Mais c'est la manière avec laquelle il est allé chercher sa place qui a impressionné. Enfermé, le jeune homme a entamé son sprint en 22ème position. Il a remonté tous ses adversaires en les déboîtant sur la droite pour venir mourir dans les roues de Cavendish, Hutarovich et Van Hummel. Le petit exploit de Démare, c'est son manager Marc Madiot qui en parle sur le site de l'équipe FDJ : "à 300 mètres de la ligne, ayant perdu Huta, il a pensé ne pas faire le sprint, puis il s'est ravisé. Il était 25ème et finit 4ème en ayant remonté de grosses pointures. C'est très encourageant."

Jérôme Coppel se livre à fond dans le chrono final de l'Etoile de BessègesJérôme Coppel se livre à fond dans le chrono final de l'Etoile de Bessèges | © SirottiSaur-Sojasun. De retour sur Paris-Nice après une première année d'expérience il y a deux ans, l'équipe Saur-Sojasun, de plus en plus incontournable dans le paysage des groupes sportifs français, alignera un effectif de grande valeur au départ de Dampierre-en-Yvelines dimanche prochain. Son leader Jérôme Coppel, vainqueur de l'Etoile de Bessèges et 3ème de la Ruta del Sol, sera l'un des grands favoris de l'épreuve. Il aura pour équipiers le puissant Jimmy Engoulvent, candidat au maillot jaune dès dimanche dans la première étape chronométrée de 9,4 kilomètres, Jonathan Hivert, capable de s'imposer au sprint dans les premières étapes, mais aussi Jérémie Galland, David Le Lay, Guillaume Levarlet, Julien Simon et Yannick Talabardon. Il y a deux ans, pour les débuts de Saur-Sojasun sur la course au soleil, Coppel avait terminé 9ème.

Sylvain Chavanel. Le champion de France Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) pense déjà au rendez-vous qui l'attend le dimanche 1er avril prochain au Tour des Flandres. Grand animateur de l'édition 2011, dont il avait pris la 2ème place à Meerbeke, le Châtelleraudais est allé reconnaître dimanche le nouveau tracé du Ronde. Au lendemain de sa participation au Circuit Het Nieuwsblad, dont il a pris samedi la 21ème place au cœur du peloton, Sylvain Chavanel s'est essayé sur les pavés des Flandres. Avant même de tester la nouvelle configuration de la classique, il exprimait samedi son sentiment à la RTBF. "Si je compare le parcours du Tour des Flandres, tel qu'il apparaît sur le papier, à celui de l'an dernier, la classique est devenue sérieusement plus difficile. Nous verrons ce qu'il en est de nos propres yeux."

Jonathan Tiernan-Locke franchit une ligne tracée à la craie orangeJonathan Tiernan-Locke franchit une ligne tracée à la craie orange | © Christophe Mury/Vélo 101UCI Europe Tour. Un mois après l'ouverture du calendrier européen, c'est le Britannique  Jonathan Tiernan-Locke (Endura Racing) qui est le premier leader du classement destiné aux groupes sportifs n'appartenant pas au WorldTour. Vainqueur coup sur coup du Tour Méditerranéen et du Tour du Haut Var, l'épatant coureur anglais a pris place en tête du classement UCI Europe Tour, dont il portera le maillot blanc de leader tout au long du mois de mars. Il précède le Français Jérôme Coppel (Saur-Sojasun), 1er de l'Etoile de Bessèges et 3ème de la Ruta del Sol, et l'Estonien Rein Taaramae (Cofidis). A noter que six coureurs français occupent les premiers rangs de la hiérarchie et que la formation Saur-Sojasun s'est déjà installée en tête du classement par équipes, un rang qui peut servir de tremplin vers la 1ère division en fin de saison.

Classement UCI Europe Tour au 25 février 2012 :

1. Jonathan Tiernan-Locke (GBR, Endura Racing) 222 pt
2. Jérôme Coppel (FRA, Saur-Sojasun) 139 pt
3. Rein Taaramae (EST, Cofidis) 105 pt
4. Samuel Dumoulin (FRA, Cofidis) 84 pt
5. Daniele Colli (ITA, Team Type 1-Sanofi Aventis) 83 pt
6. Romain Hardy (FRA, Bretagne-Schuller) 80 pt
7. Julien El Farès (FRA, Team Type 1-Sanofi Aventis) 78 pt
8. Franck Vermeulen (FRA, Véranda Rideau-U) 69 pt
9. Pierre Rolland (FRA, Team Europcar) 64 pt
10. Miguel-Angel Rubiano (COL, Androni Giocattoli) 59 pt

Classement UCI Europe Tour par équipes au 25 février 2012 :

1. Saur-Sojasun (FRA) 288 pt
2. Endura Racing (GBR) 275 pt
3. Cofidis (FRA) 205 pt
4. Team Type 1-Sanofi Aventis (USA) 178 pt
5. Team Europcar (FRA) 139 pt
6. Project 1t4i (PBS) 94 pt
7. Bretagne-Schuller (FRA) 90 pt
8. Véranda Rideau-U (FRA) 84 pt
9. Colnago-CSF Bardiani (IRL) 80 pt
10. Team NetApp (ALL) 69 pt

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES