FLASHS

Pros

Le Giro 2014 en chiffres

Publié le 07/10/2013 17:24

3449,9 kilomètres dont 73,2 chronométrés, une étape marathon de 249 kilomètres, 9 arrivées en altitude, 5 étapes de haute montagne, voici les chiffres du 97ème Giro.

Vincenzo Nibali remet son trophée en jeuVincenzo Nibali remet son trophée en jeu | © Sirotti

2. Le nombre de Français ayant intégré le Top 10 du classement général du Giro depuis dix ans : Sandy Casar 6ème en 2006 et John Gadret 4ème en 2011.

3. Le nombre de journées de repos de l'édition 2014. C'est une de plus que d'ordinaire, la faute à un Grand Départ irlandais nécessitant une journée de transfert.

4. Le nombre de maillots distinctifs décernés durant le Tour d'Italie : rose (classement général), rouge (par points), bleu (montagne) et blanc (jeunes).

4. Le nombre de coureurs parvenus à porter le maillot rose d'un bout à l'autre du Giro : Costante Girardengo (1919), Alfredo Binda (1927), Eddy Merckx (1973) et Gianni Bugno (1990).

5. Le nombre d'étapes de montagne du Giro 2014 contre 5 étapes de moyenne montagne, 8 étapes de plaine, 2 contre-la-montre individuels et 1 contre-la-montre par équipes.

5. Le nombre record de victoires finales obtenues par Alfredo Binda (1925, 1927, 1928, 1929 et 1933), Fausto Coppi (1940, 1947, 1949, 1952 et 1953) et Eddy Merckx (1968, 1970, 1972, 1973 et 1974).

9. Le nombre d'arrivées en altitude de l'édition 2014 : Montecassino (6ème étape), Montecopiolo (8ème étape), Sestola (9ème étape), Oropa (14ème étape), Plan de Montecampione (15ème étape), Val Martello (16ème étape), Refuge Panarotta (18ème étape), Cima Grappa (19ème étape) et Monte Zoncolan (20ème étape).

A l'avant du peloton Maillot Rose, Vincenzo Nibali contrôle ses adversaires dans la montée dantesque du GalibierA l'avant du peloton Maillot Rose, Vincenzo Nibali contrôle ses adversaires dans la montée dantesque du Galibier | © Sirotti

9. Le coureur le plus régulier du Giro, Felice Gimondi, monté neuf fois sur le podium du Tour d'Italie : 1er en 1967, 1969 et 1976, 2ème en 1970 et 1973, 3ème en 1965, 1968, 1974 et 1975.

18. Le nombre record d'éditions conclues par un coureur, l'Italien Miro Panizza, qui a pris le départ de 18 Tours d'Italie au cours de sa carrière.

34. L'âge du plus vieux vainqueur du Tour d'Italie, Fiorenzo Magni, lauréat à 34 ans et 5 mois du Giro 1955.

42. Le record de victoires d'étapes obtenues par le sprinteur italien Mario Cipollini entre 1989 et 2003.

58. Le nombre de victoires d'étapes obtenues par les coureurs français sur le Tour d'Italie, la dernière étant revenue à John Gadret à Castelfidardo en 2011.

69. Les victoires finales pour l'Italie, devant la Belgique (7), la France (6), l'Espagne et la Russie (3), le Luxembourg et la Suisse (2), le Canada, les Etats-Unis, l'Irlande et la Suède (1).

73,2. Le nombre de kilomètres chronométrés individuellement répartis entre le contre-la-montre de Barolo (46,4 km) et le chrono en côte de Monte Grappa (26,8 km).

Vincenzo NibaliVincenzo Nibali | © Sirotti

78. Le nombre de jours passés en rose par Eddy Merckx, qui détient le record devant Alfredo Binda (59 jours) et Francesco Moser (57 jours).

97. Le numéro de l'édition du Tour d'Italie 2014. La course rose est née en 1909.

164,3. En kilomètres, la distance moyenne des étapes du Giro 2014.

249. Le kilométrage de l'étape la plus longue du Giro 2014, entre Correggio et Savone, le mercredi 21 mai. Sept étapes dépasseront la distance des 200 kilomètres.

2 758. En mètres, l'altitude du toit du Giro 2014, le Passo dello Stelvio, à gravir au cours de la 16ème étape.

3 449,9. En kilomètres, la distance totale du 97ème Giro, qui comprend vingt-et-une étapes et trois jours de repos.

1 381 010. En euros, la dotation globale du Tour d'Italie 2014.