FLASHS

Pros

Mc Ewen est toujours là

Publié le 18/08/2010 19:05

Eneco Tour # 1 - Toujours aussi rusé, Robbie Mc Ewen l'emporte à Rhenen au terme d'une étape marquée par de nombreuses chutes et cassures.

Robbie McEwen exulte sur le Paseo Maritimo de Palma de MajorqueRobbie McEwen exulte sur le Paseo Maritimo de Palma de Majorque | © Challenge de Majorque

La première étape de l'Eneco Tour a été on ne peut plus classique de cette épreuve, c'est-à-dire une étape plate, avec un peloton nerveux, de nombreuses chutes et une arrivée au sprint. Pas de doutes possibles, nous sommes bien à l'Eneco Tour. Avant d'arriver en Belgique – il faudra attendre demain – la première étape emmenait le peloton de Steenwijk à Rhenen, soit une longue descente dans le sud du territoire batave. 178 kilomètres, totalement plats, si ce n'est l'arrivée à Rhenen qui présentait un dernier kilomètre en montée. Une étape pour des sprinteurs puissants donc. André Greipel (HTC-Columbia) fait figure de favori, lui qui avait remporté une étape au final similaire sur le Tour de l'Algarve au début de saison. Et pourtant ce n'est pas un sprinteur puissant qui l'a emporté, mais un sacré roublard, un sprinteur australien de 38 ans qui a perdu de sa superbe il faut bien l'avouer, mais qui a démontré que son sens de la course est toujours intact, il s'agit bien évidemment de Robbie Mc Ewen (Team Katusha).  En s'imposant à Rhenen devant Lucas Haedo (Saxo Bank) et Allan Davis (Astana), Mc Ewen empoche là la deuxième victoire seulement de sa saison après celle obtenue sur le Trophée de Majorque en début d'année. Une invraisemblance pour celui qui cumule 95 succès dans sa carrière ! Et pourtant tout n'a pas été facile dans cette première étape.

Dès le sixième kilomètre Pavel Brutt (Team Katusha) et Albert Timmer (Skill-Shimano) s'extirpent du peloton. Ils sont rapidement rejoints par Andrea Malori (Lampre-Farnese Vini) la lanterne rouge du dernier Tour de France. Etonnamment l'écart entre le peloton et la tête de course ne dépasse pas les trois minutes, l'équipe Sky d'Edvald Boassen-Hagen voulant à tout prix contrôler au mieux la course et éviter les chutes en roulant à l'avant du peloton. Malheureusement, des chutes il y en a eu. A 34 kilomètres de l'arrivée, Gianni Meersmann (FDJ) se retrouve au sol, ainsi que Juan Mauricio Soler (Caisse d'Epargne) qui décidément est toujours impliqué à chaque chute dans le peloton. Le peloton est alors scindé en deux. Puis en trois puisqu'une nouvelle chute intervient sur les routes sinueuses et étroites des Pays-Bas. Cette fois ci c'est Thomas Leezer, le sprinteur de la Rabobank qui est touché.

A dix kilomètres de Rhenen, le trio de tête n'a plus que 20 secondes d'avance. Il est repris deux kilomètres plus loin, naturellement. A l'approche du sprint final, la Rabobank tente un coup de bordure à domicile. Le peloton fait l'accordéon. Il s'étire mais ne craque pas réellement. L'arrivée est jugée en haut du Grebbeberg, une bosse de 600 mètres avec les 300 premiers mètres à 7%. Dans ces rampes, il n'y évidemment plus de train pour les sprinteurs, alors à 400 mètres de l'arrivée, Edvald Boasson-Hagen (Team Sky) profite d'une petite cassure pour anticiper le sprint. L'initiative est belle, mais sans succès quand à 100 mètres de la ligne Robbie Mc Ewen déborde le Norvégien au bon moment pour s'en aller lever les bras. Svein Tuft (Garmin-Transitions) reste leader du général, il ne s'est pas fait piéger dans les chutes ou bordures. A noter l'abandon d'Alberto Losada (Caisse d'Epargne) sur chute, probablement victime d'une fracture de la clavicule.
Demain la deuxième étape emmène les coureurs en Belgique à Ardooie pour 198,5 kilomètres de course.

Classement 1ère étape :

1. Robbie McEwen (AUS, Team Katusha) les 178 km en 4h16'34"
2. Lucas Haedo (ARG, Saxo Bank) m.t.
3. Allan Davis (AUS, Astana) m.t.
4. Francesco Chicchi (ITA, Liquigas) m.t.
5. Jurgen Roelandts (BEL, Omega Pharma-Lotto) m.t.
6. Lieuwe Westra (PBS, Vacansoleil) m.t.
7. Yahueni Hutarovich (BLR, Française des Jeux) m.t.
8. José Iván Gutiérrez (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.
9. Christian Knees (ALL, Milram) m.t.
10. Maxime Vantomme (BEL, Katusha) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Svein Tuft (CAN, Garmin-Transitions) en 4h22'52"
2. Jos Van Emden (PBS, Rabobank) à 5 sec.
3. Lars Boom (PBS, Rabobank) à 6 sec.
4. Maarten Tjallingii (PBS, Omega Pharma-Lotto) m.t.
5. Edvald Boasson Hagen (NOR, Team Sky) à 7 sec.
6. Tony Martin (ALL, HTC-Columbia) m.t.
7. Richie Porte (AUS, Saxo Bank) à 9 sec.
8. Christian Knees (ALL, Milram) à 11 sec.
9. Patrick Gretsch (ALL, HTC-Columbia) à 12 sec.
10. Greg Henderson (NZE, Team Sky) m.t.

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE